CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Des moyens pour la santé et l’action sociale

Posted by dsinterim sur mars 6, 2017

Tract des syndicats CGT, CFDT et FO de l’ADDSEA qui sera distribué ce 7 mars à la population dans le cadre du mouvement national de grève des salariés de la santé et de l’action sociale du 7 mars 2017 :

Des moyens pour la santé et l’action sociale

Ce 7 mars, les salariés de l’action sociale et de la santé sont en grève.

En plus de nos revendications sur nos salaires, nos emplois et garanties collectives, nous demandons des moyens pour l’action sociale.

Depuis des années, malgré l’augmentation de la misère, l’Etat et les collectivités locales baissent les budgets de nos établissements et services.

Chaque hiver, des gens meurent de froid. Les services pour l’hébergement d’urgence comme le 115 sont saturés. Depuis cet automne, il y a 59 places d’hébergement d’urgence de moins à Besançon suite à la fermeture de l’abri de nuit. On en arrive à une situation où en France, on compte officiellement plus de 30.000 enfants à la rue.

Fin 2015, le Service des Correspondants de Nuit a fermé. Dans plusieurs départements, dont la Côte d’Or, les services de la Prévention Spécialisée (les éducateurs de rue) ont subi des baisses drastiques des financements. Or, ces services sont indispensables et permettent à bien des jeunes de ne pas sombrer et de garder un lien de confiance avec des adultes. Dans le Doubs aussi, nous craignons que les futures décisions du Conseil Départemental remettent en cause ces services.

Aujourd’hui, les jeunes suivis par l’Aide Sociale à l’Enfance peuvent, après leurs 18 ans et jusqu’à 21 ans, continuer à bénéficier d’un accompagnement le temps de finir leurs études et d’accéder à un emploi et à un logement (contrat jeune majeur). En Haute-Saône, le Département met déjà fin à cette possibilité. Dans le Doubs aussi, nous craignons que cet accompagnement des jeunes majeurs soit attaqué. Cela reviendrait à livrer brutalement ces jeunes à eux-mêmes.

Ce ne sont là que quelques exemples des conséquences des réductions de budgets pour le secteur social. Encore une fois, ce sont les services utiles à la population qui sont remis en cause, alors que chaque jour les actionnaires se partagent des milliards d’euros de bénéfices !

Tract en PDF : ce-7-mars

Les syndicats CGT, CFDT et FO de l’ADDSEA

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :