CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Bilan des Négociations Annuelles Obligatoires

Posted by dsinterim sur mars 15, 2019

Tract CGT ADDSEA :

Bilan des Négociations Annuelles Obligatoires

Pour ces négociations annuelles obligatoires avec la direction générale de l’ADDSEA, la CGT a défendu une plateforme revendicative et a demandé des mesures pérennes, en particulier des tickets-restaurants pour tous les salariés.

Pour la direction générale, il était hors de question de discuter de telles mesures et de s’engager ainsi dans la durée. Aussi les discussions ont essentiellement porté sur une prime annuelle exceptionnelle.

Prime annuelle exceptionnelle

Au départ, la direction générale proposait 100 euros nets pour un salarié à temps plein n’ayant jamais été absent en 2018. C’est exactement ce qui a été proposé à l’Hygiène Sociale de Franche-Comté.

Les syndicats CGT et FO ont dès le début refusé cette discrimination à l’encontre des collègues malades. Les syndicats CGT et FO ont également bataillé pour augmenter au maximum le montant de cette prime.

Finalement, cette prime sera accordée à tous les salariés en poste au 31 décembre 2018 qui ont eu un salaire brut inférieur à 2,5 fois le SMIC pour un temps plein, soit 44 954 euros brut par an (heures supplémentaires non comprises) ou un salaire mensuel brut moyen de 3746,16 euros en 2018.

Sur cette base, elle sera de 180 euros pour un salarié à temps plein présent depuis le 1er janvier 2018 à l’ADDSEA.

Elle sera versée au prorata du temps de travail et du temps de présence pour les salariés embauchés après le 1er janvier 2018, sachant que si un salarié est entré en cours de mois, la date retenue est le 1er du mois considéré. Il n’y aura aucune discrimination à l’encontre des collègues malades.

Important : Cette prime exceptionnelle n’a pas à être déclarée lors de la demande de prime d’activité à la CAF. Prenons par exemple, un salarié qui touche 1100 euros nets et qui a droit à la prime d’activité. En mars, il touche, en plus de son salaire habituel, une prime exceptionnelle de fin d’année de 180 euros, il continue de ne déclarer que les 1100 euros nets (et non 1280 euros) et continue en conséquence à toucher le même montant de la prime d’activité.

Augmentation pour les anciens salariés

A cette prime s’ajoute, pour les salariés comptant au minimum 31 ans d’ancienneté à l’ADDSEA, une augmentation du salaire de base de 20 points (soit 20 x 3,77 = 75,4 euros bruts par mois sur le salaire de base) à compter du 1er juin 2019.Il s’agit là d’une mesure pérenne qui permet une augmentation pour des collègues qui, à plus de 28 ans d’ancienneté depuis des années, n’en ont plus connu depuis longtemps alors que tout augmente.

Pour la CGT, même si ces mesures sont loin d’être suffisante face à la baisse du pouvoir d’achat, c’est toujours mieux que rien, d’autant qu’à l’Hygiène Sociale de Franche-Comté comme à l’ADAPEI du Doubs, les collègues n’ont pas eu plus de 100 euros de prime pour un temps plein et en absence de mobilisation des salariés, il est difficile d’imaginer obtenir plus.

La CGT signe donc ces deux accords tout en continuant à se mobiliser pour de véritables hausses de salaire pour tous les salariés.

Tract en PDF : Bilan des Négociations Annuelles Obligatoires

Une Réponse to “Bilan des Négociations Annuelles Obligatoires”

  1. […] Voir le tract CGT sur les NAO […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :