CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Fin de la grève chez Jussieu Secours

Posted by dsinterim sur octobre 11, 2017

Après un mois de grève et une rencontre à la préfecture le 9 octobre, les ambulanciers de Jussieu Secours Besançon ont repris le travail ce 10 octobre au matin.

Article de l’Est Républicain, 11 octobre 2017 :

Elle avait commencé le 11 septembre dernier. La grève des ambulanciers Jussieu, à Besançon, s’est achevée près d’un mois plus tard, ce 9 octobre.

Une délégation de salariés emmenés par la CGT a été reçue ce lundi par le préfet du Doubs, en présence de représentants de l’Agence régionale de santé et de la DIRECCTE (la direction régionale du travail).

La CGT a apprécié l’écoute du préfet, « qui nous a semblé très attentif au vécu des salariés de cette entreprise, vécu qui révèle des conditions de travail très dégradées ». « Dans un souci d’apaisement, les grévistes ont décidé de suspendre le mouvement » à compter du 10 octobre, poursuit le syndicat.

Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »

Journée de mobilisations dans la fonction publique le 10 octobre 2017

Posted by dsinterim sur octobre 7, 2017

A l’appel de neuf organisations syndicales, les salariés de la fonction publique seront en grève et dans la rue ce mardi 10 octobre pour les salaires.

Trois manifestations sont prévues dans le Doubs :

  • BESANCON : 10h30 place de la révolution
  • MONTBELIARD : 14h Champ de foire
  • PONTARLIER : 16h place d’Arcon

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »

Entrée en vigueur des différentes dispositions des ordonnances Travail du 22 septembre 2017

Posted by dsinterim sur octobre 7, 2017

Nous publions ici une fiche de la Direction Générale du Travail sur l’entrée en vigueur des différentes dispositions des ordonnances… cela ne signifie pas bien au contraire qu’il n’est plus possible de se mobiliser pour faire reculer le gouvernement. D’ailleurs, grâce à leur mobilisation, les routiers ont obtenu que leurs primes et leur 13ème mois soient intégrés à la rémunération conventionnelle, non modifiable par l’accord d’entreprise. A rebours des ordonnances.

Les ordonnances Travail ont été adoptées en Conseil des Ministres et signées par le Président de la République le 22 Septembre. Les ordonnances seront alors promulguées et publiées au Journal Officiel et entreront immédiatement en vigueur alors même que le Parlement ne les a pas examinées. Elles prennent la forme d’un règlement et ont une valeur inférieure à la loi. Les décrets relatifs aux ordonnances devront être publiés avant fin 2017.

Le gouvernement devra aussi présenter un projet de loi de ratification de l’ordonnance dans les trois mois (délai prévu par la loi d’habilitation).
– Si le projet de loi n’est pas déposé dans les trois mois, les ordonnances deviennent caduques c’est-à-dire qu’elles perdent leur force contraignante
– Si le projet de loi est déposé dans les trois mois

  • Soit le Parlement ratifie la loi et les ordonnances prennent alors force de loi.
  • Soit il la rejette. Les ordonnances perdent alors leurs forces contraignantes mais elles ne disparaissent pas pour autant. Elles conservent leur valeur réglementaire par un régime très particulier

Deux remarques :
– Le calendrier d’adoption des ordonnances jusqu’à l’adoption de la Loi nous laisse une marge de manoeuvre pour poursuivre et amplifier la mobilisation.
– En 2006, la Loi concernant le CPE était adoptée quand le gouvernement l’a retirée suite aux deux fortes manifestations de début avril.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 5) Nos droits | Leave a Comment »

Diaporama CGT sur la Loi Travail XXL

Posted by dsinterim sur octobre 7, 2017

Diaporama CGT sur la Loi Travail XXL :

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 6) Infos utiles pour nos luttes | Leave a Comment »

Soutien aux ambulanciers de Jussieu Secours Besançon en grève

Posted by dsinterim sur octobre 7, 2017

Depuis, le lundi 11 septembre 2017, les salariés de Jussieu Ambulances Besançon dénoncent une perte de pouvoir d’achat liée à la non application de leurs droits et aux cadences infernales (lire le tract).

La pénibilité du travail est visible dans cette entreprise par un nombre important d’arrêts de maladie et d’accidents du travail.

Un dialogue de sourd s’est instauré entre les grévistes et la Direction qui ne conteste pas leurs bilans sur leurs conditions de travail, mais, à ce jour la direction n’apporte aucune proposition pour permettre d’instaurer un climat social serein en répondant aux exigences des salariés.

La CGT et les grévistes ont demandé au Préfet d’intervenir sur le dossier en mettant en œuvre l’organisation d’une réunion tripartite réunissant la direction, les grévistes et les représentants de l’Etat accompagnés par la Direccte.

Depuis presqu’une semaine malgré plusieurs relances, le mutisme du Préfet tout comme celui la direction, démontre leur intérêt pour le dialogue social.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 3) Infos locales et interpro, 8) Solidarité | Leave a Comment »

Eysines : des travailleurs sociaux menacés de licenciement pour avoir dénoncé des violences

Posted by dsinterim sur octobre 3, 2017

France 3 Nouvelle-Aquitaine, 3 octobre 2017 :

A Eysines en Gironde, sept travailleurs sociaux encourent des sanctions pour avoir publiquement alerté sur des faits de violences constatés dans leur centre, une structure d’accueil pour adolescents.

Ils sont menacés de licenciement pour avoir dénoncé des faits de violences entre adolescents. Sept travailleurs sociaux, employés du centre départemental de l’enfance et de la famille à Eysines en Gironde risquent des sanctions pouvant aller jusqu’à la perte de leur emploi.

Leur tort : avoir signalé publiquement des comportements violents, à la fois entre des jeunes du foyer de l’enfance, mais aussi envers des membres de l’équipe éducative.

« C’est scandaleux. Le dialogue social n’existe plus, et la souffrance institutionnelle s’amplifie de plus en plus », déplore Pascal Chavatte, membre de la commission exécutive de l’Union fédérale de l’action sociale.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 4) Infos et campagnes fédérales | Leave a Comment »

12 octobre : Début des négociations sur la rémunération, le temps de travail et la valeur ajoutée

Posted by dsinterim sur octobre 3, 2017

Ce 12 octobre 2017, commencent à l’ADDSEA les négociations sur la rémunération, le temps de travail et la valeur ajoutée, ce que l’on appelait avant les NAO (Négociations Annuelles Obligatoires). Voir à ce sujet le mail envoyé ce 2 octobre par le délégué syndical CGT à la direction générale de l’ADDSEA :

Monsieur le RRH, Monsieur le Directeur Général,

Je vous confirme ma participation, au nom du syndicat CGT, à la réunion concernant la rémunération, le temps de travail et la valeur ajoutée du 12 octobre 2017.

A ce sujet, je profite de cette réponse pour vous demander déjà les informations suivantes concernant cette négociation :

  • Le montant exact des sommes perçues par l’ADDSEA au titre du CITS (*). Le sujet avait déjà été abordé lors du CE du mois d’août 2017. Il était alors question de 300.000 à 400.000 euros sans savoir si les financeurs allaient redemander ou non une partie de cette somme. Où en est-on aujourd’hui ? Quelle est la somme disponible ?
  • Un projet d’avenant 339 (**) de la convention collective devrait être signé par NEXEM et la CFDT. Les fédérations CGT, FO et SUD ont fait savoir lors de la Commission Nationale Paritaire de Négociation de la Convention Collective 66 du 22 septembre 2017 qu’elles ne le signeraient pas. Si cet avenant est agréé, en quoi impacterait-il les sommes perçues par l’ADDSEA au titre du CITS ? Quelle serait alors la somme restante ?
  • Dans ce projet d’avenant 339, il est question d’une augmentation de la valeur du point à 3,78 euros au 1er août 2017. Or, les budgets prévisionnels de l’ADDSEA se basaient sur une hausse de 0,02 euros du point à compter du 1er janvier 2017. Ces budgets ont-ils été acceptés par certains financeurs sur cette base d’une valeur du point à 3,78 euros ? Cette hausse de 0,02 euros du point impacterait-elle les sommes disponibles au titre du CITS par l’ADDSEA ou est-elle prise en compte par les budgets accordés par les financeurs ?

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 7) Représentants du Personnel, Délégué Syndical | 1 Comment »

Protection de l’enfance : Professionnels sacrifiés, gamins en danger

Posted by dsinterim sur octobre 1, 2017

Petit dossier de « L’Humanité Dimanche » du 7 septembre 2017 sur la casse de la protection de l’enfance.

1. Article d’introduction :

  • Lire l’article en PDF : huma1

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 4) Infos et campagnes fédérales | Leave a Comment »

Avis des élus du Comité d’Entreprise concernant le bilan formation 2016-2017

Posted by dsinterim sur septembre 30, 2017

Avis des élus du Comité d’Entreprise concernant le bilan formation 2016-2017 (adopté à l’unanimté des élus, tant FO que CGT, lors du CE extraordinaire du 29 septembre 2017) :

Les élus notent l’amélioration constante des documents fournis par l’employeur concernant la formation.

Même si on note sur ce sujet une légère amélioration par rapport à 2015, les élus notent qu’une fois encore les cadres sont surreprésentés dans les formations. Ainsi, 28% des heures de formation ont été effectuées par des cadres en 2016 à l’ADDSEA. Encore une fois, c’est le personnel le plus qualifié qui dispose le plus de formations.

A l’inverse, nous notons qu’il n’y a que peu de formations qualifiantes pour le personnel ouvrier non-qualifié en vue d’obtenir un CAP ou tout autre diplôme permettant à la fois d’évoluer dans la grille des salaires et d’avoir plus de chances de trouver un emploi en cas de perte d’emploi. A ce sujet, les élus demandent qu’à minima, tous les surveillants de nuit, y compris en CAE-CUI, puissent obtenir une formation surveillant de nuit qualifié.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 7) Représentants du Personnel, Comité d'Entreprise | Leave a Comment »

Salariés de Jussieu Secours Besançon 18 jours de grève

Posted by dsinterim sur septembre 29, 2017

Depuis le 11 septembre, les ambulanciers de Jussieu Secours Besançon sont en grève. Ils revendiquent notamment le paiement intégral des heures de nuit (qui ne sont rémunérés qu’à 75% !) et la fin des modifications intempestives de plannings. Après plus de deux semaines de grève, les ambulanciers en lutte comptent sur la solidarité pour pouvoir tenir : pour participer à la collecte en ligne cliquez ici.

Tract de la CGT Transports et de l’UD CGT du Doubs au 18ème jour de grève :

Salariés de Jussieu Secours Besançon
18 jours de grève

Malgré la stratégie « du pourrissement » de la Direction,
Le mouvement de grève ne faiblit pas !

Depuis, le 11 septembre 2017, nous nous sommes mis en grève pour dénoncer une perte de pouvoir d’achat liée à la non-application de nos droits et aux cadences infernales dues à la non-application des temps de pauses, coupures. S’ajoutent à cela des temps de travail excédant 12 heures par jour sans caractère exceptionnel et des conditions de travail intolérables.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 3) Infos locales et interpro | 1 Comment »