CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Après un 1er mai revendicatif : en finir avec les reculs sociaux qui font le terreau de l’extrême droite

Posted by dsinterim sur mai 4, 2017

Déclaration de la Fédération CGT de la Santé et de l’Action Sociale, 3 mai 2017 :

Quelque sera le résultat le dimanche 7 Mai, les syndiqué-e-s et militant-e-s de la CGT savent d’ores et déjà que notre système de protection sociale et de santé sera mis à mal.

Mais au-delà, ce sont bien la démocratie et les droits de l’ensemble de salarié-e-s et des citoyen-ne-s de notre pays qui risquent d’être balayés.

C’est le résultat des politiques libérales, des lois régressives, des remises en cause des droits, et les renoncements des gouvernements successifs à oeuvrer véritablement pour la justice sociale et la réponse aux besoins sociaux et environnementaux. Pour autant, depuis des mois, de nombreux salarié-e-s et citoyen-ne-s contestent ces choix, s’opposent aux mauvais coups, tels la loi travail et la loi dite « Macron » et se mobilisent avec leurs organisations syndicales, notamment la CGT.

La progression inexorable des idées portées par l’extrême droite représente le fruit des politiques antisociales menées depuis 30 ans dans notre pays. La casse de l’hôpital, avec les lois successives telles que la T2A, lois dites HPST (Hôpital, Patients, Santé, Territoire) et « santé », dont notre Fédération revendique leurs abrogations, car rendant les conditions de travail des agent-e-s et salarié-e-s des établissements et services insoutenables et privent d’accès aux soins une part importante de la population. Le basculement de l’action sociale et du médico-social vers le secteur marchand brise les solidarités dans notre pays et laisse sur la touche les plus démuni-e-s et fragilisé-e-s.

C’est cette politique de casse de la protection sociale que se proposent de poursuivre et d’amplifier les deux candidat-e-s de ce deuxième tour de l’élection présidentielle, avec une idéologie pour autant différente.

De trop nombreux concitoyen-ne-s se sont tourné-e-s vers le Front National pour exprimer leur désarroi et se font abuser par Marine Le Pen quand elle prétend défendre l’hôpital public.

Le racisme, l’homophobie, la stigmatisation de l’autre sont à l’opposé de ce qui fonde les valeurs humanistes, de liberté, d’égalité, de justice, de fraternité, de paix, de démocratie et de solidarité internationale de notre organisation.

La CGT n’aura de cesse de faire barrage à l’extrême droite ! La CGT combat ces idées et les combattra sans relâche ! Pas une voix ne doit se porter sur sa candidate !

La CGT propose des alternatives sociales avec l’augmentation des salaires, des pensions et minima sociaux, les 32 heures pour partager et donner du travail à toutes et tous, l’égalité professionnelle, le départ en retraite à 60 ans et 55 ans pour les travaux pénibles, etc. En finir avec les divisions, la haine, l’exclusion, le racisme, la xénophobie et le sexisme, implique des politiques qui portent l’intérêt commun et non les seuls intérêts du capital et du monde de la finance

Il faut sans hésiter barrer la route de l’extrême droit et combattre ses thèses.

Il n’y aura aucune trêve sociale.

La CGT combat pour cela aujourd’hui et demain : on lâche rien

Télécharger la déclaration en PDF : Declaration fédérale entre 2 tours

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :