CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Un ministère du Travail qui veut museler ses inspecteurs

Posted by dsinterim sur août 18, 2020

Article de la Nouvelle Vie Ouvrière, journal de la CGT, 17 août 2020 :

Anthony Smith, inspecteur du travail, est accusé d’avoir désobéi à sa hiérarchie pendant le confinement. Il vient d’être sanctionné par le ministère du Travail d’une mutation d’office. L’intersyndicale, qui le soutient depuis plusieurs mois, réclame le retrait de cette sanction « particulièrement injuste ».

C’est en plein milieu du mois d’août qu’il a reçu la nouvelle. Un huissier est venu lui indiquer sa sanction de « déplacement d’office ». Après 4 mois d’une procédure lancée pour avoir accompli ses missions.

« Il a trop bien fait son travail »

Le 15 avril dernier, une procédure disciplinaire était lancée contre lui. Son travail l’avait amené à demander la mise à disposition d’équipements de protection contre la Covid-19 pour des salariés d’une structure d’aide à domicile rémoise (Marne), l’Aradopa.

Le 21 juillet, plusieurs centaines de personnes s’étaient rassemblées devant le ministère des Solidarités, à l’appel de cette intersyndicale. Une pétition de soutien lancée mi-avril a recueilli près de 150 000 signatures.

Anthony Smith a été sanctionné « parce qu’il a trop bien fait son travail », pour le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez présent lors du rassemblement, pour qui le gouvernement préfère « protéger les entreprises plutôt que la santé des salariés ».

Un ministère du Travail qui veut museler ses inspecteurs

Pour la Direction générale du Travail, les sanctions sont prises parce qu’il « n’a pas respecté le cadre de légalité qui s’impose au service de l’inspection du travail, tel que prévu dans le Code du travail ».

L’intersyndicale rappelle que l’inspecteur est sous le coup d’une procédure interne depuis le 15 avril. Dans son communiqué elle précise que cette sanction vient « (s’) ajouter aux 4 mois de suspension, qui caractérise un véritable interdit professionnel d’exercer son métier, viole l’indépendance de l’Inspection du travail et symbolise le triste acharnement du ministère du Travail »

L’intersyndicale exige le retrait de la sanction

« Particulièrement injuste », cette sanction doit être levée pour l’intersyndicale et celle-ci continue d’organiser la solidarité pour Anthony Smith.

L’appel de soutien, publié dans la presse, réunissant plus de 150 personnalités, a été signé par plus de 1300 de ses collègues. Et des centaines de motions de soutien ont été votés dans différentes organisations, son comité de soutien rassemble, lui, de près de 850 personnes : citoyens, d’artistes, élus, militants associatifs, syndicaux ou politiques, etc.

Un pot commun a été organisé pour aider l’inspecteur à faire face à ses frais d’avocats et pour pouvoir combler son salaire manquant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :