CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Archive for février 2013

5 mars : Rendez-vous pour les manifestations en Franche-Comté

Posted by dsinterim sur février 28, 2013

Rendez-vous des manifestations du 5 mars en Franche-Comté :

  • BESANCON : 10 h parking Battant
  • MONTBELIARD : 12 h 30 Champ de Foire
  • VESOUL : 16 h 30 devant le Conseil Général rue de la Préfecture ou
  • GRAY : 16 h 30 Quai Mavia
  • DOLE : 10 h 30 place de la Sous-Préfecture
  • LONS LE SAUNIER : 15 h place de la Liberté
  • BELFORT : 10 h Maison du Peuple
Publicités

Posted in 2) En lutte !, 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »

Mobilisation du 5 mars : Appel et préavis de grève de la Fédération CGT Santé et Action Sociale

Posted by dsinterim sur février 28, 2013

Dans le cadre de la journée de mobilisation interprofessionnelle du 5 mars contre un projet de loi de renforcement de la flexibilité, de généralisation du chantage à l’emploi et de sécurisation des licenciements et de la délinquance patronale, la Fédération CGT de la Santé et de l’Action Sociale a déposé un préavis de grève pour toute la journée.

Voir le préavis de grève de la fédération

Voir l’appel fédéral CGT pour le 5 mars

 

Posted in 4) Infos et campagnes fédérales | Leave a Comment »

Projet de loi flexi-précarité : la grande braderie

Posted by dsinterim sur février 27, 2013

Vidéo de la CGT, expliquant les conséquences qu’aurait le projet de loi issu de l’ accord Medef – CFDT- CGC – CFTC du 11 janvier 2013.

Posted in 2) En lutte !, 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »

Le 5 mars : Tous en grève et dans la rue !

Posted by dsinterim sur février 26, 2013

Tract des syndicats CGT, FO et SUD de l’ADDSEA :

Le 5 mars : Contre une loi de sécurisation des licenciements,

pour la défense de nos emplois, salaires et conditions de travail

Tous en grève et dans la rue !

Le 11 janvier 2013, un accord dit de « sécurisation de l’emploi » a été signé par des syndicats minoritaires (CFDT, CGC et CFTC) et le MEDEF. C’est cet accord que le Parlement s’apprête à transcrire dans la loi ce qui entérinerait un recul social considérable pour les salariés.

Alors qu’il n’y a déjà pas un jour sans que l’on apprenne un nouveau plan de licenciements, ce texte faciliterait les licenciements, généraliserait la flexibilité, et surtout vise à généraliser les « accords de compétivité », permettant « au nom du maintien de l’emploi » d’imposer des remises en cause des salaires, du temps de travail et de toute autre droit collectif… sans aucune garantie, d’ailleurs, qu’il n’y ait pas ensuite des licenciements ou des fermetures de site ! Ce texte sécuriserait aussi la délinquance patronale en réduisant les délais pour aller aux prud’hommes (plus que trois ans au lieu de cinq pour exiger le paiement de salaires) ainsi que les indemnités en cas de licenciement abusif. Les soi-disantes contreparties, comme la généralisation d’accès à une complémentaire santé (en 2016) sont en réalité de nouveaux cadeaux aux sociétés d’assurance privées au détriment, à terme, de la Sécurité Sociale.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 1) Tracts et communiqués de la section, 2) En lutte ! | Leave a Comment »

5 mars : Préparons la riposte

Posted by dsinterim sur février 22, 2013

A Besançon les organisations syndicales CGT, FO, FSU et SUD Solidaires appellent à manifester le 5 mars à 10 h Parking Battant contre la grande braderie des droits des salariés contenue dans l’accord entre des syndicats minoritaires et le MEDEF du 11 janvier et que le gouvernement veut faire passer dans la loi.

manifBES

Extraits du tract de l’UL CGT de Besançon :

L’accord qui a été signé le 11 janvier 2013, par trois organisations syndicales (CFDT, CFTC et CGC) et avec la complicité du gouvernement, constitue une véritable régression pour le monde du travail.

Cet accord sur la « sécurisation de l’emploi » est en fait une véritable capitulation devant les exigences du grand patronat, rendant les salariés corvéables à merci, par la flexibilité et la menace de licenciements.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 2) En lutte !, 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »

Vidéos : L’accord de sécurisation de l’emploi décripté

Posted by dsinterim sur février 19, 2013

Mobilité, complémentaire santé, droits rechargeables aux Assedic, taxation des contrats courts : l’accord national interprofessionnel (ANI) dit de « sécurisation de l’emploi » et signé entre le MEDEF et des syndicats minoritaires (CFDT, CGC et CFTC) passé au crible des juristes CGT. C’est cet accord que le gouvernement veut tenter de transformer en loi ce qui serait une attaque frontale contre les droits des travailleurs. C’est contre ça qu’à l’appel des confédérations CGT et FO et des syndicats SUD Solidaires et FSU appellent à se mobiliser par des manifestations et des grèves le 5 mars 2013.

  • Licenciement collectif : quel accès à la justice ?
  • Quelles garanties dans le cadre de la mobilité ?

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 3) Infos locales et interpro, 5) Nos droits | Leave a Comment »

Aux salariés des services sociaux du Conseil Général

Posted by dsinterim sur février 18, 2013

Tract des syndicats CGT ADDSEA et CGT Conseil Général à propos des services MASP :

CgtCGADDSEA

Aux salariés des services sociaux du Conseil Général

Le Conseil Général a annoncé qu’au 1er septembre 2013, il internalisera le service MASP (Mesure d’Accompagnement Social Personnalisé), mission actuellement dévolue aux salariés de l’ADDSEA et d’HDL (Habitat Développement Local). En tout ce sont des travailleurs sociaux sur huit postes équivalents temps plein (4 pour l’ADDSEA et 4 pour HDL) qui assurent cette mission. A ce jour, le Conseil Général ne propose que la création éventuelle de cinq nouveaux postes au sein de ses services pour remplir ces missions, auxquels pourraient éventuellement postuler les salariés actuellement embauchés par l’ADDSEA et HDL. Non seulement les cinq postes proposés par le Conseil Général ne suffiront pas pour assurer un emploi aux collègues concernés, mais en plus, il n’y a à ce jour aucune garantie tant du nombre de postes que de leur nature (emplois titulaires ou précaires ?) et du niveau de rémunération (prise en compte ou pas de l’ancienneté ?).

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 1) Tracts et communiqués de la section | 1 Comment »

Pétition pour des tickets-restaurants à l’ADDSEA

Posted by dsinterim sur février 15, 2013

En conclusion de notre tract sur les NAO, nous écrivons :

« Si la lutte pour de véritables hausses de salaire ne peut se mener qu’au-delà de l’ADDSEA, il est possible, assez rapidement, d’obtenir un plus sur notre pouvoir d’achat par la mise en place de tickets-restaurants utilisables dans bien des magasins alimentaires. Selon une estimation de la Direction Générale, pour un ticket d’une valeur de 8 euros payé à 50% par la direction, cela reviendrait pour une base de 20 tickets par salarié et par mois à une hausse du pouvoir d’achat d’environ 800 euros / an pour un salarié à temps plein.

Tout en considérant la revendication de la CGT de mettre en place des tickets-restaurants comme intéressante, la Direction Générale repousse sa mise en place aux NAO de l’année prochaine voir plus tard.

Mais pour nous, c’est tout de suite que nous avons besoin d’un vrai coup de pouce pour notre pouvoir d’achat ! C’est une urgence pour bien des salariés à l’ADDSEA comme ailleurs.

Aussi si la CGT signe l’accord NAO 2012, nous appelons dès à présent les salariés de l’ADDSEA à se mobiliser pour l’obtention de tickets-restaurants ! »

La CGT ADDSEA lance donc une pétition pour l’obtention des tickets-restaurants.

Voilà le texte de la pétition :

Pour des tickets-restaurants à l’ADDSEA

Nous, salarié(e)s de l’ADDSEA, demandons à ce que l’ensemble des salariés de l’ADDSEA puissent bénéficier de tickets-restaurants.

Nous demandons donc à la Direction Générale de tout faire pour mettre en place la remise de tickets-restaurants au sein de l’ADDSEA.

Télécharger la pétition pour la faire signer dans votre service ou établissements : petition_ticketsresto

Posted in 1) Tracts et communiqués de la section | Leave a Comment »

Les ouvriers en grève de PSA Aulnay s’adressent à vous

Posted by dsinterim sur février 15, 2013

Tract du comité de grève PSA Aulnay soutenu par les syndicats CGT, CFDT et SUD, 12 février 2013 :

Nous, ouvriers de PSA Aulnay, sommes en grève reconductible depuis le 16 janvier 2013. Nous refusons de grossir les rangs de Pôle emploi, car c’est l’avenir que nous prépare la famille Peugeot.

Comme vous le savez, le plan de PSA, c’est non seulement la fermeture de l’usine d’Aulnay, mais aussi plus de 10 000 salariés jetés sur le carreau. Et cela s’ajoute à tous les autres.

Où en sommes-nous de la lutte ? Les deux années de mobilisation nous ont permis de souder les liens entre nous et finalement d’arracher des négociations qui viennent de se terminer sans que l’on ait de garantie sérieuse quant à l’avenir des salariés menacés de licenciement.

Au cours de ces fausses « négociations », très peu de choses ont été changées par rapport au PSE présenté en juillet 2012 par la direction. Trois syndicats ont donné, le 12 février 2013, un avis favorable à la direction sur son application, mais ils disent soumettre leur signature à l’approbation des salariés.

Eh bien nous grévistes, avec le soutien des autres salariés de l’usine d’Aulnay, nous refusons cet accord. Pour nous, les négociations ne font que commencer et nous voulons que PSA revienne à de vraies négociations sur la base de nos revendications :

  • Un CDI pour tous
  • Des pré-retraites à 55 ans

Pour cela, nous avons demandé à l’Elysée de désigner un médiateur pour ce conflit. PSA le refuse.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 2) En lutte !, 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »

Dijon met fin au service des « correspondants de nuit »

Posted by dsinterim sur février 15, 2013

Ma Commune, 8 février 2013 :

Le service de médiation sociale des « correspondants de nuit », chargés de veiller sur les cités HLM, va prendre fin d’ici au 1er avril dans l’agglomération dijonnaise, le Grand Dijon n’ayant pas renouvelé son appel d’offres.

Les correspondants de nuit interviennent quand les services HLM sont fermés dans les quartiers dits sensibles pour régler un large éventail de problèmes sociaux (disputes, voisinage…). « Un arrêt progressif interviendra pour un arrêt définitif le 1er avril 2013 », a indiqué le Grand Dijon.

L’agglomération justifie le non-renouvellement de son appel d’offres par une « évolution des besoins sur les territoires » et des « contraintes budgétaires avec les évolutions des dotations et des aides pour les bailleurs et les collectivités ».

Le dispositif, mis en place en 2004, était financé par l’agglomération, les communes concernées (Chenôve, Dijon, Longvic, Quetigny et Talant) et les bailleurs sociaux. Le Conseil général de Côte-d’Or s’est retiré en 2010 du financement.

« Plus de 40 villes en France, de Paris à La Rochelle en passant par Roubaix » ont adopté le système des correspondants de nuit depuis 1993, a déclaré Jean-Yves Gérard, ancien adjoint au maire de Rennes et président du « Réseau des villes correspondants de nuit ». « Il n’y a pas de perte de vitesse, d’autres services sont en projet, a-t-il ajouté. Mais ce qui s’est passé à Dijon montre qu’il faut qu’on franchisse le cap de la maturité ».

(source : AFP)

Posted in 6) Infos utiles pour nos luttes | Leave a Comment »