CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Compte-rendu du rendez-vous au Ministère des Solidarités et de la Santé du 22 novembre 2017

Posted by dsinterim sur novembre 24, 2017

Compte-rendu du rendez-vous de la Fédération CGT Santé / Action Sociale au Ministère des Solidarités et de la Santé du 22 novembre 2017 (extraits) :

Nous avons profité de l’occasion pour exposer les dossiers particuliers et individuels, ainsi que des éléments de politique générale dont nous exigeons des réponses de la Ministre lors du prochain rendez-vous sur ces dossiers. La ministre ne pourra pas prétexter ne pas connaitre les points et les dossiers évoqués et devrait donc être amenée à nous donner des réponses précises.

Nous avons étayé nos propos par la quarantaine de dossiers d’établissements que les syndicats CGT des territoires nous ont fait parvenir pour ce rendez-vous. Cela nous a permis d’illustrer concrètement la situation catastrophique, tant sur le plan budgétaire des établissements que concernant les conditions de travail et de vie des salarié.e.s et des agent.e.s. Ce sont aussi une trentaine de courriers à la Ministre restés, pour certains, sans réponse qui ont été à nouveau évoqués.

Quelques situations individuelles de lanceurs d’alerte, comme celui de l’IME Moussaron et la relaxe de Céline BOUSSIÉ, de discriminations syndicales, de victimes de violences sexistes et sexuelles et de harcèlement dans les établissements, ont été évoquées en vue d’une solution rapide (nous avons, par exemple, demandé le retrait immédiat des images, fresques pornographiques ou dégradantes pour les femmes, notamment dans la salle de garde des internes ou internat…).

Pour les sujets d’ampleur générale, comme la politique de santé et d’action sociale, nous avons remisé nos interventions pour la rencontre avec la ministre, excepté les sujets touchant directement le PLFSS, qui sera voté définitivement avant l’éventuel prochain rendez-vous.

Dans ce cadre, nous avons demandé le retrait de l’article 50 (non opposabilité des CCNT dans le financement du secteur médico-social non lucratif, pour l’instant, bien que le secteur social sera rapidement concerné lui aussi) et de l’article 51 (absorption de l’ANESM dans la HAS). Nous avons également dénoncé plus largement les différentes réformes budgétaires et la politique d’appel à projets qui crée une concurrence déloyale entre les associations (dumping social), en citant plus précisément la situation de la Protection de l’enfance.

Nous avons revendiqué une augmentation des financements des hôpitaux et du médico-social et la suppression de la dette des hôpitaux et des établissements pour améliorer les conditions de travail des agents et des salariés, augmenter l’emploi et résorber l’emploi précaire. Nous avons dénoncé les répercussions sur la prise en charge et l’accompagnement des personnes les plus fragiles (mineurs non accompagnés, personnes âgées, personnes en situation de handicap physique).

Voir le compte-rendu en PDF : CR RV MINISTERE SANTE 22.11.17

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :