CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Une nouvelle augmentation de… deux centimes

Posted by dsinterim sur août 20, 2021

C’est la fête, notre valeur du point augmente de deux centimes pour passer à 3,82 euros bruts ! Ainsi pour un éducateur spécialisé avec trois ans d’ancienneté (coefficient 447) son salaire brut (hors prime de sujétion spéciale et éventuel surclassement internat) passera de 1698,60 euros à 1707,54 euros bruts, soit une hausse vertigineuse de 8,94 euros bruts par mois !

augmentation

Le Media Social, 19 août 2021 :

CCN 66 : la valeur du point passe à 3,82 euros

Un arrêté du 3 août 2021 agrée l’avenant n° 361 du 9 juin 2021, signé par Nexem et la CFDT, et qui prévoit des mesures salariales dans la convention collective nationale du 15 mars 1966 (CCN 66).

La valeur du point est portée à 3,82 €  avec effet rétroactif au 1er février 2021 (au lieu de 3,80 € depuis le 1er février 2019).

Par ailleurs, le salaire minimum conventionnel est désormais égal au salaire mensuel brut minimum de l’indice de base 373 (au lieu de 371), 383 avec les sujétions d’internat (au lieu de 381).

Le texte prévoit aussi le relèvement des coefficients des grilles des agents de bureau, des moniteurs-adjoints d’animation et/ou d’activités et des agents de service intérieur.

Toutes ces mesures s’appliquent à compter du 1er février 2021.

2 Réponses vers “Une nouvelle augmentation de… deux centimes”

  1. José Carneiro said

    4. Puis-je restreindre l’accès du lieu de travail au salarié concerné ?
    Si l’employeur ne peut adapter le poste du salarié en vue de limiter les contacts et si le télétravail n’est pas
    compatible avec l’activité, il peut demander au salarié de rester à son domicile.
    Le salarié peut prendre contact avec l’agence régionale de santé (via le portail web http://www.ars.sante.fr ou la
    plateforme téléphonique nationale), afin qu’un médecin habilité par celle-ci procède le cas échéant à
    l’établissement d’un avis d’arrêt de travail correspondant à la durée d’isolement préconisée.
    Si le salarié ne bénéficie pas d’un arrêt de travail délivré par le médecin de l’ARS, mais que l’employeur lui
    demande de ne pas se présenter à son travail, sa rémunération est maintenue et sa période d’absenceCovid-19 version du 28 février 2020
    6
    assimilée à une période normalement travaillée ouvrant le bénéfice aux mêmes droits que les salariés présents
    dans l’entreprise

  2. vagabond said

    4 cafés, si le prix des cafés n’augmentent pas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :