CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Pour les congés trimestriels : Égalité de tout le personnel éducatif !

Posted by dsinterim sur janvier 25, 2016

Tract CGT ADDSEA :

Négociations Annuelles Obligatoires 2016
Pour les congés trimestriels :
Égalité de tout le personnel éducatif !

Comme chaque année, la CGT présente lors des Négociations Annuelles Obligatoires des revendications pour des augmentations de salaire et des améliorations des conditions de travail des salariés de l’ADDSEA.

Cette année, la CGT compte, entre autre, mettre l’accent sur l’inégalité de traitement au sein du personnel éducatif concernant les congés annuels supplémentaires dit « CT ». Que l’on soit éducateurs, maîtresses de maison, ou surveillants de nuit, c’est la même pénibilité lorsque l’on travaille au quotidien avec des enfants, des adolescents ou des adultes en difficulté. De nuit comme de jour, nous devons être présents pour répondre aux angoisses et aux souffrances des personnes accueillies. C’est cette pénibilité particulière qui fait que la convention collective accorde 6 jours de congés annuels supplémentaires par trimestre dits « CT » aux éducateurs. Lorsque le métier de maîtresse de maison a été créé à l’ADDSEA, tout naturellement, elles ont aussi eu droit à ces jours de CT. En 2008, lors des négociations sur l’aménagement et la réduction du temps de travail suite à la lutte des salariés de l’ADDSEA pour l’application des 35 heures, les syndicats ont obtenu ces 6 jours de CT pour les infirmières de Soléa.

Par contre, les veilleurs et surveillants de nuit , les chauffeurs… n’ont droit qu’à trois jours de CT. C’est injuste !

Et pourtant, en plus de la pénibilité et des risques pour la santé liés au travail de nuit, les surveillants et veilleurs de nuit travaillent, comme l’ensemble du personnel éducatif, au quotidien avec les enfants, adolescents et adultes. Dans les internats, les nuits ne sont pas forcément plus calme que les jours, et ce quel que soit l’âge des personnes accueillies. C’est la même chose pour les chauffeurs qui s’occupent du transport des enfants à l’ITEP et pour tout le personnel éducatif quelque soit sa classification ou son diplôme.

6 jours de CT par trimestre pour tout le personnel éducatif, ce ne serait que justice !

Pour obtenir cette revendication, les veilleurs et surveillants de nuit, chauffeurs et autres salariés ayant en charge des enfants, adolescents ou adultes, doivent se mobiliser. Si la direction générale refuse de répondre à cette revendication, des débrayages, même d’une seule heure pendant leur temps de travail, montreront à quel point ces salariés sont indispensables au bon fonctionnement des établissements.

Tract en PDF : NAOSN

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :