CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Archive for mai 2015

La préférence nationale appliquée par le département du Calvados

Posted by dsinterim sur mai 20, 2015

Article publié par le site Racailles infos le 18 mai 2015, sur la lutte de nos collègues du Calvados contre une nouvelle attaque contre les droits des mineurs étrangers isolés :

Branle-bas de combat dans les foyers éducatifs de plusieurs associations du secteur social de l’agglomération caennaise. Dans un contexte économique et politique trouble, le Conseil Départemental du Calvados (CD14) a posé un ultimatum : au 1er juin, tous les mineurs isolés étrangers (MIE) devront sortir des foyers dans lesquels ils sont jusqu’à maintenant pris en charge afin d’intégrer un mécanisme spécifique. Et tant pis si la mesure renie la protection de l’enfance, la solidarité, le vivre ensemble, et même la loi !

Casser un dispositif efficace

Pour bien comprendre, commençons par un petit rappel. Le Conseil Départemental est chef de file en matière de protection de l’enfance (qui s’applique pour tout mineur présent sur le territoire). Son président en est le garant afin de faire appliquer la loi (article 375 du Code Civil et loi du 5 mars 2007réformant la protection de l’enfance).

Depuis plusieurs années, le Conseil Départemental du Calvados s’appuie sur des foyers éducatifs gérés par des associations du secteur social pour prendre en charge les mineurs isolés étrangers, au même titre que n’importe quel mineur. Ainsi, l’ACSEA (Association Calvadosienne pour la Sauvegarde de l’Enfant à l’Adulte), l’AAJB (Association des Amis de Jean Bosco), le DAFHE, le Foyer Martin Luther King et le Foyer Père Robert prennent en charge des jeunes dans leurs structures. Avec eux est mis en place un vaste programme éducatif pour palier à leur isolement et leur abandon. L’accompagnement est quotidien : scolarité, orientation, aide aux devoirs pour des jeunes en plein apprentissage du français, prévention, soins et éducation à la santé, tâches de la vie quotidienne, activités, etc. Le tout permis par un encadrement très important (avec souvent près de six éducateurs pour sept jeunes).

Lire la suite »

Posted in 4) Infos et campagnes fédérales, 6) Infos utiles pour nos luttes | Leave a Comment »

Assemblée générale des salariés du service des correspondants de nuit

Posted by dsinterim sur mai 19, 2015

Depuis le mois de mars 2015, les correspondants de nuit de l’ADDSEA sont en lutte pour défendre leur service et leurs emplois : rassemblements du 30 mars et du 11 mai 2015 devant l’hôtel de ville de Besançon, intervention par tracts lors de l’assemblée générale de l’ADDSEA le 12 mai, pétition contre la fermeture du service qui a déjà récoltée plus de 500 signatures, etc.

Nous avons obtenu une rencontre avec le maire le 18 mai et une rencontre avec la direction de l’ADDSEA le 22 mai.

Par contre, à ce jour, nous n’avons toujours aucun engagement ni de la part de la mairie ni de la part de l’ADDSEA pour éviter tout licenciement. Plus que jamais, nous devons restés unis pour qu’aucun salarié ne se retrouve à devoir galérer au chômage à partir du 1er janvier 2016.

Pour faire un compte-rendu des rencontres avec le maire et la direction générale et pour construire les suites de notre mouvement, les délégués du personnel du Service des Correspondants de Nuit et les syndicats CGT et CFDT de l’ADDSEA appellent tous les salariés du service à une assemblée générale.

Assemblée générale des salariés du SCN, vendredi 22 mai à 16 h 30, salle de réunion du service des correspondants de nuit

Syndicats CGT et CFDT de l’ADDSEA

Posted in 1) Tracts et communiqués de la section | 1 Comment »

Communiqué suite à la rencontre avec le maire de Besançon

Posted by dsinterim sur mai 19, 2015

Communiqué des DP du Service des Correspondants de Nuit et des syndicats CGT et CFDT de l’ADDSEA :

Lundi 18 mai 2015, une délégation des salariés du Service des Correspondants de Nuit, accompagnées par les délégués syndicaux CGT et CFDT de l’ADDSEA, a été reçue par Monsieur Fousseret, maire de Besançon.

