CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Mobilisons-nous ce 19 octobre !

Posted by dsinterim sur octobre 17, 2017

Appel intersyndical (CGT, FO, CFDT Métallurgie, FSU et SUD) au rassemblement ce jeudi 19 octobre à 17 h 30 devant la permanence de la députée LREM Fannette Charvier, au 7 rue des Artisans, à Besançon.

MOBILISONS-NOUS LE 19 OCTOBRE !!

PARTICIPEZ A L’INAUGURATION SOCIALE DE LA PERMANENCE PARLEMENTAIRE REPUBLIQUE EN MARCHE !!

Les mobilisations des 12 et 21 septembre contre les ordonnances Macron, celle des retraités du 28 septembre contre la hausse de la CSG et pour une revalorisation de leur pouvoir d’achat et enfin celle de la Fonction Publique du 10 octobre, ont été des réussites.

La conscience grandit chez tous les salariés que ce Gouvernement des riches entreprend actuellement une déstructuration globale du modèle social.

Les sondages l’attestent : 65% rejettent les ordonnances et 57% approuvent les mobilisations contre ces projets gouvernementaux.

Pour ce Gouvernement, tout doit y “passer“ : le Code du Travail, baisse des APL, hausse de la CSG, réformes à venir de l’apprentissage, de la formation professionnelle et de la retraite.

Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »

Réforme du code du travail : les dockers obtiennent des garanties pour leur convention collective

Posted by dsinterim sur octobre 14, 2017

Après les routiers qui ont obtenu que leurs primes garanties par leur convention collective ne pourraient pas être remises en question par accord d’entreprise, ce sont les dockers qui ont obtenu que leur convention collective ne pourra pas être remise en cause. Ce recul du gouvernement dans deux branches d’activité ne vient pas d’une bienveillance particulière pour les ouvriers du transport routier et des ports et docks, mais uniquement de la combativité et des menaces de grèves dures par les travailleurs. Ce sont des exemples à suivre pour faire reculer le MEDEF et ses serviteurs politiques, sans oublier qu’il faudra bien que le monde du travail s’y mette tous ensemble et fasse exploser sa colère !

France Bleue, 13 octobre 2017 :

La Fédéréation Nationale des ports et docks CGT a obtenu après plusieurs réunions que son accord de branche prime toujours sur les accords d’entreprises, alors que les ordonnances signées mettant en place la réforme du code du travail permettent d’inverser cette hiérarchie des normes.

La réforme du code du travail ne s’appliquera pas aux dockers. En tout cas, une partie de cette réforme, celle qui met en place l’inversion de la hiérarchie des normes dont on a beaucoup parlé et qui a fait bondir les syndicats. La fédération Nationale des ports et docks vient d’obtenir une victoire face au gouvernement : que sa convention collective prime sur les accords d’entreprises.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 6) Infos utiles pour nos luttes | Leave a Comment »

19 octobre 2017 : Nouveau rendez-vous contre les ordonnances Macron

Posted by dsinterim sur octobre 13, 2017

Tract CGT ADDSEA :

Contre la casse de nos droits garantis par le code du travail et les conventions collectives par les ordonnances Macron,  la lutte continue !

Les ordonnances Macron c’est l’aggravation de la loi El Khomri avec notamment :

  • Des licenciements facilités
  • La possibilité pour les patrons de budgétiser les licenciements abusifs avec la mise en place de barèmes maximaux aux prud’hommes
  • La fin des garanties liées au contrat de travail
  • La possibilité de remettre en cause entreprise par entreprise les droits garantis par le Code du travail et les conventions collectives. Seuls quelques domaines resteraient du domaine de la branche comme les salaires minimum. Tout le reste, comme par exemple le maintien de salaire dès le premier jour d’arrêt-maladie, la réduction du temps de travail des salariées enceintes, les congés trimestriels ou d’ancienneté et même sur les rémunérations (prime d’internat, prime dimanches et jours fériés ou la prime de caisse pour le personnel administratif par exemple), pourrait être remis en cause par accord d’entreprise.
  • La suppression des CHSCT avec la fusion de toutes les instances représentatives du personnel en un seul « comité social et économique » avec moins de moyens pour défendre les intérêts et les droits des salariés.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 1) Tracts et communiqués de la section | Leave a Comment »

Compte-rendu rapide de la première séance de négociations sur la rémunération, le temps de travail et la valeur ajoutée

Posted by dsinterim sur octobre 13, 2017

Ce 12 octobre a eu lieu la première séance de négociations entre la direction générale et les syndicats sur la rémunération, le temps de travail et la valeur ajoutée. Les syndicats CGT, CFDT et FO de l’ADDSEA y étaient présents.

Lors de cette réunion a été fixé le calendrier des négociations :

  • 20 novembre à 10 h
  • 27 novembre à 10 h
  • 11 décembre à 10 h

La CGT y a déjà fait connaître sa plate-forme revendicative (voir ici).

En plus des documents fournis habituellement comme le bilan des heures supplémentaires ou les rémunérations par catégorie de personnel, la CGT y a réitéré sa demande, déjà formulée par mail, d’avoir les informations nécessaires concernant les fonds attribués à l’ADDSEA au titre du CITS à savoir :

  • Le montant exact des sommes perçues par l’ADDSEA au titre du CITS (*). Le sujet avait déjà été abordé lors du CE du mois d’août 2017. Il était alors question de 300.000 à 400.000 euros sans savoir si les financeurs allaient redemander ou non une partie de cette somme. Où en est-on aujourd’hui ? Quelle est la somme disponible ?
  • Un projet d’avenant 339 (**) de la convention collective devrait être signé par NEXEM et la CFDT. Les fédérations CGT, FO et SUD ont fait savoir lors de la Commission Nationale Paritaire de Négociation de la Convention Collective 66 du 22 septembre 2017 qu’elles ne le signeraient pas. Si cet avenant est agréé, en quoi impacterait-il les sommes perçues par l’ADDSEA au titre du CITS ? Quelle serait alors la somme restante ?
  • Dans ce projet d’avenant 339, il est question d’une augmentation de la valeur du point à 3,78 euros au 1er août 2017. Or, les budgets prévisionnels de l’ADDSEA se basaient sur une hausse de 0,02 euros du point à compter du 1er janvier 2017. Ces budgets ont-ils été acceptés par certains financeurs sur cette base d’une valeur du point à 3,78 euros ? Cette hausse de 0,02 euros du point impacterait-elle les sommes disponibles au titre du CITS par l’ADDSEA ou est-elle prise en compte par les budgets accordés par les financeurs ?

Pour la CGT en effet, la manne du CITS doit intégralement être redistribuée pour augmenter le pouvoir d’achat des salariés.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 7) Représentants du Personnel, Délégué Syndical | Leave a Comment »

Un coup de pouce sur nos salaires, c’est urgent et c’est possible !

Posted by dsinterim sur octobre 13, 2017

Tract CGT ADDSEA :

Un coup de pouce sur nos salaires, c’est urgent et c’est possible !

Ce 12 octobre 2017, commencent à l’ADDSEA les négociations entre syndicats et direction générale sur la rémunération, le temps de travail et la valeur ajoutée, ce que l’on appelait avant les NAO (Négociations Annuelles Obligatoires). Comme chaque année, la CGT y défendra un certain nombre de revendications pour augmenter les salaires.

Un des enjeux de ces négociations, cette année, sera pour la CGT l’utilisation des fonds supplémentaires du CITS (Crédit d’Impôt sur la Taxe sur les Salaires) mis en place depuis le 1er janvier 2017 par le gouvernement et dont bénéficie l’ADDSEA comme les autres associations du secteur à but non-lucratif. Lors du Comité d’Entreprise d’août, les élus CGT avaient déjà abordé la question de ce CITS qui représenterait pour l’ADDSEA un montant compris en gros entre 300.000 à 400.000 euros par an. A ce jour, on ne sait pas encore si des financeurs tenteront, ou non, de récupérer cette somme lors des négociations sur les budgets, et on ne connaît donc pas encore la somme totale qui resterait disponible à l’ADDSEA.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 1) Tracts et communiqués de la section | Leave a Comment »

Questions des élus CGT pour le Comité d’Entreprise du 20 octobre

Posted by dsinterim sur octobre 13, 2017

Questions des élus CGT pour le Comité d’Entreprise du 20 octobre 2017 :

1. CITS :

Les élus peuvent-ils avoir le montant exact des sommes perçues par l’ADDSEA au titre du CITS. Le sujet avait déjà été abordé lors du CE du mois d’août 2017. Il était alors question de 300.000 à 400.000 euros sans savoir si les financeurs allaient redemander ou non une partie de cette somme. Où en est-on aujourd’hui ? Quelle est la somme disponible ?

2. CPOM :

Quelles sont les dernières informations sur les CPOM à venir avec l’ARS et le Conseil Départemental du Doubs ?

3. CAE-CUI :

Lors du CE du mois de septembre 2017, il a été dit qu’un arrêté du préfet de Bourgogne-Franche Comté indique un certain nombre de codes NAF dont les entreprises sont toujours éligibles pour l’embauche ou le renouvellement de contrats CAE-CUI. L’ADDSEA en fait partie pour les secteurs comme l’hébergement des enfants handicapés (ITEP), l’hébergement social des enfants (PE2A et Foyer Comtois) et l’hébergement social des adultes et des familles (secteur ALIA).

3.1 Pour l’ensemble de ces services, il y a-t-il une garantie de renouvellement des contrats CAE-CUI ?

3.2 Qu’en est-il de Soléa ? Cet établissement bénéficie-t-il de la dérogation préfectorale pour les contrats CAE-CUI ? Si non, quelles sont les propositions pour assurer le maintien des postes dans ce service ?

3.3 Quelles sont les propositions pour assurer le maintien de l’emploi de la salariée en CAE-CUI au siège ?

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 7) Représentants du Personnel, Comité d'Entreprise | Leave a Comment »

Plate-Forme revendicative CGT pour les négociations 2017 sur la rémunération, le temps de travail et la valeur ajoutée

Posted by dsinterim sur octobre 12, 2017

Ce 12 octobre commencent à l’ADDSEA les négociations 2017 entre la direction générale et les syndicats sur la rémunération, le temps de travail et la valeur ajoutée. Voici la plateforme que la CGT défendra à cette occasion :

Plate-Forme revendicative CGT pour les négociations 2017 sur la rémunération, le temps de travail et la valeur ajoutée

1) Remise de tickets-restaurants aux salariés de l’ADDSEA.

2) Pour tous les salariés de l’ADDSEA, l’application de l’article 39 de la convention collective qui permet de réduire de trois à un an ou de quatre à un an et demi la progression à l’ancienneté et rétablissement de la majoration familiale de salaire.

3) Application de l’article 26 de la convention collective assurant un salaire net équivalent aux salariés en arrêt maladie et prise en charge inversement proportionnelle au salaire de la cotisation mutuelle obligatoire afin que la cotisation de base ne dépasse pas 1% du salaire net.

4) Remise d’une prime exceptionnelle de 200 euros nets aux salariés ayant un salaire net inférieur ou égal à 2000 euros.

5) 6 jours de « congés trimestriels » à chaque trimestre pour toutes les catégories de salariés.

6) Un véritable plan pour permettre à tous les salariés à temps partiel qui le souhaitent d’avoir un emploi à temps complet. Pour chaque salarié à temps partiel, que sa charge de travail soit proportionnelle à son temps de travail. Pour résorber la précarité, un véritable plan pour proposer des CDI à tous les travailleurs précaires (CAE-CUI, Services Civiques, CDD, etc.) qui le souhaitent.

7) Pour le personnel des services généraux, une prise en compte des diplômes (CAP par exemple) et/ou de l’ancienneté, pour permettre :
– Aux salariés de la grille « agent de service intérieur » « justifiant d’un CAP ou d’une qualification acquise par une longue pratique du métier » d’intégrer la grille « ouvrier qualifié ».
La convention n’indiquant pas précisément ce que signifie la « longue pratique du métier », nous demandons qu’elle soit prise en compte à partir de cinq ans d’ancienneté.
– Aux salariés de la grille « ouvrier qualifié » «comptant au moins huit ans d’ancienneté » d’intégrer la grille « agent technique ».
Le tout avec prise en compte de l’ancienneté.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 1) Tracts et communiqués de la section | 1 Comment »

Ordonnances Macron : Mobilisons nous le 19 octobre !!

Posted by dsinterim sur octobre 11, 2017

Communiqué CGT, 10 octobre 2017 :

À l’issue d’une rencontre intersyndicale qui a réuni l’ensemble des syndicats (CGT, CFDT, FO, CFTC, FSU, Unsa, Solidaires, Unef, UNL et FIDL) le 9 octobre au siège de la CGT, les organisations syndicales ont décidé de se revoir le 24 octobre prochain, « pour faire le point sur l’ensemble des réformes du gouvernement : loi travail, baisse des APL, hausse de la CSG, réformes à venir de l’apprentissage, de la formation professionnelle et de la retraite », a déclaré Fabrice Angéi, interrogé par le service communication de la CGT.

En attendant cette nouvelle intersyndicale, qui pourrait déboucher sur une journée d’action mi-novembre, la CGT pour sa part appelle à la mobilisation le 19 octobre. « Les ordonnances Macron ne sont pas derrière nous. Les routiers nous ont prouvé qu’on pouvait mettre en échec ces ordonnances. Ils ont gagné l’intégration des primes et indemnités dans le salaire de base », a expliqué Fabrice Angéi.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 3) Infos locales et interpro, 4) Infos et campagnes fédérales | Leave a Comment »

Belle mobilisation des salariés de la fonction publique à Besançon

Posted by dsinterim sur octobre 11, 2017

Avec plus de 2000 manifestants dans les rues de Besançon, les salariés de la fonction publique se sont bien mobilisés ce 10 octobre à l’appel de l’intersyndicale pour les salaires, contre le retour des jours carence et contre la casse des services publics. Ils ont bien raison, que ce soit dans le publique comme dans le privé, les gels de salaire, ça suffit ! Il est grand temps que le monde du travail fasse entendre sa voix pour imposer de véritables hausses des salaires, des pensions de retraite et des allocations chômage !

Posted in 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »

Fin de la grève chez Jussieu Secours

Posted by dsinterim sur octobre 11, 2017

Après un mois de grève et une rencontre à la préfecture le 9 octobre, les ambulanciers de Jussieu Secours Besançon ont repris le travail ce 10 octobre au matin.

Article de l’Est Républicain, 11 octobre 2017 :

Elle avait commencé le 11 septembre dernier. La grève des ambulanciers Jussieu, à Besançon, s’est achevée près d’un mois plus tard, ce 9 octobre.

Une délégation de salariés emmenés par la CGT a été reçue ce lundi par le préfet du Doubs, en présence de représentants de l’Agence régionale de santé et de la DIRECCTE (la direction régionale du travail).

La CGT a apprécié l’écoute du préfet, « qui nous a semblé très attentif au vécu des salariés de cette entreprise, vécu qui révèle des conditions de travail très dégradées ». « Dans un souci d’apaisement, les grévistes ont décidé de suspendre le mouvement » à compter du 10 octobre, poursuit le syndicat.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »