CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Archive for novembre 2015

Besançon : Rassemblement le 2 décembre en solidarité avec les travailleurs d’Air France

Posted by dsinterim sur novembre 28, 2015

actionsyndDes milliers de salariés sont menacés de perdre leur emploi, à l’exemple des personnels d’Air France. La violence patronale avec une complaisance gouvernementale, suscite colère et indignation qui se traduisent par des actions collectives mobilisant les salariés. C’est dans ce contexte que les provocations patronales se multiplient afin de stigmatiser l’action syndicale !

Ainsi, 16 salariés d’Air France sont trainés devant le Tribunal de Bobigny le 2 décembre !

Leur faute ? Avoir manifesté leur refus de perdre leur emploi !
C’est inacceptable !

La CGT appelle, ce jour-là, les salarié-es à se mobiliser partout en France : rassemblement à Besançon à 17 h, Esplanade des Droits de l’Homme (mairie).

Posted in 2) En lutte !, 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »

CADA Albert Camus (Bethoncourt) : un exemple à suivre !

Posted by dsinterim sur novembre 26, 2015

cadaTract CGT ADDSEA :

Tous les salariés du CADA Albert Camus de Bethoncourt ont débrayé une heure le 19 octobre 2015 pour dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail.

En plus de revendications spécifiques concernant l’organisation du travail et les locaux, les salariés alertent sur la charge de travail qui augmente. En effet, au CADA de Béthoncourt comme à ceux de Besançon et de Pontarlier, le nombre de personnes accueillies augmente sans que soient créés les postes nécessaires, qu’il s’agisse de travailleurs sociaux, de personnel administratif ou d’agents d’entretien.

La simple étude des budgets prévisionnels montre bien que l’accroissement de l’activité n’est pas compensé par des créations de postes. En moyenne, le ratio prix de journée/salarié baisse de 2 euros par jour et par salarié de 2014 à 2015.

Dans les CADA comme ailleurs, des embauches sont nécessaires pour pallier à l’augmentation des mesures pour éviter la dégradation tant des conditions de travail des salariés que de la prise en charge des bénéficiaires. Ceci est d’autant plus scandaleux qu’alors que l’on galère face à la charge de travail, des collègues galèrent, eux, au chômage.

En débrayant, les salariés du CADA de Bethoncourt montrent l’exemple à suivre pour que les directions entendent nos revendications !

Tract en PDF : CADA Albert Camus

Posted in 1) Tracts et communiqués de la section | Leave a Comment »

Info CGT sur la fermeture du Service des Correspondants de Nuit

Posted by dsinterim sur novembre 26, 2015

cdn22A force de mobilisations et d’interpellations, le nombre de licenciements au Service des Correspondants de Nuit passerait de 8 à 3 salariés. En effet, la mairie devrait finalement prolonger le service, limité à une intervention sur Planoise, jusqu’au 31 mars 2015, et de faire ainsi la jonction avec la mise en place d’un service de médiation avec les bailleurs.

Un Comité d’Entreprise extraordinaire se tiendra le 1er décembre pour être consulté sur ces licenciements.

Si la CGT continuera à peser pour éviter tout licenciement, les mesures d’accompagnement social proposées par la direction générale restent à ce jour très largement insuffisantes.

Ainsi, la prime extra-légale de licenciement serait limitée à 1 mois ou 1,5 mois de salaires bruts avec des conditions telles qu’aucun salarié ne pourrait finalement y avoir droit. En effet, cette prime ne serait versée qu’à la condition que le salarié licencié reçoive moins de deux offres d’emploi en CDI ou CDD de 6 mois dans les 3 mois (pour la prime d’un mois) ou 6 mois (pour la prime d’un mois et demi) après son licenciement. Il est évident qu’entre recevoir une offre d’emploi et obtenir un emploi il y a une énorme différence !

Concernant la prime de déménagement, la direction générale propose 750 euros pour le déménagement et 250 euros pour les frais d’installation, le tout sur justificatifs. Au-delà des sommes, nous demandons que cette prime soit versée sans justificatif à tout salarié reclassés sur un autre bassin d’emploi, qu’il déménage ou non, et de façon rétroactive. En effet, lorsqu’on accepte par exemple un poste à Montbéliard ou à Autet, c’est au minimum des frais de transport supplémentaire.

Lire la suite »

Posted in 1) Tracts et communiqués de la section, 7) Représentants du Personnel, Comité d'Entreprise | Leave a Comment »

Débrayage au CADA Albert Camus de Bethoncourt

Posted by dsinterim sur novembre 25, 2015

Communiqué des salariés du CADA Albert Camus de Bethoncourt suite à leur débrayage le 19 octobre (100% de grévistes).

REVENDICATIONS SUITE AU DEBRAYAGE DU 19 NOVEMBRE 2015

Toute l’équipe de Béthoncourt a décidé de se réunir pour un débrayage ce jour, le 19 novembre 2015, de 11 h 15 à 12 h 15 afin de faire part, une fois de plus, à la Direction Générale des nombreux dysfonctionnements auxquels nous sommes confrontés.

Depuis trop longtemps, l’équipe de Béthoncourt ne se sent pas soutenue et se sent maltraitée par l’ADDSEA.

Depuis janvier 2011, le site de Béthoncourt ne cesse d’accroitre et de diversifier son activité. L’équipe a doublé sans pour autant bénéficier d’un encadrement sur site. A ce jour, le CADA accueille dans ses murs 160 personnes. Nous tenons à préciser que 3 appartements dispositif « réfugiés », 1 appartement CADA et 1 HUDA sont vides, soit la possibilité d’accueillir jusqu’à encore 21 personnes. N’oublions pas le travail d’accompagnement social et juridique effectué dans le cadre de la PADA, qui ne cesse, au vu de la situation géopolitique actuelle, de croître et de se complexifier.
Nous tenons à rappeler que le site de Béthoncourt devrait ouvrir en janvier 2016 six places MIE supplémentaires et 30 places DIAL. L’équipe a toujours répondu présente et le refera volontiers dans la mesure où la Direction Générale et la Direction de notre Pôle nous donnent les moyens de remplir nos missions dans de bonnes conditions.

Or à ce jour, notre réalité quotidienne se résume à de la maltraitance, du manque de considération, une surcharge de travail épuisante et des risques socio-sanitaires de plus en plus préoccupants.

Lire la suite »

Posted in 2) En lutte ! | Leave a Comment »

Questions des élus CGT au Comité d’Entreprise du 19 octobre

Posted by dsinterim sur novembre 25, 2015

Questions des élus CGT :

1. SCDN :
1.1 – Les 5 heures de délégation supplémentaires pour les élus du CE, du CHSCT, et des DP du SCDN pour le mois de novembre 2015 sont-elles reconduites en décembre au vue des circonstances exceptionnelles ?
1.2 – Où en est-on dans la réflexion sur un plan de départs volontaires ? Combien de postes pourraient être attribués ?
1.3 – Point sur les reclassements internes et externes en cours et effectués depuis le CE du 23 octobre 2015.
1.4 – Avec le projet ATSA, 20 réfugiés isolés ont été accueillis fin octobre 2015 au CADA de Bethoncourt. Cela ne permettrait-il pas de créer deux postes pour reclasser des CDN ?
1.5 – Quelles sont les nouvelles concernant un micro-service de médiation de la mairie ? Combien de postes seraient concernés ? L’ADDSEA compte-t-elle répondre au marché ?
1.6 – Quelles sont les nouvelles concernant le service de médiation avec les bailleurs ? Quand se mettrait-il en place ? Combien de postes seraient concernés ?
1.7 – Quelles sont les mesures d’accompagnement social proposées en cas de licenciement (prime extra-légale de licenciement, prime de déménagement, formation, etc.) ? Pour quel budget ? Il y aura-t-il une fongibilité des mesures ?
1.8 – Les DP du SCDN seront-ils conviés au CE extraordinaire concernant d’éventuels licenciements ?

2. ITEP Granges Narboz :
Qui est présent en cas d’absence de la directrice adjointe en cas de problème ? Qui peut intervenir en cas d’urgence ?

Lire la suite »

Posted in 7) Représentants du Personnel, Comité d'Entreprise | Leave a Comment »

L’État d’urgence permanent

Posted by dsinterim sur novembre 25, 2015

Déclaration du Comité confédéral national de la CGT, 18 novembre 2015. Le Comité confédéral national de la CGT réuni les 17 et 18 novembre 2015, tient à témoigner son soutien et sa solidarité à l’ensemble des familles touchées par la tragédie du vendredi 13 novembre. Elle salue à nouveau la mobilisation extraordinaire de l’ensemble des agents des services et entreprises publiques.

Ces attentats, perpétrés sur des lieux de culture et de vie, frappent et concernent chacune et chacun d’entre nous, toutes les populations de toutes religions, origines ou nationalités et particulièrement la jeunesse. Des salariés, des adhérents d’organisations syndicales, sont au nombre des victimes, dont plusieurs de la CGT.

Lire la suite »

Posted in 3) Infos locales et interpro, 4) Infos et campagnes fédérales | Leave a Comment »

Salariés du nettoyage, défendre et faire respecter nos droits !

Posted by dsinterim sur novembre 6, 2015

Derichebourg : Une ouvrière qui multiplie depuis des années les CDD sur le chantier du Palais de Justice à Besançon a enfin obtenu un CDI suite à l’intervention du DP et de l’UL CGT. Les nombreuses irrégularités (contrats envoyés près d’un mois après le début du contrat par exemple) donnaient les moyens d’attaquer aux prud’hommes pour obtenir la requalification des CDD en CDI. La direction a donc préféré éviter un procès, et réintégrer l’ouvrière en lui proposant un CDI. Mieux, comme elle était au chômage depuis la fin de son dernier contrat en juillet, la direction lui a versé l’équivalent de son salaire pour l’ensemble de la période de chômage. Bien des ouvrières étant au courant de l’histoire, elles arrivent désormais à calmer les ardeurs autoritaristes de petits chefs en disant une seule phrase : “je vais voir la CGT !”.

nett

Télécharger l’affiche en PDF : Derichebourg

Posted in 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »

Retard dans le versement des salaires – suite

Posted by dsinterim sur novembre 3, 2015

Une bonne partie des salariés de l’ADDSEA (comme par exemple au PE2A ou au CADA) n’étaient toujours pas payés le 1er novembre 2015 alors que le versement aurait dû se faire le 31 octobre en début d’après-midi. La CGT ADDSEA a immédiatement alerté la direction générale sur ce problème.

Les salaires ont finalement été versés le 2 novembre vers midi.

Lors du Comité d’Entreprise extraordinaire du 2 novembre, la direction générale, s’est engagée, après avoir expliqué les raisons de ce retard, à rembourser, sur justificatif, les éventuels frais bancaires que ce retard aurait causé aux salariés concernés.

Pour ce faire, il faut transmettre la demande et le justificatif à la direction générale. N’hésitez pas à contacter également vos élus CGT pour que nous appuyions vos demandes.

Posted in 7) Représentants du Personnel, Comité d'Entreprise | Leave a Comment »

Retard dans le versement des salaires

Posted by dsinterim sur novembre 1, 2015

E-mail envoyé ce dimanche 1 novembre à la direction générale de l’ADDSEA :

Monsieur le Directeur Général,

Habituellement les salaires des salariés de l’ADDSEA sont versés le 30 ou le 31 du mois, généralement en début d’après-midi. Or, pour ce mois d’octobre 2015, les salaires n’ont toujours pas été versés ce 1 novembre. Ce retard crée de nombreuses difficultés pour bien des salariés qui voient leurs comptes débités de certaines dépenses habituelles sans qu’ils soient approvisionnés.

Il est urgent que les salaires soient versés.
Comment se fait-il que les salaires d’octobre 2015 soient versés en retard ?

Quels sont les moyens que compte mettre en place l’ADDSEA pour qu’une telle situation ne se reproduise plus ?

Veuillez agréer, Monsieur le Directeur Général, l’expression de mes sincères salutations.

Posted in 7) Représentants du Personnel, Délégué Syndical | Leave a Comment »