CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Hôpital de Pontarlier : Nouvelle mobilisation le 2 juillet

Posted by dsinterim sur juillet 1, 2019

L’Union Syndicale Départementale CGT Santé / Action Sociale du Doubs appelle à se rendre à Pontarlier ce mardi 2 juillet à 10h place d’Arcon. La manifestation partira à 10h30 en direction du service des urgences de l’hôpital.

L’Est Républicain, 1er juillet 2019 :

Dans le cadre d’un appel national à la grève de l’intersyndicale FO, CGT et SUD dans les services d’urgences des hôpitaux, ce mardi 2 juillet, l’unité de Pontarlier se mobilise. Elle dénonce la mise à mal du service public de proximité.

« Le service public de proximité commence à prendre du plomb dans l’aile », soupire Sophie Richard, secrétaire générale de Force Ouvrière (FO) du Centre hospitalier intercommunal de Haute-Comté (CHIHC). L’intersyndicale FO, CGT et SUD appelle à une journée de grève, ce mardi 2 juillet à Pontarlier.

Côté revendications, l’intersyndicale réclame « l’abandon des projets de loi sur la fonction publique et Ma santé 2022, de la réforme des retraites à points, la défense du service public de proximité, l’arrêt immédiat des suppressions de postes dans les établissements hospitaliers et la régularisation des contractuels, ainsi que l’augmentation générale des salaires à hauteur de 7 % », énumère Mme Richard.

Une marche jusqu’aux urgences

La syndicaliste dit constater les manques de moyens chaque jour au centre hospitalier : « Les budgets sont de plus en plus serrés, les personnes arrêtées ne sont plus remplacées, onze lits ont été supprimés en chirurgie ambulatoire… Le service public de proximité disparaît petit à petit. Et il n’y a pas que l’hôpital qui est touché. Il y a aussi les enseignants, les agents de la ville… Par exemple, un bureau de Poste ouvert 2 h le matin dans un petit village, qu’est-ce que vous voulez aller y faire ? Rien ! », estime Sophie Richard, qui espère une forte mobilisation, ce mardi 2 juillet. Au programme : rassemblement à 10 h place d’Arçon, avant une marche jusqu’aux urgences de l’hôpital avec distribution de tracts. La secrétaire générale de FO précise : « C’est l’occasion aussi de rencontrer la population, d’expliquer où on en est et où on va. Les urgences, c’est le point de mire en ce moment parce qu’il y a 130 hôpitaux dont le service est en grève en France. Cela concerne tout le monde, chacun peut être touché. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :