CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

21 janvier : Débrayage et rassemblement des salariés de l’ADDSEA

Posted by dsinterim sur janvier 13, 2014

Appel des syndicats CGT, CFDT, SUD et Force Ouvrière de l’ADDSEA :

Appel à un rassemblement des salariés de l’ADDSEA par les syndicats CGT, CFDT, SUD et FO le 21 janvier 2014
lors des vœux de la direction générale et du conseil d’administration de l’ADDSEA
afin de défendre nos intérêts

Lors de l’Assemblée Générale des salariés de l’ADDSEA du 21 novembre 2013, il a été décidé d’interpeller tant les dirigeants de l’ADDSEA que les financeurs pour dénoncer la dégradation de nos conditions de travail, l’augmentation de notre charge de travail et les suppressions de poste…

Ça suffit !

A l’ADDSEA dans les secteurs de la protection de l’enfance, de la prévention, de l’insertion, des ITEP et de l’accompagnement des adultes, nous avons tous à subir les conséquences des politiques d’austérité. Les CPOM, signés avec le Conseil Général, la Préfecture ou l’ARS, ont tous un seul et même but : faire des économies, tant sur notre dos que sur celui des personnes que nous accompagnons. La direction de l’ADDSEA voile des suppressions de postes en utilisant la formule « tout départ naturel ne sera pas remplacé ».

La hausse ridicule de 2 centimes du point, accordée par le patronat de la CC 66 pour 2014, est une véritable provocation. Elle montre tout le mépris des patrons de la CC 66 et des financeurs pour les salariés qui font tourner les établissements et services, alors que nous subissons la hausse des prix et une dégradation continue de nos conditions de travail.

Dans le secteur de l’hébergement adulte par exemple, la direction ne cache pas que son objectif est de passer à une trentaine de mesures par travailleur social et en ayant supprimé deux postes. Au CHRS Le Roseau, le projet est de mettre fin à l’internat et à la cuisine collective. Déjà, l’aide cuisinière, qui était en CAE, se retrouve à Pôle Emploi puisqu’elle a refusé de passer de 30 à 20 heures.

Au PE2A, le CPOM prévoit de fusionner quatre unités de vie en 2. En conséquence, le nombre d’éducateurs passera de 22 à 16, auquel on doit ajouter la suppression d’un poste de maîtresse de maison.

A l’AEMO, avec une seule embauche, on passe de 510 à 564 mesures, soit de 28 à 30 mesures par salarié, ce qui est une énorme charge de travail supplémentaire.
Les ITEP subissent depuis 2 ans les effets du CPOM ITEP-SESSAD. La fermeture d’un internat a entrainé des ruptures conventionnelles pour la lingère et la femme de ménage. Les équipes éducatives se disent à bout et elles rencontrent de réels problèmes de locaux.

Les syndicats CGT, CFDT, SUD et Force Ouvrière appellent les salariés à se mobiliser pour exprimer leur colère aux dirigeants de l’ADDSEA : Rassemblement le 21 janvier à 17h45 sur le parking du Formule1, 1 rue Rubens à Besançon (Planoise) !

Les syndicats appellent également les salariés à débrayer de 17h à 20h ce 21 janvier pour participer au rassemblement.

Aucune suppression de poste ! Tous les départs doivent être remplacés !

Télécharger le tract en PDF : Addsea14

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :