CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

23 novembre : La lutte continue !

Posted by dsinterim sur novembre 20, 2010

Communiqué de presse
La lutte continue !
Salaires, Emplois, Retraites

Déclaration commune des organisations syndicales CFDT, CGT, FSU

Contrairement à ce que voudraient faire croire le gouvernement et le MEDEF, la «page retraite» n’est pas tournée. Après plusieurs semaines de mobilisation, 6500 salariés ont encore participé aux manifestations du 6 novembre dans le Doubs contre cette réforme des retraites injuste et inefficace.

Le 23 novembre, nouvelle journée nationale de mobilisation, n’est et ne sera pas l’achèvement du mouvement, même si chacun a conscience que la loi sur les retraites est susceptible d’être promulguée dans les prochains jours.

Les trois organisations signataires de ce communiqué, toujours soucieuses du mandat qui leur a été donné sur les salaires, l’emploi et les retraites, entendent poursuivre la mobilisation dans l’unité pour maintenir une pression constante en réponse aux attaques contre le contrat social (Projet de Loi de Finances 2011, ouvertures des négociations salariales dans beaucoup d’entreprises, etc.).

Les organisations syndicales continueront d’agir pour la réduction des inégalités, une véritable reconnaissance de la pénibilité et pour d’autres alternatives concernant le financement du système de retraites par répartition. Elles réaffirment leur attachement au maintien de l’âge légal de départ en retraite à 60 ans et de l’âge du départ sans décote à 65 ans. Elles continuent de dénoncer une «réforme» inique qui ne permet pas d’assurer l’avenir du système.

Elles constatent que la situation économique et sociale reste très dégradée et préoccupante pour les salariés, les retraités, les chômeurs et les jeunes qui subissent toujours durement les conséquences d’une crise qui dure.

La mobilisation d’un niveau exceptionnel depuis plusieurs mois a mis en lumière l’insatisfaction criante des salariés et leurs revendications en matière d’emploi, de salaires, de conditions de travail, d’égalité entre les femmes et les hommes, de fiscalité et de partage des richesses :

  • défendre l’emploi privé et public,
  • lutter contre la précarité et les déréglementations économiques et sociales,
  • exiger des politiques de rémunération qui assurent le maintien du pouvoir d’achat des salariés, des chômeurs et des retraités et réduisent les inégalités,
  • défendre le cadre collectif et solidaire de la protection sociale, des services publics de qualité.

Les organisations syndicales ont décidé d’interpeller les entreprises, le patronat et l’Etat sur ces questions cruciales pour les salariés, les retraités, les chômeurs et les jeunes.

Nouvelle journée d’action nationale
Mardi 23 novembre 2010
À Besançon
Rassemblement à 17 h devant la préfecture
Concert de lutte à 18 h Place de la Révolution

Télécharger l’appel en PDF pour le diffuser dans les services et établissements : Communiques-de-presse-interpro_23-novembre-2010-_1_.311

Une Réponse vers “23 novembre : La lutte continue !”

  1. Des nouilles en or, des couilles encore !

    « Des couilles en or pour les gens d’en haut Et des nouilles encore, pour les gens d’en bas » C’est le genre de slogan qu’on utilise quand on ne porte pas de gants La gauche pour l’envie et la droite pour le mépris Non, je ne vous la fais pas à l’ancienne Je fus, j’étais, je serais toujours lycéenne, Avec les vices et les vertus d’une bohémienne J’aime le temps, pas ce qu’on fait dedans J’aime Les gens, pas l’argent. Je ne pleure pas pour ceux d’en bas Je n’envie pas ceux d’en haut. Ce n’est qu’un leurre… Du beurre qui peut fondre au premier coup de chaleur… Il faut chercher ailleurs notre bonne heure. Pourquoi est-ce que je crie haut et fort ? Parce que je ne suis pas une andouille Je vois bien tous les sujets d’embrouille: Que la Réforme des retraites est passée comme une lettre à la poste sans postier. Qu’on va revoir la fiscalité de fond en comble et que la refonte sera bien pire que la fonte ! Qu’on va rallonger la durée de travail hebdomadaire… de 35 on passera à 40… puis de 40 à 45… Que notre cœur est creux et plein d’ordure ! Parce que nous ne sommes pas très différents de ceux que nous dénonçons. Tous pareils, tous logés à la même enseigne, à réclamer plus, toujours plus… Parce que nous ne sommes pas contents d’avoir une paire de couilles… Il nous les faut en or, par-dessus le marché !… Peut-être, pour exorciser notre peur de la mort ! Si je manifeste à vos côtés, Ce n’est pas pour réclamer des couilles en or pour toute la cité, Mais pour qu’on ne touche pas, jamais… à mon plat de nouilles. C’est mon plat de nouilles qui est menacé. C’est mon plat de nouilles qui est en danger. Parce qu’il sera bientôt, je le sais, hors de portée.

    http://www.tueursnet.com/index.php?journal=Balle%20de%20nouilles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :