CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Tout augmente… sauf nos salaires Ça suffit !

Posted by dsinterim sur novembre 15, 2011

Tract de la CGT ADDSEA en vue des NAO de 2011 :

Tout augmente… sauf nos salaires
Ça suffit !

Loyers, transports, alimentation… tout augmente. Le nouveau plan d’austérité présenté par le gouvernement va d’ailleurs dans ce sens : hausse du taux réduit de la TVA qui passe de 5,5% à 7%, à l’exclusion de l’alimentation, de l’énergie et des services destinés aux handicapés, application avancée d’un an (2017 au lieu de 2018) de la réforme des retraites qui relevait en 2010 à 62 ans l’âge légal de départ à la retraite, et gel de la revalorisation de la plupart des prestations sociales à 1% pour 2012, indexée non plus sur l’inflation mais sur la croissance attendu officiellement.

Dans ce contexte, la hausse annoncée du SMIC, et qui n’est que l’application du code du travail, au 1er décembre 2011 apparaît d’autant plus ridicule ; dans notre branche il est déjà annoncé qu’il n’y aura pas d’augmentation du point pour 2012.

Que ce soit à l’ADDSEA comme dans les autres entreprises, de plus en plus de salariés n’arrivent plus à boucler les fins de mois.

L’ouverture, le 17 novembre 2011, des Négociations Annuelles Obligatoires sur les salaires à l’ADDSEA ne pourra bien sûr pas permettre d’obtenir les revendications essentielles qui permettraient d’assurer une vie décente à chaque salarié :

– Le SMIC à 1700 euros et la hausse de 300 euros sur tous les salaires pour compenser l’inflation et la hausse des prix de ces dernières années ;

– L’indexation automatique du SMIC et des salaires sur la hausse des prix.

Bien entendu, obtenir de telles revendications, nécessitera, au-delà de l’ADDSEA, un véritable coup de colère de l’ensemble du monde du travail ! Et les salariés de l’ADDSEA, comme ceux de tous les secteurs d’activité et de toutes les entreprises, doivent se préparer à une telle lutte.

Par contre, la direction générale de l’ADDSEA peut accorder au moins un léger coup de pouce sur les salaires en appliquant l’article 39 de la convention collective par exemple.

Pour l’instant, c’est l’inverse qui se produit avec l’attaque contre la prime d’internat pour plusieurs salariés, attaque qui devrait ensuite se généraliser en particulier pour les salariés des Pôle Enfance-Hébergement et ITEP.

Pour la CGT, non seulement il est hors de question d’accepter le moindre centime de baisse de salaire, mais ces NAO doivent enfin servir à un coup de pouce sur nos salaires !

Que cela soit clair, ce n’est pas avec de « bons arguments » lors des négociations que l’on obtiendra la moindre augmentation, mais en luttant ! Seule la mobilisation des salariés permettra d’obtenir la satisfaction de nos revendications et l’amélioration de nos conditions de vie et de travail.

Nos revendications pour les Négociations Annuelles Obligatoires

Voici les revendications défendues par la CGT ADDSEA dans le cadre des NAO. Si elles sont loin de ce qui serait nécessaires, elles peuvent permettre un coup de pouce sur nos salaires.

1) Pour tous les salariés de l’ADDSEA, l’application de l’article 39 de la convention collective qui permet de réduire de trois à un an ou de quatre à un an et demi la progression à l’ancienneté.

2) La remise en place de la majoration familiale.

3) 6 jours de congés annuels supplémentaires dits « congés trimestriels » à chaque trimestre pour toutes les catégories de salarié(e)s, en particulier pour ceux qui sont sur des postes éducatifs comme les veilleurs et surveillants de nuit.

4) Aussi bien en ce qui concerne les salaires que l’égalité entre hommes et femmes (la majorité des salariés à temps partiel sont des femmes), un véritable plan pour permettre à tous les salariés à temps partiel qui le souhaitent d’avoir un emploi à temps complet.

5) Un véritable plan pour proposer des CDI à tous les salariés précaires qui le souhaitent.

6) Pour les correspondants de nuit, l’application de la grille de salaire avec la « sujétion internat », ce qui se justifie par leurs horaires de travail plus proches de ceux de l’internat (et même encore plus contraignants) que ceux de l’externat.

7) Pour le personnel des services généraux, une prise en compte des diplômes (CAP par exemple) et/ou de l’ancienneté, pour permettre :
– Aux salariés de la grille « agent de service intérieur » « justifiant d’un CAP ou d’une qualification acquise par une longue pratique du métier » d’intégrer la grille « ouvrier qualifié ». La convention n’indiquant pas précisément ce que signifie la « longue pratique du métier », nous demandons qu’elle soit prise en compte à partir de cinq ans d’ancienneté.
– Aux salariés de la grille « ouvrier qualifié » « comptant au moins huit ans d’ancienneté » d’intégrer la grille « agent technique ».
– L’intégration de tous les veilleurs de nuit (« agent de service intérieur ») comme surveillants de nuit et dans la grille salariale « ouvrier qualifié ».
Le tout avec prise en compte de l’ancienneté.

8) Pour le personnel des services administratif, une prise en compte des diplômes (CAP par exemple) et/ou de l’ancienneté pour permettre :
Aux salariés de la grille « agent de bureau» « titulaire d’un niveau V » (CAP, BEP) d’intégrer la grille « agent administratif ».
Aux salariés de la grille « agent administratif » disposant « d’une expérience professionnelle » (la durée n’étant pas précisée nous demandons qu’elle soit prise en compte dès deux ans d’ancienneté) d’intégrer la grille « agent administratif principal ».
– Aux salariés des grilles inférieures « titulaires d’un diplôme de niveau IV » (Bac ou bac pro) d’intégrer la grille « technicien qualifié ».
– Aux salariés de la grille « technicien qualifié » titulaires d’un BTS ou DUT ou comptant dix ans d’ancienneté d’intégrer la grille « technicien supérieur » conformément à la convention collective.
Le tout avec prise en compte de l’ancienneté.

9) Pour les travailleurs sociaux qui se trouvent dans la catégorie « animateur socio-éducatif » par exemple et qui ne sont titulaires ni du CAFME ni du DEES ou du DEAS, que leur formation universitaire soit prise en compte comme suit :
– Niveau baccalauréat : intégration dans la grille « moniteur-éducateur »
– Niveau bac + 2 ou plus : intégration dans la grille « éducateur spécialisé ».

Télécharger le tract en PDF : salADDSEA_NAO

Publicités

2 Réponses to “Tout augmente… sauf nos salaires Ça suffit !”

  1. […] Tout augmente… sauf nos salaires Ça suffit ! […]

  2. […] », 11 décembre 2011Compte-rendu synthétique des NAO du 17 novembre « CGT ADDSEA dans Tout augmente… sauf nos salaires Ça suffit !Négociations sur la suppression des primes d’internat, 12 octobre « CGT ADDSEA dans […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :