CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

17 octobre 1961-17octobre 2021- 60 ans de déni

Posted by dsinterim sur octobre 16, 2021

Appel à un rassemblement ce dimanche 17 octobre 2021 à Besançon à l’appel de plusieurs organisations dont le CDDLE, le MRAP, etc.

Rassemblement : Dimanche 17 octobre 2021 à 17 heures  Pont Battant

17 octobre 1961-17octobre 2021   60 ans de déni

octobre61

Paris, 17 octobre 1961, 20h30.

À cinq mois de la fin de la guerre d’Algérie, des dizaines de milliers d’Algériens, hommes, femmes et enfants, manifestent pacifiquement contre le couvre-feu qui leur est imposé, sur une base  discriminatoire, par le préfet de police Maurice Papon, sur ordre de Michel Debré, premier ministre, hostile à l’indépendance de l’Algérie.

La répression est d’une violence inouïe : onze mille personnes sont raflées, brutalisées et détenues dans des camps improvisés ; certaines sont refoulées en Algérie. Plusieurs centaines sont « noyées par balles » dans la Seine. Pourtant, le lendemain, les rapports officiels ne font état que de deux morts.

Aujourd’hui, 60 ans après ces exactions, la France n’a toujours pas reconnu sa responsabilité dans ce crime d’État que constitue le 17 octobre 1961. Pourtant, Jean-Luc Einaudi a bien parlé de « massacre » dans une tribune publiée dans Le Monde le 20 mai 1998, et si le préfet Papon l’a poursuivi à l’époque pour diffamation à cause de ce mot, il a été débouté de sa plainte et le terme de « massacre » a bien été considéré comme légitime par le tribunal.

Pourtant aujourd’hui, alors que nous célébrons le 60ème anniversaire de ce massacre, crime d’État non reconnu, le nombre de victimes reste encore une énigme officielle.

On ne construit pas une démocratie sur des mensonges et des occultations.

Après plus d’un demi siècle, il est temps :

– Que le Président de la République, au nom de la France confirme, par un geste fort, la reconnaissance et la condamnation  de ce crime d’État. Comme il l’a fait en septembre 2018 pour l’assassinat de Maurice Audin, et en mars 2021 pour celui de maître Ali Boumendjel par l’armée française et pour un système de torture généralisé. Cette reconnaissance doit s’étendre aux milliers d’Algériens qui en ont été victimes ;

– Que l’État français reconnaisse sa responsabilité dans l’internement arbitraire, pendant la guerre d’Algérie, d’Algériens dans des camps ;

–  Que la liberté d’accès aux archives soit effective pour tous, historiens et citoyens

– Que la recherche historique sur ces questions soit encouragée dans un cadre franco-algérien, international et indépendant ;

– Qu’une loi de réparation soit mise en œuvre.

Aujourd’hui, 17 octobre 2021, nous ne pouvons assister sans rien dire sur cette montée en puissance de l’islamophobie, qui n’est plus le seul fait de l’extrême droite. Elle gangrène dangereusement la droite et le pouvoir en place.

La récente déclaration du Président de la République à propos de l’Algérie, montre qu’il tente de remettre le débat de ce pays sur la scène politique française, à des fins électorales, dans une approche faite de surenchères et de populisme.

Ce jeu extrêmement dangereux, en paroles pour l’instant, peut se traduire par des actions très violentes, par d’autres 17 octobre 1961.

Aujourd’hui, 17 octobre 2021, nous ne pouvons pas passer sous silence la disparition de Jean Jacques BOY, décédé en janvier 2021. Ce militant infatigable est à l’origine de ce rassemblement annuel sur le pont Battant. L’année dernière, ce fut, ici même, sa dernière apparition publique. Ce rassemblement est aussi un hommage qui doit lui être rendu.

Vous allez entendre sa voix enregistrée lors d’un rassemblement sur ce pont ces dernières années.

Puis ceux qui ont amené une fleur la jetteront dans le Doubs, en hommage aux victimes du crime d’État non reconnu du 17 octobre 1961, et en hommage à Jean Jacques BOY.

Organisations signataires : MRAP, CDDLE, Cairn Larnod,   Assemblée locale des États Généraux des Migrations, LDH, Le Mouvement de la Paix, SOS Racisme.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :