CGT ADDSEA

Site de la section CGT de l’ADDSEA

Appel des salarié(e)s de la Mutualité Française du Doubs

Posted by dsinterim sur février 10, 2010

Appel intersyndical (CGT, CFDT, FO) des salarié(e)s de la Mutualité Française du Doubs (MFD) à un rassemblement le lundi 22 février 2010 à 10 heures devant le Conseil Général.

Financeurs / Direction MFD

Quand la maltraitance se fait institutionnelle

Le désengagement de l’état sur les modes de financement des services de maintien à domicile, a pour effet de transférer ces charges financières sur les collectivités territoriales en particulier sur les départements, bien sûr, ces transferts se font sans compensation financière totale.

Ces baisses de financement évaluées à près de 20% en 2 ans se traduisent par un écart de 2€ en moyenne par heure d’intervention entre le coût d’un poste de travail et le taux de participation des financeurs (CAF, Conseils Généraux et CRAM essentiellement).

En ce début d’année, ce sont plus de 11 231 emplois qui se trouvent en péril et 10 781 760 heures d’aide en moins pour les personnes fragilisées et, par ricochet, pour leurs familles.

Le Président du Conseil Général a annoncé ses « inquiétudes » lors du conseil Général du début 2010 sur l’équilibre budgétaire du département en tenant compte de ces paramètres.

Face à des menaces de restriction budgétaire et au regard des déficits annoncés, la Direction de la Mutualité Française du Doubs ayant la charge de gestion les structures EHPAD, fait pression sur ses salariés.

En effet, les réorganisations ont pour conséquences des dégradations des conditions de travail :

* diminution du nombre de personnes en astreintes
* baisse du nombre de personnel dans les structures déjà en pénurie

Alors que le ratio 0.75 salarié ETP par résident, préconisé et nécessaire, selon les normes déclinées du plan « grand âge », celui de la MFD est de 0.55 ETP par résident et personne pris en charge.

Les Organisations syndicales demandent que les financeurs et les Directions des établissements cessent leur petit jeu du « chat et de la souris ». Leurs actes doivent être en concordance avec les principes des valeurs si bien exposées auprès des médias.

Ce jeu a pour conséquence de générer une dégradation des conditions de travail et une détérioration des conditions de vie des résidents et/ou des personnes prise en charges.

Actuellement, le personnel des EHPAD est en très grande souffrance, les cadences imposées, la précarité des contrats de travail, le manque de cohérence dans la politique de formation etc…. sont le lot quotidien.

Les personnels confrontés à ces difficultés, ne peuvent plus accepter des pratiques qui pourraient être assimilées à des situations de mauvais soins.

Les injonctions paradoxales de type : « tu dois produire 13 toilettes dans ta matinée, c’est-à-dire en moins de 4 heures ! » viennent en contradiction avec «formes toi à la bientraitance et à l’humanitude !»

Les organisations syndicales disent STOP à ces discours qui rendent fou.

Il est de la responsabilité des organisations syndicales de signaler qu’une limite est franchie.

Il est de la responsabilité des financeurs et des directions des établissements d’assumer les conséquences de leurs décisions et de leurs actes en cas de problèmes dans les structures.

Début décembre, suite au tract diffusé par l’intersyndicale de la MFD, la Direction a reçu les représentants des trois syndicats. La Direction est restée ancrée dans SA réalité et n’a pas mesuré l’état de tension existant dans ses établissements.

En ce qui concerne les EHPAD, les organisations syndicales demandent que :

* les financements soient prioritairement consacrer au recrutement de personnels qualifiés en nombre suffisants pour rendre un service minimal aux personnes prise en charge.
* Les organisations syndicales et le personnel des structures demandent que les méthodes de management basées sur la peur et la pression psychologique cessent.
* Les organisations syndicales demandent, une fois de plus, la transparence totale sur les budgets et l’utilisation de ceux-ci.

Nous appelons tous les salariés de nos établissements à se mobiliser pour mettre les financeurs et de la Direction de la MFD face à leurs obligations budgétaires et nous apporter des réponses rapides et concrètes sur tous ces sujets.

Dans un 1er temps, nous vous appelons à un rendez-vous devant le Conseil Général pour manifester

Le lundi 22 février 2010 à 10 heures

Rejoignez notre site internet : http://www.intersyndicale-mfd.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :