CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Collègues en lutte à l’autre bout du monde

Posted by dsinterim sur janvier 28, 2018

Au-delà des frontières et des océans, des différences de langues ou de couleurs de peau, nous ne formons, nous, les travailleuses et les travailleurs salariés, qu’une seule et même classe en lutte pour de meilleures conditions de vie contre le patronat et ses serviteurs politiques. A l’autre bout du monde, en Inde, nos collègues et camarades « travailleuses du schéma sanitaire et social », se sont mises en grève et ont manifesté à travers tout le pays le 17 janvier, sauf dans l’Etat d’Andhra Pradesh où la grève a eu lieu le 23.

Les « travailleuses du schéma sanitaire et social » rassemblent les salariées d’un vaste panel de services assez similaires à ce qui serait en France le secteur associatif à but non-lucratif de l’action sociale et médico-sociale, comprenant par exemple les travailleuses ASHA (prévention et éducation en matière de santé en zone rurale), les salariées des Anganwadi (un genre de Protection Maternelle et Infantile en zone rurale), des Sarva Shiksha Ahiyan (éducation élémentaire), de la prévention du travail des enfants, de l’aide alimentaire dans les villages, etc.

Cette journée de grève fait suite à plusieurs mobilisations des salariées de ce secteur ces dernières années. Elles revendiquent un statut de salariées à part entière (elles ont tendance à être considérées comme des « bénévoles rémunérées ») et donc :

  1. un salaire minimum mensuel de 18.000 roupies (soit environ 230 euros), une protection sociale et une pension de retraite de 3.000 roupies minimum (40 euros environ) ;
  2. une augmentation des budgets pour les années 2018 et 2019 afin de permettre à la fois l’augmentation des salaires que l’accès à toutes et tous du schéma sanitaire et social à travers tout le pays et des services de qualité.
  3. Un refus de toute forme de privatisation ou d’intégration de logique marchande et lucrative au sein du schéma sanitaire et social, ainsi que de toute exclusion de bénéficiaire.

Selon l’organisation syndicale Centre des Syndicats Indiens (Center of Indian Trade Unions), elles étaient 600.000 travailleuses du schéma à se mettre en grève le 17 janvier et 200.000 à manifester ce même jour à travers les différents Etats du pays. Dans le Karnataka, elles ont organisé un sit-in de 24 heures devant quatre ministères de l’Etat. A New Delhi, la capitale, la manifestation est partie de Mandi House en direction de la rue du parlement où les manifestantes ont été bloquées par les forces de police, mais elles ont réussi à briser le barrage policier pour terminer leur manifestation.

Quelques images de manifestations à travers le pays :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :