CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Courrier intersyndical à la Présidente du Conseil Départemental du Doubs

Posted by dsinterim sur décembre 24, 2021

Courrier intersyndical (Union Syndicale Départementale CGT de la Santé et de l’Action Sociale du Doubs, Syndicat Départemental FO de l’Action Sociale 25, SNPEC-PJJ FSU et SUD Santé-Sociaux 25) à la Présidente du Conseil Départemental du Doubs :

300

Madame la Présidente,

Suite à l’article de l’Est Républicain daté du 13 décembre 2021 qui indique «le versement, dès le 1er janvier 2022, de 100 € nets par mois aux personnels des établissements de la protection de l’enfance et d’accueil des personnes handicapées.», nous demandons des explications.

S’agit-il seulement d’une annonce ?

Selon cet article il s’agirait d’une «augmentation de 100 € nets (181 € chargés) par mois dès le 1er janvier 2022 (7,2 M€ de dépenses) sur les salaires des personnels des établissements de protection de l’enfance et des établissements d’accueil de personnes handicapées ». Les salariés « oubliés » du Ségur de la santé. Cela concerne 1600 professionnels, dont 900 dans les structures « handicap » et 700 dans le secteur « protection de l’enfance »

Nous nous interrogeons, s’agirait-il uniquement du personnel salarié par le Conseil Département ou également des salariés des structures associatives? Cette augmentation concernerait-elle bien l’ensemble des personnels ou seulement certaines catégories de personnel ? Quels secteurs, quel périmètre ???

Pour ne prendre que quelques exemples très concrets:

– Cette mesure concernerait-t-elle les salariés de la Prévention Spécialisée ? Et ceux des services d’insertion comme le SIAMB ..?

– S’agirait-il uniquement des travailleurs sociaux ou concerne-t-elle aussi le personnel ouvrier, administratif, maîtresses de maison, surveillants de nuit, etc ?

– Le personnel des sièges des associations dont une partie seulement des activités est financée par le Département serait-il concerné ?..

Vous le comprendrez, Madame la Présidente, cette annonce ou cette décision n’est pas sans conséquence !

Les salariés des associations que le Conseil Départemental finance au titre de ses compétences, protection de l’enfance, hébergement handicap, Aide à domicile, se demandent ce qu’il en est ?…

Madame la Présidente, nous vous rappelons que la revendication salariale est de 300€ pour toutes et tous intégrant immédiatement les 183€ suite au Ségur !!

Quel est alors le sens de votre annonce ? Vous parlez d’une avance… mais nous ne pouvons comprendre cette disposition !

En effet, quelle serait la pérénité de cette mesure si la généralisation des 183 euros du Ségur à l’ensemble du personnel de l’action sociale et médico-sociale n’est pas validée ? La mesure serait-elle reconduite en 2023 ?

Ce n’est pas de confusion, ni d’une avance, d’une aumône, ce n’est pas davantage de division dont les salariés du social et médico-social ont besoin.

Il nous semble essentiel que vous précisiez et explicitiez votre démarche et nous vous demandons solennellement davantage d’interpeller l’assemblée des départements et l’Etat afin que des réponses claires soient réellement apportées aux salariés du social et du médico-social, à TOUS les salariés et agents, quel que soit les métiers et le secteur d’intervention !

En effet, selon nous, il est inimaginable qu’à travail et ancienneté équivalents, des salariés travaillant dans une même association n’aient pas le même salaire selon que le financeur soit le Département du Doubs, l’ARS ou l’Etat, selon que la structure se trouve dans le Doubs, la Haute-Saône ou ailleurs !

Le besoin de concertation et d’un engagement public reste fort, à la hauteur de nos revendications et indispensable pour les salaries et la qualité de leurs missions.

Les syndicats CGT, SUD, FSU et FO de l’Action sociale et Médico-sociale du département rappellent l’exigence de reconnaissance forte pour les salariés et le besoin de clarté.

Nous vous demandons Madame la Présidente, de préciser votre décision et nous l’espérons à la hauteur des besoins des salariés et dans l’intérêt de la qualité des accompagnements.

Collectif Intersyndical Action Sociale

3 Réponses vers “Courrier intersyndical à la Présidente du Conseil Départemental du Doubs”

  1. […] Présidente du Conseil Départemental du Doubs a répondu au courrier envoyé par l’intersyndicale CGT, FO, SNEP-PJJ FSU et SUD de l’action sociale et médico-sociale suite à ces propos […]

  2. […] Réponse de la présidente du Conseil Départemental du Doubs au courrier de l’intersyndicale « CGT ADDSEA dans Courrier intersyndical à la Présidente du Conseil Départemental du Doubs […]

  3. […] CGT, FO et SUD du Département avait alors interpellé la Présidente du Conseil Départemental par courrier auquel nous avons obtenu une réponse, réponse qui confirme que tout le personnel de ces […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :