CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Archive for the ‘3) Infos locales et interpro’ Category

Cérélia/Euroraulet Rochefort (39) : Remise en cause des 35 H : l’appel à la grève permet de faire reculer la Direction !

Posted by dsinterim sur juin 30, 2018

Info de l’Union Régionale CGT de Franche-Comté et de Bourgogne :

Dans cette entreprise agroalimentaire, proche de Dole, spécialisée dans les pâtes à tartes, la Direction a dénoncé l’accord 35 H qui existe depuis 2001. En 3 semaines la Direction entendait renégocier sous la pression pour aboutir à une modulation du temps de travail et flexibiliser encore plus le temps de travail.

Les deux syndicats, dont la CGT ont appelé le personnel à la grève pour le 27 juin. La veille au soir, l’employeur retirait son projet et a suspendu sa décision de dénonciation de l’accord 35 H.

La mobilisation unitaire, ça paye !

Publicités

Posted in 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »

Journée du 28 juin à Besançon

Posted by dsinterim sur juin 28, 2018

Ce 28 juin, les cheminots en sont à leur 36ème jour de grève depuis le début du mouvement pour la défense de leur statut et du service public ferroviaire. La lutte va continuer cet été avec un appel à la grève pour les 6 et 7 juillet notamment. Ce 28 juin, les confédération CGT et FO ainsi que les organisations de jeunesse avaient appelé à des mobilisations interprofessionnelles. A 10 heures, les cheminots de Besançon et de Dole se sont rassemblés devant la gare Viotte à Besançon pour une assemblée générale.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »

L’exposition sonorisée sur mai 68 de la CGT du Pays de Montbéliard est en ligne

Posted by dsinterim sur juin 25, 2018

Après avoir été présenté dans plusieurs villes du Pays de Montbéliard, l’exposition sonorisée de la CGT du Pays de Montbéliard sur la grève générale de mai juin 1968 est en ligne.

Cliquer ici (à voir et écouter sur le site de la CGT des retraités PSA Sochaux)

Posted in 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »

28 juin : Journée de mobilisation interprofessionnelle

Posted by dsinterim sur juin 25, 2018

Pour le 28 juin, journée de mobilisation interprofessionnelle contre la politique antisociale du gouvernement, l’Union Départementale CGT du Doubs donne rendez-vous à Besançon :

  • à 10 h pour l’assemblée générale des cheminots devant la gare Besançon-Viotte
  • puis, départ en manifestation jusqu’à la rue Bersot pour rejoindre les camarades de l’énergie en lutte depuis plusieurs mois, et qui ont décidé de rouvrir la boutique EDF pour exiger des services publics de qualité et de proximité.

Appel unitaire à la mobilisation interprofessionnelle du 28 juin :

Réunies le 12 juin 2018, les organisations syndicales et de jeunesse CGT, FO, Unef, UNL et FIDL apportent leur soutien aux étudiants et aux travailleurs, actifs, chômeurs ou retraités, des secteurs public comme privé, mobilisés pour la défense de leurs droits et l’aboutissement de leurs revendications.

Ces luttes s’inscrivent dans la contestation de la politique idéologique menée par le gouvernement, y compris dans l’éducation en instaurant la sélection à l’université et laissant des milliers de lycéens sur le côté, en mettant fin au caractère national qu’est le baccalauréat, vecteur d’égalité.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 2) En lutte !, 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »

Remise en cause des 35 h à PSA Vesoul : Interview de Jean-Pierre Mercier

Posted by dsinterim sur juin 23, 2018

Interview de Jean-Pierre Mercier, délégué syndical central CGT à PSA, sur la remise en cause des 35 heures à l’usine Peugeot de Vesoul par « Le Média », 18 juin 2018 :

Posted in 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »

Les cheminots restent mobilisés à Belfort

Posted by dsinterim sur juin 23, 2018

France bleu, 23 juin 2018 :

Après près de trois mois de grève les cheminots de la SNCF ont interpellé les passants ce vendredi 22 juin 2018, à Belfort. Un débat public a été organisé en début d’après midi sur la place de la République.

Ils veulent montrer qu’ils ne lâcheront rien. Même si la réforme de la SNCF a été votée, les cheminots restent mobilisés. Ils ont mené diverses actions pour interpeller les passants jeudi 22 juin 20185, dans les rues de Belfort. Une journée de mobilisation à l’appel des syndicats Sud Rail et CGT qui a réuni une cinquantaine de personnes – des cheminots belfortains, mais aussi mulhousiens et strasbourgeois.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »

Entrave au droit de grève : Revers cuisant pour la direction de la SNCF

Posted by dsinterim sur juin 22, 2018

Communiqué CGT, 22 juin 2018 :

Le tribunal de grande instance de Bobigny a condamné la direction de la SNCF pour entrave au droit syndicaux et de grève, en raison des cumuls qu’elle a pratiqué pour le décompte des retenues sur salaire.

« Le tribunal de grande instance de Bobigny vient de rendre sa décision : la victoire est sans appel. » C’est en ces termes que la fédération CGT cheminots a annoncé sa victoire dans son communiqué du 21 juin 2018.

Depuis le début du conflit unitaire contre le pacte ferroviaire du gouvernement, la direction de la SNCF considérait que l’action entamée fin mars et toujours en cours devait s’interpréter comme un seul et unique mouvement de grève, malgré le dépôt de préavis des différentes séquences de grève. Elle a donc pratiqué des cumuls pour le décompte des retenues sur salaires.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »

Attaque contre les 35 heures à PSA Vesoul, une menace pour tous les travailleurs

Posted by dsinterim sur juin 16, 2018

Interview de Jean-Pierre Mercier, délégué central CGT à PSA, 15 juin 2018 par Radio France Bleu Besançon :

« Si la direction de PSA arrive à imposer cet accord à PSA Vesoul, le PDG Carlos Tavares va bien sûr essayer de l’imposer à l’ensemble des usines PSA », avance, vendredi 15 juin sur France Bleu Besançon, Jean-Pierre Mercier, après la fin des 35 heures au sein de l’usine de Haute-Saône. Pour le délégué central CGT du groupe PSA, cet accord signé jeudi soir entre la direction et trois syndicats du site de Vesoul est une « honte ». La CGT a refusé de signer.

France Bleu Besançon : Travailler plus sans compensation intégrale de salaire, est-ce que cela veut dire que chez PSA Vesoul on travaille gratuitement ?

Jean-Pierre Mercier : Les salariés vont travailler encore plus, gratuitement ! À partir du 1er septembre, si l’accord est appliqué, ils vont travailler 37,45 heures par semaine payées 36 heures, 33 minutes de plus par jour, tous les jours de la semaine, y compris le samedi quand c’est des heures supplémentaires. C’est une véritable attaque de portée nationale. Pour nous, c’est faire sauter le verrou des 35 heures dans un groupe industriel comme PSA, où les actionnaires ont touché 480 millions d’euros de dividendes l’an dernier. Pour nous, c’est véritablement une honte d’avoir signé cet accord avec la direction, car les salariés ne demandent pas à travailler plus longtemps. Ils demandent à être mieux payés, ils demandent à ce que les cadences diminuent, à ce que la charge de travail arrête d’exploser, ils demandent l’embauche des intérimaires et à travailler moins.

Les salariés veulent aussi conserver leur travail. La direction estime que cet accord est gage de la pérennité du site. Pour vous, ce n’est donc pas un argument recevable ?

La pérennité du site, c’est la tarte à la crème. C’est l’argument bateau que les patrons invoquent à chaque fois. M. Tavares, le PDG du groupe, accuse les salariés de Vesoul de ne pas travailler assez, de ne pas être assez compétitifs, c’est quand même fort de café ! PSA et Renault ont été accusés par Mediapart très récemment de s’être entendus illégalement entre eux pour faire monter les prix des pièces détachées, qui transitent par PSA Vesoul. Ils se sont mis en dix ans 1,55 milliard d’euros dans la poche. C’est un secteur qui n’est pas vraiment concurrentiel.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »

Montbéliard : manifestation des retraités le 14 juin 2018

Posted by dsinterim sur juin 12, 2018

CSG ? C’est toujours non ! CGT, FO et CFC/CGC appellent les retraités et futurs retraités à manifester jeudi, pour un budget rectificatif annulant la hausse de CSG et pour l’augmentation des retraites. Une manifestation importante à l’heure où M. Delevoye annonce l’intention du gouvernement de raboter les pensions de réversion des veufs et veuves dans la future réforme des retraites !

Manifestation ce 14 juin à Montbéliard, 14 h devant la Mairie de Montbéliard

Voir l’appel à la manifestation des retraités à Besançon et l’appel de la fédération CGT de la Santé et de l’Action Sociale aux retraités du secteur.

Posted in 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »

Montbéliard : Hommage aux victimes de la répression du 11 juin 1968

Posted by dsinterim sur juin 12, 2018

France 3 Bourgogne-Franche Comté, 12 juin 2018 :

Il y a tout juste 50 ans, Pierre Beylot et Henri Blanchet ont trouvé la mort dans l’usine de Peugeot de Sochaux (Doubs) lors des altercations avec les CRS. A Montbéliard, la CGT PSA a rendu hommage comme tous les ans aux victimes du 11 juin 1968.

Le 11 juin 1968 est la journée la plus violente de mai-juin 1968 en France. Ce lundi 11 juin 2018, 50 ans après les faits, les membres de la CGT PSA Sochaux se sont réunis au foyer municipal d’Audincourt pour débattre et discuter des prémices et des résultats de cette sanglante période. Par la suite, une commémoration s’est tenue au square Dagnaux de Montbéliard pour rendre hommage aux victimes. Parmi la foule, quelques anciens travailleurs présents lors des combats.

Jean-Jacques Carillon s’en souvient, il avait 20 ans à l’époque et travaillait à l’usine des cycles Peugeot à Beaulieu-Mandeure. Le jour J en fin de matinée, il a décidé avec ses collègues de prendre la route pour Sochaux et prêter main forte aux travailleurs sochaliens.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »