CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Articles de presse sur le débrayage à l’ITEP des Granges Narboz

Posted by dsinterim sur mars 29, 2018

Quelques articles de presse publiés ce 29 mars sur le débrayage des salariés de l’ITEP des Granges-Narboz :

France 3 Bourgogne-Franche Comté, 29 mars 2018 :

Granges-Narboz : les éducateurs en souffrance au travail

Un mouvement de grève au sein d’un des trois instituts thérapeutiques éducatifs et pédagogiques du Doubs. Dans l’établissement situé près de Pontarlier, les salariés ont débrayé ce jeudi 29 mars 2018. Le personnel est en conflit avec un membre de la direction depuis plusieurs années.

Le mouvement touche cet établissement spécialisé dans l’accueil d’enfants présentant des troubles du comportement. Le personnel est en conflit avec la directrice adjointe depuis plusieurs années. Les salariés dénoncent selon eux des cas de harcèlement moral, des gestes de violences sur certains enfants, de la maltraitance sur le personnel. Les salariés qui ne se sentent pas écoutés par leur hiérarchie ont décidé de débrayer plusieurs heures.

Deux enquêtes internes ont même été menées. La directrice adjointe vient d’être mise à pied.

Sur ce mouvement de grève, Valérie David, Directrice du secteur médico-social ADDSEA explique que « la direction est parfaitement informée de la situation et très attentive à ce qui est vécu par les salariés actuellement. On relève des problèmes d’organisation qui ont donnés lieu récemment à une mesure disciplinaire. Il est donc difficile de s’exprimer davantage car une procédure est en cours et qu’il convient de respecter les personnes impliquées. »

Si rien ne bouge, certains salariés feront le choix de quitter l’établissement. Certains seraient déjà en train de chercher du travail.

L’Est Républicain, 29 mars 2018 :

Mouvement de grève à l’ITEP

En conflit avec leur directrice, des salariés de l’Institut Thérapeutique Éducatif et Pédagogique ont débrayé durant quatre heures ce jeudi.

La pluie n’a pas découragé les salariés de l’ITEP. Ils sont quinze, sur vingt-et-un, à avoir pris position devant le bâtiment où ils accueillent, en temps normal, une dizaine de jeunes présentant des troubles du comportement. « Nous allons débrayer de 10 h à 14 h », explique Lise Prince, la déléguée du personnel, « nous ne pouvons plus travailler dans ces conditions, qui durent depuis bien trop longtemps. »

Dans le viseur des salariés, la responsable du site, directrice adjointe de l’ADDSEA, maison mère de l’ITEP (Institut Thérapeutique Éducatif et Pédagogique). « Ça fait quatre ans que nous interpellons le siège au sujet de ses agissements : ça va du harcèlement moral jusqu’aux mensonges visant à masquer son incompétence. C’est devenu invivable. »

Les mots sont durs. Et ils sont repris par l’ensemble des participants. « Quand ça va mal, on pense aux gamins dont on a la charge, on serre les dents car on aime le boulot », confie Françoise, la doyenne, « mais là, ce n’est plus possible, c’est allé trop loin ». Son collègue Michel embraye : « On a signalé régulièrement des faits graves, il y a même eu trois enquêtes, deux du CHSCT, une d’un cabinet indépendant. Avec chaque fois les mêmes conclusions alarmistes. Sans que rien ne soit fait derrière ».

Mise à pied depuis quinze jours

Cette fois, la directrice adjointe est mise à pied depuis quinze jours. Alors, à quoi bon maintenir ce mouvement, organisé par les salariés qui ont reçu le soutien des syndicats ? « Nous avons appris sa mise à pied le jour où nous avons envoyé le préavis de grève », retrace d’abord Lise Prince, « ça a été un gros soulagement de se rendre compte que la direction prenait enfin la mesure du problème ». Sauf qu’entre-temps, un courrier a été distribué aux parents des jeunes pour leur annoncer qu’une remplaçante serait en poste jusqu’au retour de la responsable. « Ce qui implique qu’elle va revenir et ça, il n’en est pas question », tonne Michel, « si c’est le cas, certains envisagent de démissionner. Et on relancera une grève, c’est sûr ».

« Ce n’est qu’un élément de langage, qui n’augure en rien de la décision à venir », répond de son côté l’ADDSEA, « la procédure est en cours, nous ne pouvons pas communiquer à ce sujet. Mais nous avons bien entendu leurs préoccupations. » A suivre.

Radio Plein Air, 29 mars 2018 :

Aux Granges-Narboz, les salariés de l’ITEP se sont mis en grève

L’ITEP accueille des jeunes en très grande difficulté scolaire, et bien souvent ayant des troubles du comportement.

Aujourd’hui aux Granges-Narboz, les employés de l’ITEP (Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique) étaient en grève. Fatigués des conditions de travail dans lesquelles ils se retrouvent, mais aussi d’un certain harcèlement moral qu’ils subissent, ils demandent le départ de leur directrice adjointe.

Sur les 22 employés de l’établissement, ils étaient 15 à faire grève aujourd’hui.

L’ITEP accueille des jeunes en très grande difficulté scolaire, et bien souvent ayant des troubles du comportement. « Le climat de travail ne peut pas rester tel qu’il est, nous en subissons les conséquences au quotidien. Les enfants le ressentent et s’énervent beaucoup plus rapidement » explique Lise Prince déléguée du personnel de l’ITEP.

Les éducateurs spécialisés, psychologues, secrétaires, ou encore agents d’entretien étaient tous réunis afin d’être entendu. Ils se battent depuis 2013, leurs difficultés ont été rapportées à l’ADDSEA du Doubs en charge de l’établissement. Des enquêtes ont été effectuées pour rendre compte du climat de travail.

Depuis dix jours, la directrice adjointe de l’ITEP a été mise à pied. Nous avons contacté l’ADDSEA pour en connaître les raisons. Ils n’ont pas souhaité en dire plus, hormis le fait qu’ils portent une attention particulière à la situation, et entendent les demandes des salariés.

Une Réponse vers “Articles de presse sur le débrayage à l’ITEP des Granges Narboz”

  1. […] les échos de la presse sur le débrayage / Le communiqué des syndicats CGT et CFDT de […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :