CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Trait d’union en grève : ils veulent un toit pour chaque enfant

Posted by dsinterim sur novembre 4, 2016

Article de Ouest France (3 novembre 2016) sur la grève de nos collègues du service Trait d’Union de l’ACSEA (voir le tract d’appel) :

Les travailleurs sociaux de la maraude du Trait d’union de l’Association calvadosienne pour la sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence (Acsea) de Caen ont décidé de faire grève ce jeudi soir 3 novembre 2016 et de ne pas assurer la maraude. Soutenus par le 115, la CGT, Sud santé, FO et CFDT santé sociaux, ils ont manifesté à Hérouville-Saint-Clair pour que les mineurs et majeurs étrangers isolés soient tous, et sans condition, hébergés de manière décente. Mais aussi suivis au plan sanitaire.

caen-trait-d-union-en-greve-contre-les-jeunes-etrangers-la-rue

17 h, jeudi 3 novembre, devant le comité central d’entreprise de l’Acsea, boulevard du Bois, à Hérouville-Saint-Clair. Les travailleurs sociaux de la maraude du Trait d’union de l’Association calvadosienne pour la sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence (Acsea) de Caen manifestent.

Ils expriment ainsi leur désarroi face à ce qu’ils rencontrent tous les soirs lorsqu’ils font la maraude auprès des plus démunis : « Nous voyons de plus en plus de jeunes étrangers isolés à la rue. Certains ne sont pas reconnus comme mineurs par le conseil départemental. Mais pas non plus comme majeurs par l’État via la Direction départementale de la cohésion sociale. Les deux se renvoient la balle ».

Et l’Acsea, n’ayant pas l’attestation du conseil départemental comme quoi ils sont majeurs, ne peut pas les prendre en charge. À cet argument « juridique », les travailleurs de la maraude du Trait d’union opposent l’obligation morale d’aider les plus démunis.

L’intersyndicale de l’Acsea FO, CGT, CFDT et Sud demande que le conseil départemental « assume ses responsabilités envers les mineurs isolés à la rue », que la Direction de la cohésion sociale « trouve des solutions d’hébergement décent et en nombre suffisant, à l’approche de l’hiver, pour toute personne à la rue, quel que soit son âge, sa nationalité, son statut » et que l’Acsea soutienne les travailleurs sociaux « en leur attribuant les moyens humains et matériels nécessaires à l’exercice de leur mission. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :