CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Info CGT sur la fermeture du Service des Correspondants de Nuit

Posted by dsinterim sur novembre 26, 2015

cdn22A force de mobilisations et d’interpellations, le nombre de licenciements au Service des Correspondants de Nuit passerait de 8 à 3 salariés. En effet, la mairie devrait finalement prolonger le service, limité à une intervention sur Planoise, jusqu’au 31 mars 2015, et de faire ainsi la jonction avec la mise en place d’un service de médiation avec les bailleurs.

Un Comité d’Entreprise extraordinaire se tiendra le 1er décembre pour être consulté sur ces licenciements.

Si la CGT continuera à peser pour éviter tout licenciement, les mesures d’accompagnement social proposées par la direction générale restent à ce jour très largement insuffisantes.

Ainsi, la prime extra-légale de licenciement serait limitée à 1 mois ou 1,5 mois de salaires bruts avec des conditions telles qu’aucun salarié ne pourrait finalement y avoir droit. En effet, cette prime ne serait versée qu’à la condition que le salarié licencié reçoive moins de deux offres d’emploi en CDI ou CDD de 6 mois dans les 3 mois (pour la prime d’un mois) ou 6 mois (pour la prime d’un mois et demi) après son licenciement. Il est évident qu’entre recevoir une offre d’emploi et obtenir un emploi il y a une énorme différence !

Concernant la prime de déménagement, la direction générale propose 750 euros pour le déménagement et 250 euros pour les frais d’installation, le tout sur justificatifs. Au-delà des sommes, nous demandons que cette prime soit versée sans justificatif à tout salarié reclassés sur un autre bassin d’emploi, qu’il déménage ou non, et de façon rétroactive. En effet, lorsqu’on accepte par exemple un poste à Montbéliard ou à Autet, c’est au minimum des frais de transport supplémentaire.

Lors du Comité d’Entreprise, les élus CGT feront tout pour :
– Continuer à faire baisser le nombre des licenciements ;
– Obtenir un maximum concernant les mesures d’accompagnement social des licenciements sur la base des revendications élaborées par les salariés du service et soutenues par l’intersyndicale CGT, CFDT et FO (20.000 euros de prime extra-légale et 5.000 euros de prime de mobilité pour les collègues reclassés sur d’autres bassins d’emploi.

Télécharger le tract en PDF : tractCDNoct

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :