CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Soutien aux ambulanciers de Jussieu Secours Besançon en grève

Posted by dsinterim sur octobre 7, 2017

Depuis, le lundi 11 septembre 2017, les salariés de Jussieu Ambulances Besançon dénoncent une perte de pouvoir d’achat liée à la non application de leurs droits et aux cadences infernales (lire le tract).

La pénibilité du travail est visible dans cette entreprise par un nombre important d’arrêts de maladie et d’accidents du travail.

Un dialogue de sourd s’est instauré entre les grévistes et la Direction qui ne conteste pas leurs bilans sur leurs conditions de travail, mais, à ce jour la direction n’apporte aucune proposition pour permettre d’instaurer un climat social serein en répondant aux exigences des salariés.

La CGT et les grévistes ont demandé au Préfet d’intervenir sur le dossier en mettant en œuvre l’organisation d’une réunion tripartite réunissant la direction, les grévistes et les représentants de l’Etat accompagnés par la Direccte.

Depuis presqu’une semaine malgré plusieurs relances, le mutisme du Préfet tout comme celui la direction, démontre leur intérêt pour le dialogue social.

Leur irresponsabilité est palpable. L’Etat et la direction de l’entreprise jouent le pourrissement ce qui génère des problèmes financiers pour les salariés et indirectement pour leur famille.

La fédération des Transports, l’UD du Doubs et l’UL de Besançon appellent donc les syndicats du département (et au delà) à apporter leur aide financière aux salariés grévistes (chèque à l’ordre de « UL CGT de Besançon » à envoyer : UL CGT Besançon – 4 bis rue Léonard de Vinci – 25000 Besançon). Il est également possible de participer à une collecte en ligne depuis cette adresse.

Motion de soutien du syndicat CGT ADDSEA adressée à la Préfecture le 6 octobre 2017 :

Motion de soutien pour les salariés (es) grévistes de
Jussieu Secours Besançon
pour l’ouverture de négociations

A l’attention de M. Raphaël BARTOLT, Préfet du Doubs

Monsieur le Préfet,

Depuis le 11 septembre 2017, les salariés de Jussieu Secours Besançon sont en grève à juste titre. Ils dénoncent la non application de leurs droits qui entraine des cadences infernales et des pertes de salaire.

Cette situation met en danger imminent les salariés de Jussieu Secours Besançon ainsi que les patients qui font appel à cette entreprise. Nul n’est sensé ignorer la loi qui plus est un dirigeant d’entreprise.

Depuis le début du conflit, l’employeur ne souhaite pas prendre des engagements sur les différents points de droits conventionnels ; ces méthodes managériales sont inconcevables, elles relèvent d’une autre époque.

Dans le même temps les salariés et la CGT sont force de propositions pour améliorer les conditions de travail dans cette entreprise.

  • La CGT dénonce fortement, après de multiples interpellations des salariés, la stratégie de l’autruche opérée par la direction de l’entreprise.
  • Malgré nos alertes au plus haut niveau territorial, la CGT dénonce l’appel aux ambulanciers indépendants mis en œuvre par la direction de l’entreprise pour faire le travail des grévistes et ainsi jouer le pourrissement de l’action.

Dans le cadre de ce conflit, les administrations et les représentants de l’Etat prennent une lourde responsabilité en laissant faire. Et pourtant, c’est bien le rôle de vos services de garantir la santé publique en territoires.

La CGT et les salariés interpellent Monsieur le Préfet afin qu’il prenne, dans les plus brefs délais, ses responsabilités en organisant une table ronde pour entamer le dialogue social entre la direction de Jussieu Secours Besançon, les salariés, le délégué du personnel soutenu par la CGT et demandent que cette rencontre soit dirigée par la Direccte, la seule administration pouvant rappeler les règles fondamentales en matière d’organisation du temps travail qui s’applique aux entreprises sanitaires du privé.

Le syndicat CGT ADDSEA exprime son total soutien aux salariés en grève et exige qu’une réponse favorable soit prise pour ce dossier qui met en lumière une entreprise bafouant les droits de ses salariés (es) et ignore le dialogue social.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :