CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Les travailleurs sociaux des Pyrénées-Orientales tirent la sonnette d’alarme

Posted by dsinterim sur juillet 3, 2017

L’Indépendant, 29 juin 2017 :

Ce jeudi, aux environs de 11 heures, une centaine de travailleurs sociaux du conseil départemental se sont rassemblés devant le siège perpignanais de la collectivité pour manifester leur ras-le-bol.

La colère gronde au sein des services sociaux du conseil départemental. Les salariés, qui se sont mobilisés ce jeudi, dénoncent une explosion de la charge de travail liée à l’augmentation de la précarité dans les Pyrénées-Orientales.  » Nous avons par exemple une augmentation des mesures de suivi d’enfants à placer, détaille Nadine, l’une des assistantes sociales engagées dans le mouvement. Nous ne pouvons pas mettre en oeuvre certaines décisions de justice car nous manquons de places dans les structures d’accueil. Sur Perpignan et ses environs, une vingtaine d’enfants sont en attente de placement.  » Pire : concernant les mesures préventives aux placements (accompagnement familial à domicile, etc.), une soixantaine de mesures n’auraient pas pu être mises en place à cause du manque de personnel.

 » Cercle vicieux « 

Les travailleurs sociaux intervenant auprès des enfants et des familles n’étaient pas les seuls à être descendus dans la rue ce jeudi. Leurs collègues oeuvrant pour l’accès aux droits, ou encore en faveur des personnes âgées et handicapées, étaient également présents. Ils dénoncent eux aussi un manque de moyens les empêchant d’assurer leurs missions correctement.  » On est entré dans un cercle vicieux, déplore le représentant CGT du personnel du conseil départemental, Jean-Philippe Alazet. Il y a une augmentation des besoins de la population couplée à un manque d’effectif. De plus en plus d’agents craquent dans tous les services de la direction des solidarités. Les arrêts-maladies se comptent par dizaines. On réclame que les agents qui craquent soient remplacés et que la direction accepte de discuter de tous ces problèmes avec nous sans nous prendre pour des billes. Jusqu’à présent, on discute mais il ne se passe rien.  » Le message a le mérite d’être clair.

Publicités

Une Réponse to “Les travailleurs sociaux des Pyrénées-Orientales tirent la sonnette d’alarme”

  1. […] Les travailleurs sociaux des Pyrénées-Orientales tirent la sonnette d’alarme […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :