CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

CADA Albert Camus (Bethoncourt) : un exemple à suivre !

Posted by dsinterim sur novembre 26, 2015

cadaTract CGT ADDSEA :

Tous les salariés du CADA Albert Camus de Bethoncourt ont débrayé une heure le 19 octobre 2015 pour dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail.

En plus de revendications spécifiques concernant l’organisation du travail et les locaux, les salariés alertent sur la charge de travail qui augmente. En effet, au CADA de Béthoncourt comme à ceux de Besançon et de Pontarlier, le nombre de personnes accueillies augmente sans que soient créés les postes nécessaires, qu’il s’agisse de travailleurs sociaux, de personnel administratif ou d’agents d’entretien.

La simple étude des budgets prévisionnels montre bien que l’accroissement de l’activité n’est pas compensé par des créations de postes. En moyenne, le ratio prix de journée/salarié baisse de 2 euros par jour et par salarié de 2014 à 2015.

Dans les CADA comme ailleurs, des embauches sont nécessaires pour pallier à l’augmentation des mesures pour éviter la dégradation tant des conditions de travail des salariés que de la prise en charge des bénéficiaires. Ceci est d’autant plus scandaleux qu’alors que l’on galère face à la charge de travail, des collègues galèrent, eux, au chômage.

En débrayant, les salariés du CADA de Bethoncourt montrent l’exemple à suivre pour que les directions entendent nos revendications !

Tract en PDF : CADA Albert Camus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :