CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Archive for 2 février 2021

Personne ne se grandit en s’acharnant sur un gosse

Posted by dsinterim sur février 2, 2021

Comité de Soutien à Abakar, 2 février 2021 :

Embarqué par les gendarmes lundi 1er février, le placement d’Abakar Gassama en centre de rétention, de force et par ruse, est scandaleux.

Rien ne justifie cette mesure inhumaine :
– Abakar est scolarisé au lycée Mandela d’Audincourt et poursuivait jusqu’à lundi sa scolarité avec assiduité. Son sérieux lui a permis d’apprendre le français et de décrocher son CAP de cuisinier.
– Des employeurs ont fait connaître leur intérêt pour ses compétences.
– Par ailleurs, Abakar a toujours satisfait à son obligation de pointage à la gendarmerie.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 2) En lutte !, 3) Infos locales et interpro | 1 Comment »

Pays de Montbéliard : Mensonge et colère !

Posted by dsinterim sur février 2, 2021

Communiqué du Comité de Soutien à Abakar, 1er février 2021 :

Trahison ! Colère ! Indignation ! Abakar rassuré s’est donc présenté à 16h30 comme prévu initialement à la gendarmerie pour son pointage régulier. Cela faisait suite à l’échange téléphonique de l’avocat avec les gendarmes qui avait pu le rassurer. Il en fut autrement. Les gendarmes ont embarqué de force Abakar pour un transfert au centre de rétention de Metz. L’avocat vient de saisir le bâtonnier pour dissimulation et défaut d’information.

Le Comité de Soutien sait pouvoir avoir le soutien d’élus locaux. Rendez-vous est pris à 14h00 au Prés la Rose à Montbéliard, demain (mardi 2 février) pour réagir afin d’empêcher l’expulsion d’Abacar. L’Est Républicain du Nord Franche Comté présent retrace précisément le fond de cette journée éprouvante. Abakar attend notre aide… Merci à toutes celles et ceux qui ont signé et le soutiennent.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 2) En lutte !, 3) Infos locales et interpro | Leave a Comment »

Bethoncourt : Abakar, le jeune migrant menacé d’expulsion, conduit dans un centre de rétention après son pointage à la gendarmerie

Posted by dsinterim sur février 2, 2021

L’Est Républicain, 2 février 2021 :

Ce lundi, vers 14 h, 50 personnes se sont réunies devant la brigade de Bethoncourt pour épauler Abakar, jeune migrant. Il devait « pointer » à la gendarmerie du fait d’un renforcement de son contrôle survenu après la médiatisation de sa situation. Rétropédalage et satisfaction de son comité de soutien. Mais deux heures plus tard, coup de massue : le jeune homme était embarqué dans un fourgon en direction d’un centre de rétention de Metz.

« Je suis furieuse. C’est la première fois depuis que j’ai prêté serment en 2004 que j’appelle le bâtonnier pour lui faire part d’un incident avec la gendarmerie ou la police », s’exclame Me Beaumont, du barreau de Belfort, avocate d’Abakar Gamassa, un jeune migrant sous le coup d’une  OQTF (obligation de quitter le territoire français).

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 3) Infos locales et interpro | 1 Comment »