CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Personne ne se grandit en s’acharnant sur un gosse

Posted by dsinterim sur février 2, 2021

Comité de Soutien à Abakar, 2 février 2021 :

Embarqué par les gendarmes lundi 1er février, le placement d’Abakar Gassama en centre de rétention, de force et par ruse, est scandaleux.

Rien ne justifie cette mesure inhumaine :
– Abakar est scolarisé au lycée Mandela d’Audincourt et poursuivait jusqu’à lundi sa scolarité avec assiduité. Son sérieux lui a permis d’apprendre le français et de décrocher son CAP de cuisinier.
– Des employeurs ont fait connaître leur intérêt pour ses compétences.
– Par ailleurs, Abakar a toujours satisfait à son obligation de pointage à la gendarmerie.

Une expulsion serait dramatique pour lui :
– Sa mère et sa petite sœur ont dû fuir le domicile conjugal, leur quartier et la Guinée pour échapper aux violences du beau-père.
– Alors qu’il n’a plus ni famille ni soutiens en Guinée, il n’est pas envisageable de renvoyer Abakar dans les griffes de son bourreau, perspective qui le terrorise.
– La Cour de Justice de l’Union Européenne vient d’ailleurs de rappeler, par un arrêt du 14 janvier que la décision de renvoi d’un jeune migrant ne peut être prise que si un accueil adéquat lui est garanti (dans sa famille ou dans une structure adaptée) dans son pays d’origine.

Pourquoi s’acharner contre lui ?

Pour quelle raison Abakar est-il placé en rétention et en voie d’expulsion ?
– Quel crime, quelle faute, quel manquement vis-à-vis de la France a-t-il commis ? Aucun, bien au contraire.
– Arrivé sur le sol français à 14 ans, son seul tort est d’avoir maintenant atteint l’âge de la majorité.

Le Comité pour Abakar ne se résout pas à cette injustice, en totale contradiction avec les principes affichés de la République. Nous demandons la remise en liberté d’Abakar et le réexamen de sa situation afin de lui permettre de terminer ses études et d’exercer son métier en France.

Nous appelons les personnes éprises d’humanité et de justice à se retrouver :
– Mercredi 3 février à 14 H devant la Mairie d’Audincourt
– Jeudi 4 février à 15 H à la Pierre à Poissons (Montbéliard)

Signez la pétition sur papier ou sur internet : http://chng.it/zpXzhZhMn8

Le Comité pour Abakar a reçu les soutiens de : ACAT Belfort. Amis d’ailleurs. CCFD –Terre Solidaire. Cimade Belfort-Montbéliard. CGT (Union locale du Pays de Montbéliard). EELV Pays de Montbéliard. En commun pour Belfort. Ensemble! France Insoumise Pays de Montbéliard-Maîche. FSU 25. Ligue des Droits de l’Homme / Belfort. Lutte Ouvrière. NPA. PCF du Pays de Montbéliard, PS Montbéliard, RESF Montbéliard, Vigilance Montbéliard.

Une Réponse vers “Personne ne se grandit en s’acharnant sur un gosse”

  1. […] Personne ne se grandit en s’acharnant sur un gosse […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :