CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Chômage partiel et garde d’enfant : ce qui change au 1er juin

Posted by dsinterim sur mai 26, 2020

Le Journal des Femmes, 25 mai 2020 :

[Attention, il ne s’agit là que d’un article tiré de la presse sur la base de déclaration et publiée pour information, pas d’une analyse juridique basée sur les textes].

Le chômage partiel sera revu à la baisse pour les entreprises. A partir du 1er juin, l’Etat ne paiera plus 100% du dispositif mais 85%. Ce sont donc les employeurs qui devront prendre en charge le reste de l’indemnité (15%) pour leurs salariés. « Les entreprises seront ainsi remboursées de 60% du salaire brut, au lieu de 70% précédemment » précise le ministère du Travail dans un communiqué du 25 mai. « Les salariés, eux, ne perdront rien, ce sont les employeurs qui vont devoir payer un peu plus », a assuré Bruno Le Maire sur BFMTV ce lundi. En effet, ils continueront de percevoir 70% du salaire brut (soit 84% du salaire net et 100% pour les salariés au SMIC).

En revanche, pour les secteurs qui ne pourront pas reprendre leur activité au début du mois de juin (tourisme, hôtellerie et restauration, culture et loisirs), « l’intégralité du chômage partiel sera maintenue » et ce jusqu’au mois de septembre. Cette nouvelle mesure « permet d’encourager la reprise d’activité dans les secteurs qui ne subissent plus de contraintes à la reprise, tout en préservant les secteurs qui demeurent fermés ou très impactés par les mesures sanitaires, et en garantissant le même niveau d’indemnisation pour salariés » précise le ministère du Travail.

Faudra-t-il présenter une attestation de l’école ?

A partir de juin, les parents devront présenter « une attestation de l’école » qui justifie que l’élève ne peut être accueilli au sein de l’établissement scolaire. Aussi, si l’établissement scolaire ne fournit pas aux parents une attestation précisant que l’élève ne peut être accueilli dans les bonnes conditions, ou que l’élève n’est pas prioritaire, dans ce cas, le gouvernement considère que c’est le choix des parents. Il ne devrait pas y avoir d’aide pour la garde des enfants, « dans le cas où vous avez une école ouverte » a également confirmé Jean-Michel Blanquer sur BFMTV le 29 avril. Pour l’heure, certaines communes refusent d’ouvrir leurs écoles, estimant que les contraintes sanitaires sont trop complexes à mettre en œuvre pour pouvoir accueillir les élèves dans de bonnes conditions. Dans ce cas, l’attestation de l’établissement scolaire sera suffisante pour garder les enfants à la maison en bénéficiant du chômage partiel. Ce point doit néanmoins être éclaircit : comment faire lorsque les écoles n’accueilleront les enfants qu’un jour sur deux ou uniquement le matin ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :