CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

NAO 2016 : Les surveillants de nuit obtiennent deux jours de congés trimestriels supplémentaires !

Posted by dsinterim sur janvier 24, 2017

Tract CGT ADDSEA :

 Ce 20 janvier 2017, la direction générale a donné ses réponses dans le cadre des Négociations Annuelles Obligatoires avec les organisations syndicales.

nao16

Le point le plus important, d’autant qu’il s’agit d’une mesure pérenne, c’est qu’à compter du 1er avril 2017, les surveillants de nuit auront cinq jours de « CT » par trimestre au lieu de trois, soit six jours de congés de plus sur une année. L’ensemble des organisations syndicales (CGT, FO et CFDT) demandait que les surveillants de nuit aient six jours de CT comme le reste du personnel éducatif. Nous en avons obtenu cinq, ce qui permettra, avec les deux jours de repos hebdomadaires, aux surveillants de nuit de poser chaque trimestre une semaine complète de congés.

C’est une avancée importante, et elle ne tombe pas du ciel. Cela fait des années que cette revendication est portée et défendues par les organisations syndicales de l’ADDSEA, des années que nous nous battons pour augmenter le nombre de jours de CT des surveillants de nuit.

Concernant les salaires, une prime annuelle de 130 euros bruts (soit 100 euros nets) sera versée fin février aux 86 salariés les moins payés et ayant au moins un an d’ancienneté à l’ADDSEA. Pour y avoir droit, il faudra avoir eu un salaire ramené sur un temps plein inférieur ou égal à 1757,72 euros bruts mensuels et être toujours présent dans les effectifs avec un an d’ancienneté au 1er janvier 2017. Elle sera proportionnelle au temps de travail. Cette prime annuelle devrait concerner tant des agents de service, des surveillants de nuit, des moniteurs-éducateurs, etc.

C’est une bonne chose pour les salariés concernés ! Cela dit, si elle offre un coup de pouce ponctuel, elle ne saurait régler la question des salaires qui ne permettent pas de joindre les deux bouts. Cela fait des années et des années que nous n’avons pas eu la moindre augmentation de salaire. Et encore, la dernière en date, en 2013, était une hausse ridicule de 2 centimes du point ! Conséquence du gel des salaires, depuis un peu plus de 15 ans, la perte du pouvoir d’achat des salariés du secteur se monte à plus d’un quart de celui-ci (26%).

Il est question, mais rien n’est encore acté officiellement, de faire passer la valeur du point à 3,78 euros en 2017… soit encore une fois une hausse ridicule de 2 centimes. Pour faire face à la hausse des prix, c’est, comme le réclament les fédérations CGT, FO et SUD, une augmentation à 4,32 euros du point qui serait nécessaire !

Mais cette revendication, ce n’est qu’au niveau national qu’elle peut aboutir. A ce propos, les fédérations CGT, FO et SUD de la santé et de l’action sociale organisent une journée de grèves et de manifestations le 7 mars avec une grande manifestation nationale à Paris. N’hésitez pas à nous contacter le plus rapidement possible si vous voulez venir porter nos revendications et notre colère dans les rues de la capitale !

Tract en PDF : nao-2016

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :