CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Nouvelle journée de grève à Sol Pose

Posted by dsinterim sur octobre 8, 2016

Après une semaine de grève du 12 au 16 septembre, les ouvriers de Sol Pose (entreprise du bâtiment de huit salariés à Besançon) se sont à nouveau mis en grève ce vendredi 7 octobre (voir le tract du 7 octobre). Les revendications restent les mêmes : des négociations pour permettre des augmentations de salaires pour chaque ouvrier et le respect de la convention collective des entreprises du bâtiment.

100_3793

Dès 7 heures du matin, les ouvriers ont distribué des tracts auprès des travailleurs qui prenaient leur service à FCN, entreprise de nettoyage appartenant au même patron que celui de Sol Pose. A 13 heures, un rassemblement était organisé devant le siège social où une délégation composée de deux ouvriers de l’entreprise et de deux militants de l’Union Locale CGT a demandé à être reçue. Le patron a indiqué n’avoir pas le temps de recevoir la délégation (un courrier daté du 21 septembre lui avait pourtant été envoyé pour l’avertir) mais qu’il aurait répondu au courrier et qu’un rendez-vous pourrait être pris prochainement.

Si cela se confirme, cela permettra de mettre cartes sur table. Des ouvriers ont par exemple des contrats de travail indiquant qu’ils au coefficient 170 mais sont payés au coefficient 150, soit un salaire qui devrait être au minimum, depuis le 1er juillet 2016, de 1536 euros bruts alors qu’ils ne touchent que 1505,72 euros (car la direction n’a pas encore pris en compte la petite hausse accordée en juillet et en reste au taux du 1er janvier), les diplômes comme les CAP ne sont pas pris en compte alors que l’article 12.41 de la convention collective indique clairement que le coefficient pour un ouvrier avec un CAP doit être au minimum de 185 (soit un salaire brut de 1610,03 euros)… Aussi, un premier calcul basé sur les salaires minimaux que devraient toucher les ouvriers et ce qu’ils ont réellement eu montre que pour la seule année 2016, ce sont des sommes allant de plus de 200 euros à près de 800 euros que les ouvriers sont en droit de réclamer aux prud’hommes. Et ces sommes ne prennent pas en compte les indemnités de trajet ou de transport qui n’ont pas été versées !

Cette nouvelle journée de grève a été bien médiatisée avec des reportages à France 3, France Bleue et l’Est Républicain. Les travailleurs de Sol Pose restent mobilisés. Ils ont déjà montré que même dans les petites boîtes, on peut s’organiser et lutter pour défendre nos droits et relever la tête face aux patrons. Un exemple à suivre donc !

Photos : à partir de 7 heures, piquet et distribution de tracts lors de la prise de service de travailleurs de FCN

100_3789100_3790100_3791

Photos : Rassemblement à 13 heures

100_3792100_3795100_3793100_3794100_3796100_3797100_3798100_3799

Vidéo : reportage de Uwazaki Sayphoto

Voir sur ce lien le reportage de France 3 Franche-Comté (journal du 7 octobre 2016 à 5 minutes)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :