CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Archive for 14 février 2023

Manifestations du 16 février contre la casse des retraites en Franche-Comté et en Bourgogne

Posted by dsinterim sur février 14, 2023

Manifestations du 16 février en Franche-Comté et en Bourgogne contre la casse des retraites :

P1000157

  • COTE D’OR (21)

Dijon : 14h00 – Place de la Libération
Montbard : 15h00 – Place Gambetta
Beaune : 10h00 – Place Saint Nicolas

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 2) En lutte !, 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »

Mobilisations du 16 février dans le Doubs

Posted by dsinterim sur février 14, 2023

Manifestations du 16 février dans le Doubs contre la casse des retraites :

  • P1000239
  • Besançon : 14h, avenue du 8 mai 1945
  • Montbéliard : 18h, Pierre à Poissons ( place des Halles/Denfert-Rochereau en bas de la rue piétonne)
  • Pontarlier : 18h, Place de la Gare

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 2) En lutte !, 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »

Mobilisation du 16 février à Belfort et Montbéliard

Posted by dsinterim sur février 14, 2023

Jeudi 16 février : Rassemblement et manifestation à 10h00 Maison du Peuple Belfort pour refuser la contre-réforme des retraites de Macron.

belfortMontbe

-Jeudi 16 février : 18h00, marche aux flambeaux à Montbéliard.

Posted in 2) En lutte !, 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »

Pas 1 euro pour les étudiants et les CROUS !

Posted by dsinterim sur février 14, 2023

Communiqué de la Fédération CGT de l’Education, de la Recherche et de la Culture (FERC-CGT), 13 février 2023 :

À une voix près, l’Assemblée nationale a rejeté ce jeudi 9 février la proposition de loi socialiste pour assurer un repas à 1 euro pour l’ensemble des étudiant·es. Ce mécanisme est actuellement réservé dans les restaurants universitaires aux étudiant·es boursiè·res ou en situation de précarité.

P1000162

La pandémie et les épisodes de confinement ont aggravé la situation de grande précarité des étudiant·es et mis en lumière leurs difficultés. Pour le gouvernement, le repas à 1 euro, qui avait été étendu à l’ensemble des étudiant·es durant la pandémie de Covid, était « une mesure de crise, conçue pour répondre à une situation exceptionnelle ». La situation ne s’est pas pour autant améliorée, les organisations étudiantes décrivent des étudiant·es de plus en plus précaires, contraint·es d’aller faire la queue dans des distributions alimentaires pour se nourrir. Vu la situation actuelle, il est clair que l’attribution ou non d’une bourse ne peut pas être le seul critère d’une politique ambitieuse envers la population étudiante.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »