CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Courrier de la CGT ADDSEA à propos du projet SERAFIN-PH

Posted by dsinterim sur août 30, 2019

Courrier du syndicat CGT ADDSEA à la Direction Générale concernant la mise en place du projet SERAFIN-PH, 29 août 2019 :

Monsieur le Directeur Général,

En cette rentrée 2019, le personnel éducatif et paramédical du SESSAD ITEP Les Erables de l’ADDSEA a appris qu’il devrait, pendant 15 jours en septembre et 15 jours en novembre, remplir des fiches afin d’indiquer à la minute près le temps nécessaire pour tous les actes réalisés avec les enfants confiés (temps de transport, discussion, activités collectives, etc.), et cela dans le cadre du projet SERAFIN-PH (Services et Etablissements Réforme pour une Adéquation des FINancements aux parcours des Personnes Handicapées).

Selon nos informations, cette décision n’est pas imposée par les financeurs, et en particulier l’ARS, mais provient d’un choix de l’ADDSEA qui a répondu à un appel d’offre à ce sujet.

Le personnel du SESSAD ITEP Les Erables ne se reconnait pas dans les items de nomenclature à cocher au quotidien pour le suivi des actes effectués et n’en voit aucun sens d’un point de vue éducatif.

Au-delà du temps qui sera passé à remplir ces fiches, et ce au détriment de l’accompagnement des enfants, il convient de rappeler que le projet SERAFIN-PH est loin d’être anodin et qu’il porte de graves menaces à l’encontre du secteur médico-social.

A ce sujet, d’ailleurs, la CGT ADDSEA vous avait transmis en janvier 2018 un courrier de la Fédération CGT de la Santé et de l’Action Sociale, faisant part de ses craintes sur le projet SERAFIN-PH.

En effet, il s’agit ni plus ni moins que de conduire le secteur médico-social vers la tarification à l’acte qui a fait basculer le financement des établissements hospitaliers d’une logique de moyens à une logique de résultats, avec les conséquences dramatiques que l’on connaît aujourd’hui tant pour les malades que pour le personnel.

Les fiches que le personnel du SESSAD des Erables devra remplir montrent qu’il s’agit bien de découper la prise en charge des personnes accueillies par l’ITEP en « prestations » ce qui ne peut que conduire à une segmentation des activités totalement contraire à la définition du travail social considérant la personne prise en charge comme un sujet et non comme un objet de tarification.

Dans les faits, le projet SEERAFIN-PH ne visera qu’à justifier les futures baisses des financements des établissements médico-sociaux, et/ou à mettre les établissements en concurrence entre eux.

Aussi, nous considérons que l’ADDSEA devrait renoncer à cet appel d’offre.

Veuillez agréer, Monsieur le Directeur Général, l’expression de nos sincères salutations.

Pour le syndicat CGT ADDSEA

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :