CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Archive for octobre 2011

Belfort : Rassemblement contre les expulsions

Posted by dsinterim sur octobre 20, 2011

Appel transmis par l’UD CGT 90 : rassemblement le samedi 22 octobre à 14h00 place Corbis, Belfort, pour une manifestation vers la préfecture.

8 familles (soit 33 personnes dont 12 enfants) ont été jetées à la rue le 17/10 par le Préfet qui applique strictement la politique xénophobe de Sarkozy. Ces familles peuvent être expulsées du Territoire français à tout moment et elles sont donc très fragilisées. A la suite de plusieurs mobilisations à l’appel de Réseau Education Sans Frontière, ces familles sont logées temporairement à l’hôtel et plusieurs associations leurs permettent de manger.

Tract d’appel :

Non l’immigration n’est pas un problème !

C’est la politique anti immigration du gouvernement qui crée les problèmes !

Le lundi 17 octobre 8 familles (33 personnes dont 12 enfants) ont été jetées à la rue. Certaines familles en France depuis 5 années, sont sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français et sont donc très fragilisées par cette situation.
Pourquoi expulser ces familles dont beaucoup d’enfants sont scolarisés ?

Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »

Suppression des primes d’internat : communiqué intersyndical du 12 octobre 2011

Posted by dsinterim sur octobre 13, 2011

Communiqué CFDT, CGC, CGT, FO et SUD de l’ADDSEA, 12 octobre 2011 :

Le 12 octobre, une nouvelle séance de négociations entre la Direction Générale et les syndicats de l’ADDSEA a eu lieu sur la question des primes d’internat. Ce qui ressort clairement c’est qu’outre les vingt-deux salariés directement concernés à ce jour par la suppression des primes d’internat, la question touche tous les salariés de l’ADDSEA. En effet, puisque les projets de l’Agence Régionale de Santé sont notamment de diminuer le nombre de placements en internat pour les remplacer par des prises en charge de type « placement familial » ou « accueil de jour », l’ADDSEA prévoit en conséquence la suppression du sur-classement internat pour un nombre croissant de salariés.

Les syndicats CFDT, CGC, CGT, FO et SUD de l’ADDSEA ont fait savoir leur opposition et celle des salariés à toute remise en cause, immédiate ou différée, de leurs éléments de salaires, mettant en avant, si le projet de la Direction était maintenu, un risque de mobilisation, de débrayages et de grèves. Après une suspension de séance, la direction générale a décidé de rediscuter de cette question avec le Conseil d’Administration de l’ADDSEA. Un nouveau rendez-vous sur le sujet, qui devrait aussi être le début des Négociations Annuelles Obligatoires, est fixé au jeudi 17 novembre 2011 à 9h30.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 1) Tracts et communiqués de la section | Leave a Comment »

Négociations sur la suppression des primes d’internat, 12 octobre

Posted by dsinterim sur octobre 12, 2011

Compte-rendu de la séance de négociations du 12 octobre sur la suppression des primes d’internat pour plusieurs salarié(e)s de l’ADDSEA.

Direction Générale : En introduction rappelle ce qui a été dit aux délégués CGT, FO et SUD lors du débrayage du 6 octobre. Le prochain CA de l’ADDSEA va prendre position à propos de la convention collective 66 pour dire :

– Que l’ADDSEA est attachée à la CC 66.

– Que l’ADDSEA souhaite une réforme des classifications et des grilles salariales.

– Qu’en cas de dénonciation de la CC 66, l’ADDSEA maintiendra la convention collective jusqu’à ce qu’il y ait une nouvelle convention collective.

Malgré la crise, l’ADDSEA souhaite qu’il n’y ait pas de déqualification du personnel.

CGT : Rappelle la demande de clarification sur les contrats de travail des nouveaux embauchés qui laissent entendre que la CC 66 pourrait ne plus s’appliquer en cas de dénonciation.

Direction Générale : Ne ressort pas les arguments avancés il y a un mois sur la suppression de la prime d’internat pour certains salariés afin d’éviter des contentieux entre ceux qui la touchent et ceux qui ne l’ont pas. Propose toujours en contrepartie une indemnité différentielle temporaire afin d’éviter une baisse sèche de salaire, propose de discuter du début et de la fin de cette indemnité pour être le plus équitable possible.

CGT : Souhaite déjà revenir sur le fond. L’indemnité temporaire c’est un étalement sur le temps de la baisse de salaire. Les délégués  CGT, FO et SUD sont allés rencontrer les salariés concernés, en particulier au Roseau. Il y a déjà inégalité de traitement avec un salarié à qui on refuse de payer cette prime. Les salariés sont prêts à se mobiliser, à faire grève si on remet en cause leur prime. Les syndicats les soutiendront en cas de grève et chercheront à étendre la grève à d’autres services et établissements.

SUD : Un salarié n’a pas la prime au Roseau ; le plus simple est de la lui accorder plutôt que de la supprimer à tous les autres. Où est le problème pour les autres établissements ?

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 7) Représentants du Personnel, Délégué Syndical | Leave a Comment »

Manifestation du 11 octobre à Besançon

Posted by dsinterim sur octobre 12, 2011

Le 11 octobre, 800 personnes ont manifesté à Besançon à l’appel de la CGT contre les politiques d’austérité et les conséquences de la crise du capitalisme sur les travailleuses et les travailleurs.

Quelques photos de la manifestation à Besançon :

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 2) En lutte !, 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »

Violences policières à Lyon : les mensonges du préfet

Posted by dsinterim sur octobre 9, 2011

Article de Rebellyon :

Récit de la manif qui a fait deux blessées graves, à l’occasion d’une réunion de la chambre patronale de la FEHAP à Lyon. Une version bien différente de celle du préfet Carenco.

Jeudi 6 octo­bre 2011, 10h, heure du débrayage pour la plu­part des sala­riés non-cadre de mon établissement médico-social. Certains ont choisi de ne pas se rendre au ras­sem­ble­ment mais juste de déser­ter les ate­liers… Mais bon, on ne va pas faire la fine bouche, ils se mobi­li­sent à leur façon, c’est déjà ça…

On laisse tomber l’argu­men­ta­tion avec les deux seuls non-gre­vis­tes, leur cas est déses­péré.

Pourtant, l’heure est grave, la cham­bre patro­nale FEHAP a annoncé le 1er sep­tem­bre der­nier, et ce apèrs 15 mois de négo­cia­tions, la dénon­cia­tion par­tielle de la Convention col­lec­tive natio­nale de 1951.

L’oppo­si­tion des orga­ni­sa­tions syn­di­ca­les au projet patro­nal ne leur a pas plu, ils ont décidé de passer outre !!

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 6) Infos utiles pour nos luttes | Leave a Comment »

Jeudi noir pour les blouses blanches

Posted by dsinterim sur octobre 7, 2011

Communiqué de la Fédération CGT Santé et Action Sociale, 7 octobre 2011 :

Jeudi noir pour les blouses blanches

Hier, lors de la manifestation des personnels de la santé et du médico-social à Lyon, 3 femmes travaillant à la Clinique Mutualiste de Saint Etienne et syndiquées à la CGT ont été gravement accidentées.

La secrétaire de ce syndicat CGT est aujourd’hui entre la vie et la mort.

Le personnel hospitalier est sous le coup de la colère, car le drame aurait pu être évité.

– Évité, si les forces de police était resté dans un rôle de protection et non de répression en utilisant des gaz lacrymogènes.

– Évité, si les employeurs du secteur sanitaire et social non lucratif avaient eu le respect d’écouter les besoins et revendications de leur personnel.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 4) Infos et campagnes fédérales | Leave a Comment »

Echos de la mobilisation contre la casse des conventions collectives dans le secteur

Posted by dsinterim sur octobre 7, 2011

Quelques échos des mobilisations lors de la journée du 6 octobre contre la casse des conventions collectives (CC 51 et CC 66) du secteur social et médico-social.

– Lyon : C’est à Lyon que se tenait le 6 octobre le congrès de la Fédération des établissements hospitaliers d’aide à la personne (Fehap), syndicat patronal qui a dénoncé la convention collective dite « CCN 51 », une des principale convention collective de la branche du secteur social et médico-social avec la convention collective de 1966 (CCN 66). C’est pour protester contre cette dénonciation de la convention collective 51 et contre les risques de démantèlement par le patronat de la CC 66, avec la remise en cause de bien des acquis des travailleuses et travailleurs du secteur, qu’une journée de mobilisation avait été appelée par les Fédération CGT et SUD pour le 6 octobre, avec une manifestation nationale à Lyon et des actions dans les villes et établissements à travers tout le pays.

A Lyon, entre 1.500 (selon la police) et 2.000 (selon les syndicats) salarié(e)s se sont mobilisé(e)s et se sont regroupé(e)s devant le congrès du syndicat patronal. Il est important de souligner que dans le secteur social et médico-social, jamais une manifestation nationale n’avait regroupé autant de monde pour défendre les conventions collectives. En plus de salarié(e)s de l’agglomération de Lyon, on est venu de plusieurs villes. Ainsi, dans « Le Progrès » du 7 octobre, la secrétaire de l’UD CGT de Loire explique : « Hier, nous sommes allés à Lyon pour exprimer notre mécontentement à l’occasion du congrès de la fédération nationale. Devant la mobilisation massive des Ligériens, nous avons été obligés de commander un car plus grand que prévu et il était plein à 8 heures, au départ du Musée d’art moderne de Saint-Etienne. Nous savons que plusieurs collègues ont pris leur voiture et sont venus à Lyon en covoiturage. Je pense que nous étions entre cent et cent cinquante de la Loire. » Depuis la Haute-Loire, selon Zoom d’Ici, une centaine de personnes de Haute-Loire se sont joints à cette manifestation, employé(e)s de l’hôpital Ste-Marie, la maison de convalescence Jalavou et la clinique St-Dominique de Brioude. »

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 2) En lutte !, 4) Infos et campagnes fédérales | Leave a Comment »

Violences policières à Lyon : Communiqué de la Fédération CGT

Posted by dsinterim sur octobre 7, 2011

Communiqué de la Fédération CGT Santé Action Sociale, 6 octobre 2011 :

Trois blessées graves lors d’un rassemblement de salariés. Il nous faut des explications !

Trois salariées ont été blessées lors de la manifestation à Lyon des personnels du secteur sanitaire et social non lucratif. Deux d’entre elles le sont gravement. Le pronostic vital de la responsable du syndicat CGT de la Clinique de la Mutualité de Saint­ Etienne est engagé.

Comment ne pas être profondément indignés par l’attitude des forces de l’ordre qui ont pris la décision de gazer les manifestants ?… Ce gazage, confirmé par le communiqué de la préfecture serait à l’origine du mouvement de foule qui aurait provoqué la rupture d’une grille au sol, entraînant la chute des trois salariées.

Rien ne justifiait un tel déploiement policier !

Pacifiquement, les manifestants majoritairement des personnels de soins – protestaient contre la décision unilatérale de leur employeur, la FEHAP* de dénoncer leur convention collective de 1951 : ils demandent uniquement que leurs revendications, après l’échec de plusieurs mois de négociations, soient enfin prises en compte !

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 4) Infos et campagnes fédérales | 1 Comment »

La convention collective en question : Manif à l’Addsea

Posted by dsinterim sur octobre 7, 2011

Article publié par l’Est Républicain le 7 octobre 2011 :

Ils étaient une quarantaine devant le siège.

« AVEC LES SALARIÉS, les syndicats CGT, FO et SUD de l’Addsea rappellent qu’ils s’opposent à toute remise en cause des droits garantis par notre convention collective et qu’ils lutteront par tous les moyens contre toute attaque».

Les syndicats distribuaient une motion hier à ce propos, devant le siège de l’Addsea (Association départementale de défense de l’enfant à l’adulte).

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 2) En lutte ! | 2 Comments »

Débrayage à l’ADDSEA pour la défense de la convention collective

Posted by dsinterim sur octobre 6, 2011

Jeudi 6 octobre, à l’occasion de la journée d’action nationale pour la défense des conventions collectives du secteur social (CC 51 et CC 66), une cinquantaine de salarié(e)s de l’ADDSEA ont débrayé de 13 h 30 à 15 h à l’appel des syndicats CGT, FO et SUD et se sont rassemblé devant le siège de la direction générale à Besançon. A cette occasion une motion a été remise à la direction générale, motion lui demandant de se positionner, ainsi que le conseil d’administration de l’ADDSEA, sur les menaces de démantèlement de la convention collective, de supprimer la clause présente dans les nouveaux contrats de travail qui prépare à ce démantèlement et de retirer le projet de suppression des primes d’internat pour une partie des salarié(e)s de l’ADDSEA (voir la motion).

La direction générale a répondu que sur le premier point une délibération écrite du Conseil d’Administration sera transmise aux organisations syndicales, que sur la question des contrats de travail il faudra voir ce qu’il en est et sur le dernier point que des négociations étaient en cours.

Ce débrayage a montré que les salariés de l’ADDSEA étaient prêts à se mobiliser pour défendre leurs droits collectifs.

Posted in 2) En lutte ! | 1 Comment »