Le maire a confirmé sa décision de mettre fin au financement du service fin 2015, ce qui signifie forcément sa fermeture et la suppression des 20 postes concernés. Selon le maire, cette décision a été annoncée dès juillet 2014 à la direction générale de l’ADDSEA.

Si le maire a affirmé que la ville est être prête à embaucher des salariés du service pour des emplois de catégorie C, aucun engagement chiffré sur le nombre d’emplois proposés n’a été pris. Même chose concernant la création éventuelle d’un service de médiation de jour : aucun engagement chiffré concernant le budget, le nombre d’emplois et bien sûr le nombre de salariés du service des correspondants de nuit qui pourraient y être reclassés. Enfin, le maire refuse la présence de représentants des salariés lors des rencontres mensuelles entre la direction générale de l’ADDSEA et la mairie.

Clairement, cela signifie que les salariés du service des correspondants de nuit doivent continuer à se mobiliser et à se battre pour défendre leurs emplois et leur avenir !

DP du Service des Correspondants de Nuit, syndicats CGT et CFDT de l’ADDSEA

Posted in 1) Tracts et communiqués de la section | Leave a Comment »

Syndiquez-vous

Posted by dsinterim sur mai 15, 2015

Posted in 3) Infos locales et interpro, 4) Infos et campagnes fédérales | Leave a Comment »

Nouvelle réunion des salariés du nettoyage

Posted by dsinterim sur mai 14, 2015

Pour faire respecter nos droits face aux patrons, il ne faut pas rester isolé. Il faut se regrouper. C’est pour cela qu’une section syndicale NETTOYAGE est en train de voir le jour à Besançon.

nett3

Ensemble pour être plus fort, Et dire non à l’esclavage moderne, stop aux abus du patronat…..

On peut très bien imaginer que les ouvriers fassent tourner le monde sans patrons et sans actionnaires, par contre, il est impossible que les patrons et actionnaires fassent tourner le monde sans les ouvriers

Lire la suite »

Posted in 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »

CDN : Lettre ouverte à l’Assemblée Générale de l’ADDSEA

Posted by dsinterim sur mai 12, 2015

100_1893Tract distribué ce mardi 12 mai 2015 par des salariés du service des correspondants de nuit devant l’assemblée générale de l’ADDSEA :

Lettre ouverte à l’Assemblée Générale de l’ADDSEA

A ce jour, 18 salariés du Service des Correspondants de Nuit sont toujours menacés de licenciements.

Cela fera six mois en juin que l’on connaît la décision de la mairie de mettre fin au financement du service au 31 décembre 2015 et seuls deux salariés sont reclassés, soit 10% seulement des salariés du service !

Quel avenir pour les 90% restants ? Pointer à Pôle Emploi et galérer au chômage ?

A bientôt six mois de la fin du service, il n’y a toujours aucun engagement clair de la direction générale pour garantir l’emploi de tous les salariés du service des correspondants de nuit.

Pourquoi n’y a-t-il toujours pas de plan d’action clair pour garantir les emplois ou des reclassements pour tous ?

Lire la suite »

Posted in 2) En lutte ! | Leave a Comment »

Article de l’Est Républicain sur le rassemblement des CDN

Posted by dsinterim sur mai 12, 2015

Article de l’Est Républicain (12 mai 2015) sur le rassemblement des Correspondants de Nuit lundi 11 mai devant le conseil municipal :

Article ER CDN

Posted in 2) En lutte ! | Leave a Comment »

Nouveau rassemblement des correspondants de nuit

Posted by dsinterim sur mai 12, 2015

Ce lundi 11 mai, une cinquantaine de personnes, correspondants de nuit, salariés de l’ADDSEA et habitants de Besançon solidaires se sont rassemblées devant l’Hôtel de Ville de Besançon pour protester contre la fermeture du service et les menaces de licenciement.

100_1880

La mobilisation continue ! Un prochain rassemblement devrait avoir lieu lors du conseil municipal de juin et il est toujours possible de signer la pétition en ligne ou de la télécharger en format papier.

100_1885

Lire la suite »

Posted in 2) En lutte ! | Leave a Comment »

La lutte des correspondants de nuit dans la presse

Posted by dsinterim sur mai 11, 2015

L’Est Républicain, 6 mai 2015 :

Suite à l’annonce de la suppression du service de correspondants de nuit de Besançon à la fin de l’année et à un premier rassemblement le 30 mars dernier, les salariés ont obtenu un rendez-vous avec le maire le 18 mai et un autre avec la direction générale de l’ADDSEA le 22 mai. En revanche, aucun engagement n’a été pris, ni par la mairie, ni par la direction générale pour assurer qu’aucun salarié du service des correspondants de nuit ne sera licencié.

Au-delà des emplois, les salariés du service des correspondants de nuit constatent que depuis que la fermeture du service est officielle, les locataires leur font part de leurs inquiétudes. « Car, oui, le service des correspondants de nuit est nécessaire au bien-être des habitants des quartiers de Besançon. Le maintien d’un service de médiation est plus que jamais indispensable. À Dijon par exemple, la fin du service des correspondants de nuit a été palliée par la création d’un service de médiation sociale de journée avec dix salariés. Besançon sera-t-elle une des seules villes en France sans aucune médiation sociale ?»

Les salariés du service des correspondants de nuit, soutenus par les syndicats CGT et CFDT de l’ADDSEA appellent l’ensemble des habitants de Besançon à venir les soutenir lors du rassemblement du 11 mai 2015 à l’occasion du conseil municipal, à 16 h 30, devant l’hôtel de ville de Besançon, place du 8 septembre.

Lire la suite »

Posted in 2) En lutte ! | Leave a Comment »

Rassemblement contre les licenciements aux CDN (ADDSEA)

Posted by dsinterim sur mai 6, 2015

La ville de Besançon a décidé d’arrêter le financement du Service des Correspondants de Nuit à la fin de l’année 2015.

Ce sont en tout 20 postes qui sont concernés, 20 salariés qui risquent de perdre leurs emplois. Derrière chaque salarié menacé de licenciement, c’est souvent une famille et des proches qui sont touchés. Après des années de travail avec des horaires irréguliers et de nuit, des conditions de travail parfois difficiles, avec de nombreux accidents de travail, agressions verbales mais aussi physiques, les salariés du Service des Correspondants de Nuit continuent à exercer leurs missions et refusent d’être jetés du jour au lendemain pour aller pointer à Pôle Emploi.

100_1682

La mairie parle d’une création éventuelle d’un service de médiation, sans que l’on sache s’il sera géré par l’ADDSEA, sans que l’on sache non plus combien de postes seraient créés. Dans l’Est Républicain du 27 mars 2015, Danielle Poissenot, adjointe à la sécurité et à la tranquillité publique de la ville, non seulement confirme la fermeture prochaine du service, mais indique que « La ville examinera toutes les possibilités qu’elle aura pour prendre part à une ou deux embauches dans ses services » !

Aussi, les syndicats CGT, CFDT et FO de l’ADDSEA appellent l’ensemble des salariés de l’ADDSEA à débrayer le lundi 11 mai de 15 h 30 à 18 h 30 pour rejoindre, à l’occasion du prochain conseil municipal, nos collègues correspondants de nuit à 16 h 30 devant l’hôtel de ville, Place du 8 septembre à Besançon.

Lire la suite »

Posted in 2) En lutte ! | Leave a Comment »