CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Futur Pôle Enfance Hébergement (CEA et SAJ 25) : Assez de suppressions de postes et de précarité !

Posted by dsinterim sur mars 24, 2011

Malgré tout un discours « pédagogique » et « éducatif », il est clair que le principal si ce n’est l’unique objectif de la restructuration de l’ADDSEA en pôles est de faire des économies, économies que l’on fait payer aux salarié(e)s.

Depuis la rentrée 2010, on constate au Centre Educatif l’Accueil :

– Foyers Anvers et Renan : Suppression de deux postes d’éducateurs en CDI à la rentrée 2010, remplacés par des veilleurs de nuit dont l’un est toujours en CAE. Un collègue ayant prévu de quitter le CEA prochainement, nous n’avons toujours aucune garantie qu’il sera remplacé malgré les questions des Délégué(e)s du Personnel à la direction. Il existe un vrai risque que ce collègue ne sera pas remplacé, ou alors peut-être par quelqu’un de la Rue d’Anvers, où arrivera, comme à la rentrée au Renan, un salarié en contrat précaire comme surveillant de nuit.

– SAES : Dans le cadre de la restructuration de l’ADDSEA en pôles, un salarié de l’équipe est devenu début mars chef de service éducatif à la fois pour le SAES et pour le Relais (SAJ 25). Il n’est à ce jour toujours pas remplacé, ce qui provoque une hausse de 30% de la charge de travail pour les salarié(e)s restants ainsi qu’ue augmentation du nombre de samedis travaillés. La direction promet, mais on ne sait pas quand se fera le remplacement de ce poste en moins par un salarié à temps (et à salaire) partiel. Bref, une suppression de poste pour l’instant, compensée dans le meilleur des cas, par un demi-poste !

– A l’UMEA : Depuis l’application de la réduction du temps de travail en 2008 / 2009, ce sont des salariés en CAE ou CUI qui ont été embauchés pour assurer les nuits. En ce début d’année 2011, ces salariés sont toujours en contrats précaires. D’une façon plus générale, aucune véritable perspective d’embauche en CDI n’est proposée à court terme par la direction à l’ensemble des travailleuses et travailleurs en contrats précaires (CAE, CDD, CUI, etc.).

Dans un contexte où des millions de travailleuses et de travailleurs crèvent de ne pas trouver de boulot, galèrent entre contrats précaires, allocations-chômage et RSA, il est plus que scandaleux que des emplois puissent être supprimés. Il est tout aussi scandaleux que se multiplient, au futur Pôle Enfance Hébergement comme dans toute l’ADDSEA, des emplois précaires, n’offrant aucune garantie pour l’avenir, au détriment des postes en CDI. Notons d’ailleurs, qu’alors qu’un poste est supprimé au SAES, une collègue de ce service est en CDD et que d’autres services de l’ADDSEA sont touchés par des licenciements, etc.

Les Délégué(e)s du Personnel du CEA et leurs organisations syndicales SUD et CGT, ont depuis toujours avancer ces revendications fondamentales que sont :
– Le refus de toute suppression de poste
– La garantie de ré-emploi et la transformation de leurs contrats en CDI pour tous les collègues en contrats précaires.

Pour en discuter et pour définir des actions à mener pour imposer nos revendications à la direction, les DP du CEA invitent tous les salarié(e)s du futur Pôle Enfance Hébergement à profiter de la réunion expression des salarié qui aura lieu le lundi 28 mars à 14 heures dans la salle de réunion du CEA, 6 rue de la vieille monnaie.

Les Délégué(e)s du Personnel CGT et SUD du CEA

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :