CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Archive for novembre 2013

Marche contre le racisme à Besançon

Posted by dsinterim sur novembre 29, 2013

Info de l’UL CGT Besançon :

MARCHE CONTRE LE RACISME
Samedi 30 novembre 2013
15h place du 8 septembre à BESANCON

Publicités

Posted in 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »

Journée de mobilisation pour les retraites à Besançon

Posted by dsinterim sur novembre 28, 2013

Comme dans les autres villes de France, la CGT organisait ce 26 novembre une journée de mobilisation et d’actions pour les retraites. La journée a commencé à 10 heures avec le débrayage et le rassemblement des égoutiers de la ville. Travaillant dans des conditions particulièrement difficiles et insalubres, les égoutiers vivent en moyenne 17 années de moins que les autres salariés. Il y a encore une dizaine d’années, les égoutiers pouvaient, au vu de la pénibilité de leur travail, partir en retraite dès 50 ans. Avec les différentes attaques contre les retraites, ces ouvriers sont désormais soumis au même régime que tous les travailleurs… autant dire qu’ils sont quasiment condamnés à mourir au travail.

100_9218

Employés par la mairie, les égoutiers ont donc commencé leur mobilisation par un rassemblement devant la mairie où une délégation a été reçue. Le maire a promis de donner d’ici trois semaines une réponse aux organisations syndicales d’ici trois semaines pour la prise en compte de l’insalubrité et de la pénibilité de leur travail. Il faut dire que 100% des quinze égoutiers de la ville étaient en grève.

100_9219

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »

Rassemblements à Besançon pour nos retraites le 26 novembre

Posted by dsinterim sur novembre 24, 2013

La CGT appelle à une journée de mobilisation le mardi 26 novembre 2013, jour probable du vote de la réforme des retraites à l’assemblée nationale.

on secoue un peu

Il est prévu un rassemblement à 11h devant la permanence des élus PS (en face de la gare d’eau) à Besançon.

Nos camarades de la mairie se retrouve à 10 h devant la mairie, pour défendre la pénibilité et le départ anticipé des égoutiers. Ils iront ensuite à la Préfecture à 10h30.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 2) En lutte !, 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »

Rassemblement à Besançon contre les violences faites aux femmes

Posted by dsinterim sur novembre 24, 2013

Comme chaque année autour de la journée internationale contre les violences faites aux femmes, Solidarité Femmes a organisé une marche à travers les rues de Besançon pour rappeler que chaque semaine la violence conjugales tue trois femmes en France. En effet, en 2012, ce sont 146 femmes qui ont été tuées par leurs compagnons.

100_9211

100_9212

Sur différentes places du centre-ville (Esplanade des Droits de l’Homme, Place Pasteur, Place du 8 Septembre, et Place de la Révolution), des scénettes ont été joués racontant l’histoire de quelques unes de ces femmes qui sont tombées sous les coups de la violence de leurs conjoints. Et c’est plus d’une cinquantaine de personnes qui ont suivi la marche pour marquer leur soutien contre les violences sexistes.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »

Intervention lors de l’AG du 21 novembre

Posted by dsinterim sur novembre 23, 2013

Intervention faite lors de l’introduction à l’AG des salariés de l’ADDSEA appelée par les syndicats CGT, FO, CFDT et SUD de l’ADDSEA du 21 novembre 2013. Malgré les chutes de neige, plus d’une quarantaine de salariés de l’ADDSEA, venant de tous les services et établissements, ont répondu présents pour décider des actions à venir.

Cher(e)s collègues et camarades,

L’ensemble des organisations syndicales de l’ADDSEA, CGT, CFDT, SUD et Force Ouvrière, ont décidé d’appeler à cette Assemblée Générale pour déterminer ensemble comment résister aux attaques que nous subissons.

Que ce soit dans le secteur de la protection de l’enfance, de la prévention, des ITEP ou de l’accompagnement des adultes, nous avons tous à subir les conséquences des CPOM. Ces CPOM, signés avec le Conseil Général, la Préfecture ou l’ARS, ont tous un seul et même but : faire des économies, tant sur notre dos que sur celui des personnes que nous accompagnons. Il y a un peu moins d’un an, le Conseil Général a par exemple réinternalisé les services MASP de Montbéliard et du Haut-Doubs, et il a fallu pendant plusieurs mois mener une bagarre pour que les collègues soient intégré parmi le personnel du conseil général.

La politique de l’ADDSEA c’est, officiellement, qu’aucun départ « naturel » ne sera remplacé. C’est un vaste plan de suppressions d’emplois qui touche quasiment tous les services, alors que l’on demande toujours plus aux salariés. Dans le secteur de l’hébergement adulte par exemple, la direction ne cache pas que son objectif est de passer à une trentaine de mesures par travailleur social. Au PE2A, le CPOM prévoit de fusionner deux groupes d’internat, en conséquence, le nombre d’éducateurs passera de 12 à 8 auquel on doit ajouter la suppression d’un poste de maîtresse de maison. En parallèle, on assistera à une augmentation du nombre de mesures avec ce qui est appelé « placement à domicile ». Au Roseau, le projet est de mettre fin à l’internat et à la cuisine collective. Déjà, l’aide cuisinière, qui était en CAE, se retrouve à Pôle Emploi comme elle a refusé de passer de 30 à 20 heures. A l’AEMO, avec une seule embauche, on passe de 510 à 564 mesures, soit de 28 à 30 mesures par salarié, ce qui est une énorme charge de travail supplémentaire. On pourrait multiplier les exemples.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 1) Tracts et communiqués de la section, 2) En lutte ! | 1 Comment »

2 centimes : L’extrême générosité des employeurs de la CC 66

Posted by dsinterim sur novembre 23, 2013

cc66Pour les salariés du secteur social dépendant de la convention collective nationale de 1966 (CC 66), le point devrait passer de 3,74 euros à 3,80 euros pour que les salaires les plus bas arrivent au niveau du SMIC. Depuis 16 ans, année après année, la perte du pouvoir d’achat s’est accentuée pour atteindre aujourd’hui 25% de manque à gagner : c’est donc une valeur de point à 4,74 € qu’il faudrait pour uniquement retrouver le pouvoir d’achat de 1997.

Pourtant lors de la Commission Paritaire de Négociation du 25 octobre 2013, les patrons ont généreusement proposé de faire passer la valeur du point à 3,76 euros, soit une hausse vertigineuse de… 2 centimes ! Et encore, cette hausse doit encore être soumise à l’agrément des financeurs !

Voir en PDF le compte-rendu CGT de la Commission Paritaire de Négociation du 25 octobre 2013 : CNPN Def III

Posted in 4) Infos et campagnes fédérales | Leave a Comment »

CR des négociations égalité hommes-femmes du 7 novembre 2013

Posted by dsinterim sur novembre 7, 2013

Compte-rendu CGT de la négociation égalité hommes-femmes à l’ADDSEA le 7 novembre 2013 :

La lutte contre les discriminations et pour l’égalité a toujours été au cœur des revendications de la CGT à l’ADDSEA. Aussi la CGT ADDSEA avait élaboré dès 2012 un certain nombre de revendications concernant l’égalité hommes-femmes. En 2012, les négociations s’étaient terminées début 2013 par la signature d’un PV de désaccord entre la direction générale et les organisations syndicales. Aussi, dès le mois de mai 2013, la CGT a rappelé ses revendications. Les autres organisations syndicales, en particulier SUD et Force Ouvrière, avaient dès les premières négociations de 2012 fait savoir qu’elles appuyaient les revendications élaborées par la CGT.

Ces négociations se sont terminées ce 7 novembre par l’élaboration d’un pré-accord. Il reste soumis, du côté de la Direction Générale, à l’approbation du conseil de direction, aussi la version définitive n’est pas encore validée. S’il n’y a pas de remise en cause de la part des directeurs, cet accord reprendrait une bonne partie des revendications CGT.

Petit comparatif des revendications CGT et des dispositions de l’accord s’il est définitivement validé :

1. Situation des salariées à temps partiel

En mai 2013, la CGT ADDSEA écrivait : « Bien des salariées à temps partiel ont, de fait, une charge de travail à temps complet. C’est ainsi par exemple qu’à l’AEMO ou au Pôle Logement Hébergement, des salariées à temps partiel ont le même nombre, voir plus, de dossiers à traiter que les salarié(e)s à temps complet. Nous demandons que soit mis noir sur blanc que lorsqu’une salariée est à temps partiel, le nombre de dossiers ou situations qu’elle a à traiter soit proportionnel à son temps de travail. Ainsi par exemple, si une salariée est à 80%, elle doit avoir un nombre de dossiers / situations équivalent à 80% d’un temps complet. Cette revendication doit aussi être prise en compte en ce qui concerne la réduction du temps de travail pour les femmes enceintes. »

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 7) Représentants du Personnel, Délégué Syndical | Leave a Comment »

AG des salariés de l’ADDSEA le 21 novembre à 18 h

Posted by dsinterim sur novembre 7, 2013

Tract commun des syndicats CFDT, CGT, Force Ouvrière et SUD de l’ADDSEA :

ADDSEA, rien ne va plus !

Restructurations, suppressions de postes, suppressions de primes, déménagements, conditions de travail, retards de salaire, etc.

Aujourd’hui, l’économie est reine, où sont passés l’éducatif et le soin ?

Avec une telle souffrance au travail pour les salariés, comment prendre en charge la souffrance d’autrui ?

Salariés de l’ADDSEA, il est temps de réagir !

Les organisations syndicales présentes à l’ADDSEA invitent les salariés à une ASSEMBLÉE GÉNÉRALE
le jeudi 21 novembre 2013 à 18 heures au Palais des Sports de Besançon.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 1) Tracts et communiqués de la section, 2) En lutte ! | Leave a Comment »

Roanne : « En touchant une militante ou un militant de la CGT on touche à toute la CGT »

Posted by dsinterim sur novembre 5, 2013

Venus de toute la France et de tous les secteurs d’activité, environ 10.000 militantes et militants CGT se sont retrouvés à Roanne ce 5 novembre contre la répression anti-syndicale. Ce 5 novembre, en effet, 5 militants CGT passaient en procès à Roanne pour refus de prélèvement ADN. Ces cinq syndicalistes avaient été inculpés suite aux manifestations de l’automne 2010 contre la réforme des retraites pour avoir fait des tags. En novembre 2012, la Cour d’Appel de Lyon les avait dispensés de peine. Pourtant, ces syndicalistes ont été convoqués le 22 mai pour un prélèvement d’ADN à l’Hôtel de Police de Roanne, ce qu’ils ont refusé. Et le lendemain, dès la première heure, d’importantes forces de police sont venues à leurs domiciles, comme s’il s’agissait d’une affaire de grand banditisme !

100_9152

100_9175

Aussi, un appel à une mobilisation nationale était lancée pour ce 5 novembre à Roanne. En plus de l’UL de Roanne et des structures de la région (Loire, Lyon, Ain, Isère, etc), ce sont des travailleurs de toute la France qui ont répondu à l’appel, venant avec plus d’une centaine de bus, depuis Paris, la Franche-Comté, les Ardennes, les Bouches-du-Rhône, la région Centre, la Bourgogne, la Lorraine, et même depuis le Havre ou Cherbourg. Etaient présents des cheminots, des métallos, des salariés de la RATP, des ouvriers du bâtiment, des postiers, des dockers, des employés des collectivités territoriale, des travailleurs de la santé et de l’action sociale, de la chimie, du commerce, de l’agroalimentaire et de bien d’autres branches d’activité, sans oublier les privés d’emploi et les retraités.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 2) En lutte !, 3) Infos locales et interpro, 4) Infos et campagnes fédérales | Leave a Comment »