CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

France Télécom : Le suicide d’un salarié reconnu maladie professionnelle

Posted by dsinterim sur avril 13, 2011

France Soir, 11 avril 2011 :

L’Assurance Maladie a requalifié le suicide d’un salarié en maladie professionnelle. Plus de 40 autres cas sont en cours d’expertise.

La famille satisfaite. Le comité régional de reconnaissance des maladies professionnelles de Besançon dans le Doubs vient de reconnaître que le suicide de Nicolas Grenoville, un employé de France Télécom, est bien « d’origine professionnelle ». L’homme s’était pendu dans son garage avec un câble de la société et sa veste de travail le 10 août 2009. Après avoir été classée sans suite, cette affaire connaît aujourd’hui un rebondissement inattendu. Dans un premier temps, la police avait conclu à un banal suicide au domicile du jeune homme. Mais l’inspection du travail avait envoyé un courrier au procureur de la République de Besançon qui par la suite a ouvert une information judiciaire pour homicide involontaire.

Cette décision rendue par courrier le 30 mars, va enrichir un peu plus les discussions tendues entre organisations syndicales et patronat à France Télécom. Les premières voulant que le suicide soit reconnu comme maladie professionnelle comme les cancers, les irradiations ou les autres affections cutanées… L’entreprise a deux mois pour faire appel et demander une nouvelle expertise.

Trois anciens dirigeants sous le coup d’une enquête

« La différence entre maladie professionnelle et accident du travail, c’est le caractère insidieux, permanent, durable de la maladie souligne Sébastien Crozier, délégué syndical. Et ce qui est qualifié là démontre à l’évidence que l’organisation du travail était pathogène. Et à ce titre-là, c’est elle qui est la source du fait que la personne soit conduite au suicide ». Entre 2008 et 2010, cette organisation du travail aurait causé 45 suicides dans l’entreprise. Face à cette vague de suicides, l’entreprise a lancé une grande enquête sanitaire auprès de ses salariés ce qui entraîné une réorganisation du travail. Les suicides ont été endigués et les conditions de travail semblent s’être apaisées. Une plainte est toujours en cours d’instruction contre trois anciens dirigeants de France Télécom.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :