CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Audincourt : « on veut qu’Abakar revienne »

Posted by dsinterim sur février 14, 2021

L’Est Républicain, 13 février 2021 :

Plus de 150 personnes étaient réunies à Audincourt ce samedi après-midi pour assister au baptême républicain d’Abakar Gassama, Guinéen de 19 ans menacé d’expulsion et placé en centre de rétention à Metz. Joint par téléphone en direct, il a remercié chaleureusement ses soutiens.

« Je suis content que vous me souteniez, tous les jours, j’ai pensé à vous. Je n’ai pas grand-chose à dire, juste, merci à vous, merci beaucoup, je vous aime, je t’aime. »

Des sourires

Les mots d’Abakar Gassama, joint en direct par téléphone, depuis le centre de rétention administrative (CRA) de Metz, ont décroché des sourires parmi la foule de 150 personnes devant la mairie d’Audincourt ce samedi après-midi. Laquelle a vite réagi à coup de « libérez, Abakar », que l’intéressé a pu entendre en direct.

La mobilisation se poursuit pour le jeune Guinéen de 19 ans, menacé d’expulsion depuis qu’il a demandé sa régularisation aux autorités françaises après avoir atteint l’âge de la majorité.

Chaise vide

Samedi, le maire d’Audincourt Martial Bourquin a procédé au baptême républicain d’Abakar Gassama, symbolisé par une photo au-dessus d’une chaise vide. Le baptême a fait suite à la diffusion d’une vidéo de soutien, où de nombreuses personnalités politiques et syndicales exprimaient leur soutien. Parmi lesquelles Olivier Besancenot (Nouveau parti anticapitaliste) qui a réclamé « sa libération et sa régularisation » ou encore Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière) qui a demandé pour le Guinéen, « le droit de mener sa vie, une vie sereine en tant que travailleur, en se sentant en sécurité ».

Soutien d’Anne Vignot, maire de Besançon

Auxquels se sont ajoutées l’ex-députée socialiste bisontine Barbara Romagnan et la maire écologiste de Besançon Anne Vignot, par la voix de sa représentante sur place Anna Maillard. Elle a comparé la situation d’Abakar Gassama à l’apprenti boulanger bisontin Laye Traore, récemment régularisé après une forte mobilisation nationale et une grève de la faim de son employeur : « Abakar Gassama a eu une démarche aussi importante d’intégration, d’apprentissage du français […], être si maltraité ici en France alors qu’il ne demande qu’une seule chose, pouvoir s’intégrer, participer à la vie collective et travailler… »

« Je m’acharne à stopper cette tempête »

« Nous avons un devoir républicain, qu’Abakar revienne ici dans le pays de Montbéliard, la République ne doit pas être seulement une incantation, ce doit être une réalité », a déclaré au micro Martial Bourquin. Trois parrains et trois marraines se sont engagés et ont signé les documents actant ce baptême. Parmi lesquels Edwige Petrequin, gérante du bar du Jura à Audincourt, où Abakar Gassama a travaillé : « C’est avec tout mon cœur que je m’acharne à stopper cette tempête qui te broie », a-t-elle déclaré.

Plus de 19 000 signatures

Arrêté le 1er  février alors qu’il pointait comme à son habitude à la gendarmerie de Bethoncourt, Abakar Gassama a pour l’heure évité l’expulsion grâce aux procédures engagées par son avocat. Le 5 février, le juge des libertés et de la détention a décidé de prolonger de 28 jours sa rétention à Metz. La pétition de soutien, sur change.org, a dépassé les 19 000 signatures.

France 3 Bourgogne – Franche-Comté, 13 février 2021 :

Le comité de soutien d’Abakar Gassama, un apprenti Guinéen menacé d’expulsion, a organisé son baptême républicain ce samedi 13 février 2021 sur le parvis de l’Hôtel de ville d’Audincourt. Retenu au centre de rétention de Metz, le jeune homme s’est exprimé devant la foule par téléphone.

Le téléphone portable de Pascal Tozzi, membre du comité de soutien, est collé au micro. Pendant un court instant, Abakar Gassama, 18 ans passés, s’est exprimé. « Allô, bonjour tout le monde, je suis content que vous me souteniez. Merci beaucoup, merci, merci, merci, je vous aime ». Une minute 18 de conversation entre Abakar, retenu à plus de 200 kilomètres de là, au centre de rétention de Metz depuis le 1er février, et la centaine de personnes qui le soutient depuis le début. Ce samedi 13 février 2021 à 14h30, c’était le baptême républicain d’Abakar. Programmé depuis longtemps, sa mise en détention n’a pas eu raison du calendrier. Et la cérémonie a bien eu lieu.

« Le baptême a été profondément émouvant puisque tout le monde était en communion. Cette émotion partagée nous fait dire qu’au-delà des statistiques, il faut qu’il revienne. Abakar a effectué sa scolarité ici, il a validé sa formation, il est cuisinier et un CDI l’attend. Et la profession, même si en ce moment elle vit une situation particulière liée à la crise de la Covid-19, attend elle aussi cette main-d’œuvre formée et motivée. Le Préfet doit tenir compte de cette situation particulière » témoigne l’ex-sénateur Martial Bourquin et aujourd’hui maire socialiste d’Audincourt.

« Si je retourne là-bas, je vais mourir »

Dans la foule rassemblée autour du portrait de ce jeune Guinéen, des parrains et des marraines, fraîchement désignés. Parmi eux, Fabienne Nadot du centre social de Bethoncourt qui a suivi Abakar durant son apprentissage, Mélanie Daf, adjointe à la ville d’Audincourt en charge de l’éducation et de l’enfance, et Edwige Pétrequin, gérante de l’hôtel-restaurant du Jura où Abakar a effectué un stage. « J’espère que cette mobilisation changera quelque chose. Quand Abakar était chez les gendarmes, il m’a téléphoné en me disant « aidez-moi, aidez-moi, si je retourne là-bas [NDLR : La Guinée], je vais mourir. Donc à moins d’être sans-cœur, on répond à la détresse d’Abakar ». 

Du côté des parrains, Bruno Lemerle, membre du comité de soutien, Damien Charlet adjoint à la ville d’Audincourt en charge de la sécurité et Olivier Kirchner, ancien président du Tribunal de Montbéliard et membre de la CIMADE, Comité Inter-Mouvements Auprès Des Evacués. 

Signer la pétition pour Abakar : http://change.org/Abakar

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :