CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Manifestation jeudi à Besançon des salariés de la santé et de l’action sociale

Posted by dsinterim sur juin 23, 2015

L’Est Républicain, 23 juin 2015 :

TROIS ORGANISATIONS syndicales appellent l’ensemble des agents des hôpitaux et les personnels des structures médico-sociales de Franche-Comté à se rassembler jeudi prochain, à 14 h, devant l’Agence régionale de santé (ARS) de Besançon. « Tout le système de santé est en train de subir une cure d’austérité sans précédent », lance Norbert Nusbaum, du syndicat Sud.

« Avec la CGT et FO, nous exigeons l’arrêt des mesures de la loi Touraine, nuisibles pour le bien-être futur des professionnels de la santé et des patients. Les suppressions de poste, sans remplaçants, sont légion. Sans compter la diminution constante du nombre de lits. En 30 ans, Novillars a perdu la moitié des siens. D’autre part, il faut souvent attendre une année pour obtenir un rendez-vous avec un psychiatre. Et j’en passe. »

La liste est longue pour le représentant syndical. Il dénonce, entre autres, l’accroissement ininterrompu de la charge de travail du personnel, qui doit exercer son métier avec des moyens insuffisants. « Le personnel de santé est épuisé », conclut-il. Alain Legros, du syndicat FO, fustige quant à lui le pacte de responsabilité et la loi du ministère de la santé.

Acquis sociaux et bien-être des patients balayés

« Le personnel hospitalier et les employés des Ehpad ne savent pas à quelle sauce ils vont être mangés. L’ARS, qui applique les directives parisiennes, ne leur donne pas d’explications. 22.000 postes vont être supprimés en France. Personne ne sait qui cela va toucher en premier. Le budget pour les hôpitaux doit être amputé de 3 milliards d’euros. Comment alors réorganiser les territoires de soins avec moins d’argent ? Le risque est de se retrouver avec des structures centrales de soins très éloignées de certains secteurs d’habitation. »

Enfin, l’intersyndicale FO, CGT et Sud considère que la refonte des conventions collectives balaie peu à peu les acquis sociaux des professionnels de santé. Pour elle, l’étranglement budgétaire a des conséquences sur la qualité des soins et sur l’accompagnement des personnes. Aussi, elle souhaite un nombre conséquent de grévistes pour lancer, jeudi, un retentissant cri d’alarme à l’adresse de l’ARS.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :