CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Après la réussite du 31 mars, faisons du 28 avril le début du recul du gouvernement / MEDEF !

Posted by dsinterim sur avril 21, 2016

28aCgtTract CGT ADDSEA :

La participation importante aux grèves et manifestations des 9 mars, 31 mars et 9 avril contre la loi travail sans oublier les mobilisations des jeunes et de nombreuses initiatives depuis plus d’un mois, contribuent à maintenir la pression pour préparer la riposte nécessaire.

Malgré les quelques modifications à la marge du projet de loi après les mobilisations du 9 mars, le gouvernement maintient son projet de loi travail qui vise à dynamiter purement et simplement nos garanties collectives.

Ainsi, cette loi permettrait par exemple d’augmenter le temps de travail jusqu’à 60 heures hebdomadaires sans autorisation de l’inspection du travail, de baisser la majoration des heures supplémentaires à 10% seulement, de faciliter les licenciements, d’imposer une pluri-annualisation sur trois années, de remettre en cause les 11 heures de repos quotidien entre deux journées de travail, etc.

Concrètement à l’ADDSEA, cette loi permettrait par exemple, si un service ferme (comme pour les correspondants de nuit) et que des salariés refusent une modification de fond de leurs contrats de travail (rémunération et temps de travail notamment) de ne plus les licencier pour motif économique avec les garanties que cela comporte, mais pour motif personnel.

Surtout cette loi permettra de déroger au Code du Travail et à la Convention Collective, et ce dans un contexte où les budgets sont menacés et où les financeurs accentuent les pressions pour faire baisser les coûts de prise en charge tant sur le dos des personnes accueillies que sur celui des salariés. Lors du Comité d’Entreprise du 25 mars, la Direction Générale a confirmé que le syndicat employeur accentue sa volonté de remettre en cause notre convention collective. Avec le chantage aux budgets et à l’emploi, c’est donc l’ensemble de nos garanties collectives qui sont menacées !

Et pourtant, de l’argent, il y en a !

Alors que nos salaires sont gelés depuis des années, alors que le minimum vieillesse a été augmenté de 80 centimes, le PDG de PSA vient d’obtenir le doublement de sa rémunération, atteignant ainsi 14.500 euros par jour, samedis et dimanches compris. Récemment aussi, on apprenait que les patrons du CAC 40 avaient vu leurs rémunération augmenter de 4% en un an en 2015 pour atteindre 2,34 millions d’euros en moyenne ! De plus, l’ampleur énorme de la fraude et de l’évasion fiscale des riches du monde entier révélée par le scandale Panama Papers montre que l’argent est là.

Les sommes que dissimulent au fisc les banques, les grands patrons et les puissants en tous genres suffiraient à régler du jour au lendemain la question du chômage, des trous des caisses de Sécu, retraite ou de chômage, des déficits des services publics… Il y aurait de quoi embaucher des millions de jeunes, d’augmenter les salaires, diminuer le temps de travail à 32 heures, mettre la retraite à 55 ans…

L’intersyndicale CGT, FO, Solidaires, FSU, UNEF appelle à une nouvelle grande journée de grève nationale et interprofessionnelle et de manifestations le jeudi 28 avril pour le retrait de la loi travail mais aussi pour toutes nos revendications.

Les quelques mesures annoncées le 11 avril par Valls aux organisations de jeunesse (hausse de 10% des bourses lycéennes, augmentation de 300 à 400 euros par an des salaires des apprentis de moins de 20 ans, la possibilité de toucher les bourses pendant quatre mois après avoir obtenu un diplôme si on est au chômage, etc.) montrent que le gouvernement commence à craindre notre mobilisation.

Plus que jamais il s’agit de se mobiliser pour obtenir le retrait de la loi El Khomri !

A l’ADDSEA, les syndicats CGT et FO appellent à se mettre en grève toute la journée du 28 avril, c’est-à-dire dès la prise de service le 27 au soir à 21 h 30 jusqu’au 29 avril 6 h 30 pour le personnel de nuit ou à débrayer pour rejoindre les manifestations.

JEUDI 28 AVRIL, TOUTES ET TOUS EN GREVE ET DANS LA RUE POUR LE RETRAIT DE LA LOI EL KHOMRI

Manifestation du 28 avril à Besançon : 11 heures Place de la Révolution
Manifestation du 28 avril à Montbéliard : 14 heures Champ de Foire

Tract en PDF : 28avrilCgtaddsdea

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :