CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Protection de l’enfance : un manque criant de moyens financiers

Posted by dsinterim sur juillet 3, 2017

Dans bien des départements, que ce soit le personnel du Conseil Départemental ou dans les établissements qu’il finance, les salariés débrayent, manifestent et dénoncent les politiques d’austérité qui réduisent les moyens de la protection de l’enfance.

On peut rappeler quelques exemples mis en avant grâce aux mobilisations des salariés :

  • La Somme, où le Conseil Départemental prévoit 50 suppressions de postes par année de 2016 à 2021… il y en a déjà eu plus de 50 en 2016 et comme conséquence la fermeture de centres médico-sociaux, de centre éducatifs renforcés et autres lieux d’accueil pour jeunes en difficultés.
  • Le Nord,  ce sont déjà 700 places d’hébergement pour la Protection de l’Enfance qui ont été supprimées et où 50 postes sont menacés à la Sauvegarde du 59.
  • Le Calvados, où les collègues de l’ACSEA (Association Calvadosienne pour la Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence) ont dénoncé le nombre croissant d’enfants à la rue dans l’agglomération de Caen.
  • La Haute-Vienne où les Contrats Jeunes Majeurs ont été drastiquement réduits.
  • Les Bouches-du-Rhône, où faute de familles d’accueil des enfants dorment dehors et où les collègues ont donc porté plainte contre le département pour violences sur mineurs.
  • La Meurthe-et-Moselle où selon les collègues « On en arrive à faire de la maltraitance institutionnelle, car nos moyens sont insuffisants par rapport au travail social grandissant ».
  • L’Aude où «82 décisions de justice de placement ne sont aujourd’hui toujours pas appliquées faute de places…» ;
  • Les Pyrénées-Orientales, où il n’est plus possible de mettre en oeuvre certaines décisions de justice par manque de places dans les structures d’accueil.
  • Et bien sûr le Maine-et-Loire où nos collègues et camarades sont en lutte face à une mise en concurrence par le conseil Départemental entre associations de protection de l’enfance avec au moins 350 à 400 postes menacés.

Ajoutons à cela les attaques contre les services de la Prévention Spécialisée (les éducateurs de rue) qui ont subi des baisses drastiques des financements. On peut citer la Côte d’Or où le service a subi une coupe budgétaire de 300.000 € en 2015. Dans de nombreux autres départements, la Prévention Spécialisée a aussi subi des coupes budgétaires importantes comme dans la Drôme, 
le Var, les Alpes-Maritimes, la Seine-Maritime, 
la Charente, le Gard, Paris, le Maine-et-Loire, l’Eure-et-Loire, le Bas-Rhin… Quant aux services de prévention spécialisée du Loiret et de l’Yonne par exemple, ils ont été purement et simplement supprimés.

Alors que ce lundi après-midi s’ouvre les 10èmes assises nationales de la protection de l’enfance à Paris, la presse publie les résultats d’une enquête réalisée par l’Observatoire national de l’action sociale (Odas) auprès de 2.000 acteurs du secteur (travailleurs sociaux, personnels administratifs, professions médicales …). Le but est de faire le bilan 10 ans après la loi de 2007. Or, ce qui apparaît c’est que près de 90% des personnes interrogées par l’Odas déplorent un manque de moyens financiers pour mener à bien leur mission. 

C’est donc bien partout qu’au nom des restrictions budgétaires et des politiques d’austérité la protection de l’enfance est attaquée.

Demain, 4 juillet, une manifestation aura lieu à l’occasion de ces assises nationales contre la casse de la protection de l’enfance (Départ 12 heures, métro Pont de Neuilly).

Publicités

Une Réponse to “Protection de l’enfance : un manque criant de moyens financiers”

  1. […] Protection de l’enfance : un manque criant de moyens financiers « CGT ADDSEA sur 4 juillet à Paris : Bloquons la casse du travail social et de la protection de l’enfance […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :