CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Montbéliard : le comité de soutien d’Abakar, un jeune apprenti guinéen, ne baisse pas les bras

Posted by dsinterim sur février 7, 2021

France 3 Bourgogne-Franche Comté, 6 février 2021 :

Le jeune apprenti guinéen Abakar est toujours retenu au centre de rétention de Metz depuis le 1er février. Le juge des libertés et de la détention a rejeté le recours en annulation de cette rétention. Le comité de soutien poursuit sa mobilisation pour que ce jeune homme de 19 ans reste en France.

Le jeune Guinéen est actuellement à l’isolement au centre de rétention de Metz depuis le 1er février. Il fait l’objet d’une Obligation de Quitter le Territoire Français. Cet isolement aurait été décidé en raison des mesures sanitaires. Le comité de soutien souhaite le voir levé le plus rapidement possible. Ce week-end, le comité de soutien de Montbéliard continue de faire circuler la pétition demandant la régularisation de la situation administrative de Abakar Gassama. Ce samedi 6 février, plus de 16 220 personnes l’ont signée.

L’avocat du jeune homme avait présenté un recours contre ce placement en centre de rétention. Examinée le vendredi 5 février, ce recours a été rejeté. L’avocat a fait appel de la décision. L’audience en seconde instance devrait avoir lieu ce lundi matin 8 février. 

Pascal Tozzi et les autres membres du comité de soutien restent mobilisés pour que Abakar Gassama reste en France. Deux rassemblements ont déjà eu lieu depuis l’arrestation du jeune apprenti du lycée professionnel Nelson-Mandela d’Audincourt. Arrivé de Guinée à l’âge de 14 ans, le jeune homme a un CAP cuisine. 

Une demande d’asile a par ailleurs été engagée auprès de l’OFPRA (Office français de protection des réfugiés et apatrides) avec le concours de l’ASSFAM. Une demande qui a pour effet de « stopper la procédure d’expulsion issue de l’OQTF et de l’arrêté du préfet du Doubs » selon les explications du comité de soutien. 

Cette mesure est inique compte tenu qu’Abakar ne fait pas et n’a jamais fait l’objet d’actes de nature à porter trouble à l’ordre public ou d’un quelconque comportement délictueux.

Comité de soutien à Abakar Gassama

Le comité de soutien rappellent que d’autres jeunes Guinéens sont concernés par ces obligations de quitter le territoire alors que « la main d’œuvre manque cruellement dans plusieurs secteurs que cela soit le bâtiment, les métiers de bouche (boulangerie), l’artisanat. » Le conseil d’administration du lycée professionnel du Lycée soutient cette démarche de régularisation.

Des arguments que les membres de ce comité souhaitent exprimer directement au préfet du Doubs. Une demande d’audience lui a été adressée. 

Le maire d’Audincourt, Martial Bourquin (PS) est lui aussi intervenu pour que Abakar Gassama reste dans le Pays de Montbéliard. L’élu a obtenu une promesse d’embauche dans un restaurant.

Un baptême républicain est prévu dans une semaine le samedi 13 février à Audincourt.

Pétition de soutien

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :