CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Archive for 3 juillet 2017

Protection de l’enfance : un manque criant de moyens financiers

Posted by dsinterim sur juillet 3, 2017

Dans bien des départements, que ce soit le personnel du Conseil Départemental ou dans les établissements qu’il finance, les salariés débrayent, manifestent et dénoncent les politiques d’austérité qui réduisent les moyens de la protection de l’enfance.

On peut rappeler quelques exemples mis en avant grâce aux mobilisations des salariés :

  • La Somme, où le Conseil Départemental prévoit 50 suppressions de postes par année de 2016 à 2021… il y en a déjà eu plus de 50 en 2016 et comme conséquence la fermeture de centres médico-sociaux, de centre éducatifs renforcés et autres lieux d’accueil pour jeunes en difficultés.
  • Le Nord,  ce sont déjà 700 places d’hébergement pour la Protection de l’Enfance qui ont été supprimées et où 50 postes sont menacés à la Sauvegarde du 59.
  • Le Calvados, où les collègues de l’ACSEA (Association Calvadosienne pour la Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence) ont dénoncé le nombre croissant d’enfants à la rue dans l’agglomération de Caen.
  • La Haute-Vienne où les Contrats Jeunes Majeurs ont été drastiquement réduits.
  • Les Bouches-du-Rhône, où faute de familles d’accueil des enfants dorment dehors et où les collègues ont donc porté plainte contre le département pour violences sur mineurs.
  • La Meurthe-et-Moselle où selon les collègues « On en arrive à faire de la maltraitance institutionnelle, car nos moyens sont insuffisants par rapport au travail social grandissant ».
  • L’Aude où «82 décisions de justice de placement ne sont aujourd’hui toujours pas appliquées faute de places…» ;
  • Les Pyrénées-Orientales, où il n’est plus possible de mettre en oeuvre certaines décisions de justice par manque de places dans les structures d’accueil.
  • Et bien sûr le Maine-et-Loire où nos collègues et camarades sont en lutte face à une mise en concurrence par le conseil Départemental entre associations de protection de l’enfance avec au moins 350 à 400 postes menacés.

Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in 4) Infos et campagnes fédérales | 1 Comment »

Les travailleurs sociaux des Pyrénées-Orientales tirent la sonnette d’alarme

Posted by dsinterim sur juillet 3, 2017

L’Indépendant, 29 juin 2017 :

Ce jeudi, aux environs de 11 heures, une centaine de travailleurs sociaux du conseil départemental se sont rassemblés devant le siège perpignanais de la collectivité pour manifester leur ras-le-bol.

La colère gronde au sein des services sociaux du conseil départemental. Les salariés, qui se sont mobilisés ce jeudi, dénoncent une explosion de la charge de travail liée à l’augmentation de la précarité dans les Pyrénées-Orientales.  » Nous avons par exemple une augmentation des mesures de suivi d’enfants à placer, détaille Nadine, l’une des assistantes sociales engagées dans le mouvement. Nous ne pouvons pas mettre en oeuvre certaines décisions de justice car nous manquons de places dans les structures d’accueil. Sur Perpignan et ses environs, une vingtaine d’enfants sont en attente de placement.  » Pire : concernant les mesures préventives aux placements (accompagnement familial à domicile, etc.), une soixantaine de mesures n’auraient pas pu être mises en place à cause du manque de personnel.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 4) Infos et campagnes fédérales | 1 Comment »