CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Intervention de notre camarade Mélanie le 18 octobre

Posted by dsinterim sur octobre 19, 2021

Intervention de Mélanie Santi, boulangère au Colruyt d’Arcey, lors du rassemblement du 18 octobre 2021 :

Bonjour à toutes et à tous, à nouveau, je tiens préalablement remercier l’ensemble des personnes présentes à ce rassemblement de soutien organisé par mon organisation syndicale, la CGT, reconnue à mon sens, pour taper du poing sur la table face aux injustices !

DSC03482

Encore merci à vous tous quelle que soit la sensibilité de chacune ou de chacun d’entre vous ou quelle que soit la couleur du gilet. Je suis également touchée par toutes les marques chaleureuses de sympathie qui me reviennent verbalement ou par internet.

Nombreuses sont les personnes qui partagent avec moi ce sentiment d’injustice. En effet, la procédure de licenciement engagée à mon égard repose sur des faits complètement trompeurs et insidieux, ils sont dépourvus de griefs réels et encore moins sérieux.

Ce que la direction me reproche se sont des brides, des parcelles de conversations tenues avec mes collègues de travail et souvent ces échanges ont été interprétés maladroitement ou sortis de leurs contextes. Des discussions entre collègues qui ont toutes un rapport avec le fonctionnement habituel et normal de l’entreprise, toutes relatives au boulot.

La direction souhaite me faire taire, elle m’affronte car je dénonce certaines injustices dans l’entreprise. Également, je revendique le droit de me présenter comme candidate au CSE sur une liste CGT aux prochaines élections professionnelles devant se tenir chez COLRYUT en mai 2022. Rester silencieuse, ne plus échanger avec mes collègues de travail reviendrait à ne plus avoir de vie sociale dans l’entreprise, cela relèverait du domaine de l’impossible et en tout état de cause, je m y’refuse catégoriquement.

Le second réel problème qui irrite la direction est le fait d’avoir été victime de harcèlement moral et sexuel, faits dénoncés en 2020 sur le site de Mathay. À la suite de ces méfaits, j’ai été mutée injustement sur un autre magasin et perdue mon emploi de boulangère. Par évidence, c’est la triple sanction : victime de harcèlement par mon supérieur hiérarchique, mutée sur un autre site et déclassée professionnellement. Certes mon harceleur fut sanctionné par la direction mais il à conserver son statut professionnel sur le même lieu de travail. Pour ma part, j’ai obtenu ma réintégration sur un poste de boulangère sur le site d’Arcey qu’en juin 2021.

J’ai toujours pris ces décisions à mon égard comme de véritables injustices, je me bats encore aujourd’hui pour les faire reconnaitre, ce qui dérange amèrement la direction, je refuse de me taire et je ne passerai jamais sous silence ces fâcheux évènements. J’apprécie mon métier, je souhaite juste être respectée dans ce cadre.

Mon combat, vos soutiens, doivent permettre à toutes ces victimes subissant ou ayant subi du harcèlement dans le domaine de l’entreprise, de leurs donner le courage, la volonté de parler, de témoigner, d’alerter et de dénoncer ces types d’agissements qui ne visent qu’à dégrader les conditions de travail de la personne concernée et de l’affaiblir psychologiquement.

Encore, merci à vous tous, à mon organisation syndicale et tous ensemble la lutte continue car la cause est à la fois juste et légitime. En conséquence, on ne lâchera rien face à cette injustice. Merci.

Mélanie,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :