CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Aux salarié(e)s des services d’AEMO

Posted by dsinterim sur novembre 18, 2011

Communiqué des élues CGT au CHSCT :

La séance du CHSCT du 27 octobre 2011 a donné lieu à la présentation du plan d’actions que souhaite mener la Direction Générale au Service de Milieu Ouvert. Elle fait suite à la réunion du 26 septembre 2011ou le Directeur Général n’a pas souhaité apporter de réponses immédiates lors la restitution du rapport par les experts mandatés par ISAST.

Ce plan d’actions a été élaboré et présenté par le Directeur Général et le Directeur des Ressources Humaines. Il a été dévoilé aux élu(e)s du CHSCT et aux Représentant(e)s Syndicaux lors du CHSCT.

Quatres grands axes sont constitutifs de ce plan d’actions :

– Prévention des risques professionnels par le traitement des plaintes relatives aux violences subies dans les établissements et services. Qu’il y ait ou non un lien de subordination entre les salariés. Un « protocole » en ce sens a été présenté avec « une commission de de gestions des conflits ». Il pourra s’étendre à l’ensemble des établissements et services de l’ADDSEA lorsqu’il sera finalisé. Ce protocole à donné lieu à des débats, tant sur la forme que sur le fond, entre la Direction Générale et les élu(e)s CHSCT ainsi que les Représentant(s) Syndicaux.
– Définition d’un socle commun de l’intervention en AEMO et sa mise en oeuvre
–  Renforcer l’organisation matérielle des services (regroupement physique, voitures etc…).
– Redéfinir les règles de travail et les règles de management.

L’employeur s’est engagé pour que les chefs de services soient « plus impliqués» dans le lien hiérarchique.

Les élu(e)s CHSCT et les Représentant(s) Syndicaux ont pointé du doigt et fait remonté les nombreux dysfonctionnements soulignés par de nombreux salariés du SMO. Qu’ils touchent à l’organisation, au management, au manque de reconnaissance, à la personnalité de son Directeur, ils concernent de près ou de loin toutes les catégories professionnelles (éducatif, adminsitratif, agent de service…).

Si ce plan d’actions constitue une première réponse, il mettra un certain temps dans sa mise en place et en terme résultat. Aujourd’hui encore les difficultés liées au SMO sont mises en lumières. Il ne faut pas laissé l’ombre se rabattre au prétexte que rien ne changera. Bien au contraire, il est encore temps de faire remonter via les Représentants du Personnel et plus précisemment via les élu(e)s CHSCT les violences qui préexistent. A cela s’ajoute les « horaires masqués » qui touchent nombre d’entre vous et qui sont liées non pas à un manque d’organisation personnelle mais bel est bien à l’organisation du SMO. Des horaires qui doivent être rétribués en conséquence.

C’est pourquoi nous vous invitons à contacter les élu(e)s CHSCT dès que des violences apparaîssent pour agir rapidement et pour que les horaires dits « masqués », soient reconnus comme des heures à rémunérer.

Télécharger en PDF pour diffuser dans vos services : CommAEMO

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :