CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Restructuration de l’ADDSEA : Restons mobilisé(e)s !

Posted by dsinterim sur mars 19, 2010

Tract de la section CGT-ADDSEA sur l’actuel processus de restructuration :

L’ADDSEA connaît aujourd’hui une restructuration pour satisfaire aux restrictions budgétaires et aux volontés exprimées par les politiques publiques. Les logiques financières semblent prédominer sur l’intérêt du public accueilli dans différents établissements.

A ce titre il faut rappeler que de nombreux services et établissements sont réorganisés sur le plan structurel avec pour certains d’entre eux leur fermeture définitive. A ce jour ce sont les fermetures du SEREPE de Montbéliard, du MAS de Friard, du SIOE (à venir) et du Centre d’Hébergement de la Double Ecluse (CHDE-DLB) à Rancenay au 30/06/2010. Pour ce dernier les salariés se sont mobilisés pour faire valoir tout l’intérêt du maintien d’un tel site dont la vocation précieuse est d’accueillir des femmes victimes de violences conjugales avec leurs enfants.

Les Directions sont restées sourdes aux différentes interpellations des salariés. C’est à travers leurs longue mobilisation ajoutée à celles des syndicats que la question de la fermeture leur a été annoncée en novembre 2009. La CGT a soutenu la démarche de ces salariés tout en s’inquiétant du devenir des emplois précaires pour ce qui est du renouvellement de leurs contrats dans ce contexte de restructuration. C’est à travers la mobilisation de ces salariés et du soutien syndical que les contrats se sont vus renouvelés.

La CGT demande instamment que l’accent soit mis sur la consolidation des emplois précaires à l’ADDSEA au travers d’un reclassement vers des emplois en CDI. La CGT exige qu’ils puissent bénéficier des minimas de la convention collective de 66 (majoration des heures travaillées les jours fériés et les dimanches…). Aussi nous ne pouvons que déplorer l’absence de tout dialogue entre les directions et leurs salariés, dans une association qui œuvre dans le champ de l’action sociale, dans ce contexte particulier de restructuration .

La politique de management adoptée jusqu’ici par quelques responsables de sites est celle de la décision autoritaire et unilatérale, sans aucun échange avec leurs équipes pour les préparer aux changements. Si le combat qui a été mené voici deux ans par la mobilisation des salariés a permis de sortir d’une gouvernance autocratique avec le départ de l’ancien directeur général, aujourd’hui encore les mêmes attitudes du passé persistent en plusieurs lieux. Nous savons tous qu’un management autoritaire et
disqualifiant vis à vis des salariés est toujours de mise. Cette situation est intolérable et il faut encore la dénoncer !

Des avancées ne peuvent se produire que par la mobilisation des salariés, mobilisation qui doit être soutenue par les organisations syndicales et les instances représentatives du personnel. Pour son combat , très vite la CGT s’est appuyée sur l’une de ces instances : le CHSCT (Commission d’Hygiène et de Sécurité et des Conditions de Travail).

Si dans le cadre de la restructuration d’entreprise ce sont actuellement des directions de sites qui sont touchées, nous ne pouvons que nous demander si demain, dans un système pyramidal, ce ne seront pas d’autres salariés qui seront concernés. C’est pourquoi face à une restructuration de l’ADDSEA et face au management autoritaire qu’elle utilise encore en différents lieux pour s’accomplir :

Nous devons rester mobilisés et construire le rapport de force !

Télécharger le tract en PDF pour le distribuer autour de vous : restruc

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :