CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Lettre au maire de Besançon

Posted by dsinterim sur octobre 5, 2015

Lettre des salariés du Service des Correspondants de Nuit remise au maire de Besançon avec un millier de pétition contre la fermeture du service ce lundi 4 octobre :

Monsieur le Maire,

La décision unilatérale de la mairie, malgré la volonté de nombreux locataires, de mettre fin au service des correspondants de nuit est confirmée pour le 31 décembre 2015. Selon les propos de la direction générale de l’ADDSEA lors du Comité d’Entreprise du 17 septembre, cette fermeture entraînera la suppression des 14 postes restants avec 7 à 8 licenciements économiques.

A ce jour, la direction ne propose, pour les licenciements économiques qu’une prime extra-légale comprise entre 0 et 1 mois de salaires et une prime de déménagement de 300 euros pour les salariés qui devraient changer de bassin d’emploi, autant dire rien !

Tout doit être fait pour éviter les licenciements, mais si, malheureusement des licenciements doivent avoir lieu, alors il serait inacceptable que des salariés, après huit ans de service, avec des horaires de nuit, et avec des conditions de travail particulièrement pénibles, partent avec seulement le minimum conventionnel ! De la même façon, il est inacceptable que des salariés, après la suppression de leurs postes, doivent supporter les dépenses liées à un déménagement s’ils sont reclassés à Montbéliard, Pontarlier ou sur d’autres bassins d’emploi.

Les salariés du service des correspondants de nuit demandent une prime extra-légale de licenciement de 20.000 euros et 5.000 euros de prime de déménagement pour ceux qui seraient reclassés sur d’autres bassins d’emploi.

Depuis huit, les salariés du Service des Correspondants de Nuit travaillent pour la ville de Besançon et pour le bien-être des habitantes et habitants de la ville. Aussi, nous demandons à la ville de Besançon de participer au financement des primes de licenciement et de déménagement.

Nous vous demandons de répondre rapidement sur le montant de cette enveloppe. Nous sommes prêts à vous rencontrer pour en discuter.

Veuillez agréer, Monsieur le Maire, l’expression de nos sincères salutations.

Salariés du Service des Correspondants de Nuit
Soutenus par les syndicats CGT, CFDT et FO de l’ADDSEA

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :