CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Archive for 18 octobre 2010

Quelques nouvelles de la lutte sur Besançon

Posted by dsinterim sur octobre 18, 2010

– Augé-Découpage (Diehl) est en grève à 80% aujourd’hui suite à une sanction disciplinaire (avertissement) contre une ouvrière de l’usine. La grève continuera tant que la direction ne reviendra pas sur la sanction.

SNCF : Les cheminots du dépôt de Besançon ont voté la poursuite de la grève à l’unanimité moins 4 abstentions.

La Poste : Des piquets de grève seront organisés demain sur les principaux sites de Besançon, préavis de grève déposés pour chaque jour jusqu’à la fin de la semaine à la Poste et France Télécom.

– EDF-GDF : Poursuite du mouvement voté jusqu’à mercredi inclus, 4 précaires embauchés grâce à la mobilisation en septembre.

Posted in 2) En lutte !, 3) Infos locales et interpro | 1 Comment »

19 octobre : C’est le moment d’y aller !

Posted by dsinterim sur octobre 18, 2010

Appel des syndicats de l’ADDSEA pour la grève et la manifestation du 19 octobre :

Prochaine journée de grève interprofessionnelle le 19 octobre ! A l’ADDSEA comme ailleurs, tout le monde doit se mettre en grève et entrer en lutte pour défendre la retraite à 60 ans et pour mettre un coup d’arrêt à des décennies de politiques anti-sociales ! Derrière l’attaque contre les retraites se cachent aussi bien d’autres attaques à venir, contre la sécu, les cures d’austérité annoncées par le rapport Attali avec de graves dangers pour les financements de nos services et établissements, les attaques contre nos collègues et camarades immigré(e)s (comme la nouvelle loi raciste Besson), etc.

Déjà de nombreux secteurs sont entrés en lutte par la grève reconductible : cheminots, ouvriers des raffineries, éboueurs de Marseille, Saint-Etienne ou Millau, personnel des cantines scolaires à Marseille, agents d’EDF-GDF, dockers et autres travailleurs des ports, et depuis ce week-end ce sont les routiers qui entrent en lutte ! Aux grèves reconductibles, il faut ajouter les débrayages quotidiens d’une ou plusieurs heures comme dans la métallurgie dans le Nord-Pas de Calais, où le mouvement touche des usines comme Alsthom, Faurecia ou Bombardier. Les lycéens et les étudiants sont aussi entrés en lutte.

A Besançon, en plus de la SNCF, les salarié(e)s d’EDF, des impôts ou de la crèche des Orchamps reconduisent le mouvement depuis le 12 octobre.

A la détermination du monde du travail et de la jeunesse, le gouvernement répond par le mépris et la répression : les CRS sont envoyés pour réprimer les salariés qui bloquent les dépôts de carburants, la police municipale de Martine Aubry a utilisé des gaz lacrymogènes contre un piquet de grève des employés municipaux, et on ne parle pas des provocations et violences policières à l’encontre des lycéens comme devant le lycée Victor Hugo de Besançon ou à Montreuil où un jeune de 16 ans risque de perdre un œil suite à un tir de flash ball.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in 1) Tracts et communiqués de la section, 2) En lutte ! | Leave a Comment »